Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Oiseaux aquatiques coloniaux – Pukaskwa

Fédérale

Suivi du nombre d'oeufs et de nids du Goéland argenté et marin. Données de terrain de 1996 à 2015. Plusieurs îles de la RPNCAM sont utilisées par les goélands pour la nidification. La présence de cette espèce étant caractéristiques de l'écologie insulaire du parc.

Dernière mise à jour : 15 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Goéland argenté, Goéland martin, Larus argentatus, Larus marinus, Lande, Œuf, Nid, Abondance, Intégrité écologique
Fédérale

La surveillance des contaminants dans les œufs de goélands et de sternes est une méthode utile pour mieux comprendre les conditions environnementales locales, car les goélands et les sternes intègrent les processus qui se déroulent à l’échelon inférieur du réseau alimentaire, et leurs œufs se forment généralement en utilisant les ressources alimentaires du milieu local. Par conséquent, la composition chimique de l’œuf reflétera les caractéristiques chimiques de la région avoisinant la colonie de nidification, y compris les concentrations de contaminants, comme le mercure. Les œufs sont recueillis à n’importe quel moment après la ponte, idéalement avant l’éclosion, mais après l’atteinte de la taille maximale de la couvée (3 œufs), généralement aux environs de la mi-juin. Le site de collecte est une colonie sur le lac Mamawi, dans le delta des rivières de la Paix et Athabasca; d’autres œufs sont recueillis à des sites de l’extérieur du parc.

Dernière mise à jour : 23 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Contaminants, composition chimique, niveau de mercure, goéland à bec cerclé, œufs d’oiseaux aquatiques, Alberta, Territoires du Nord-Ouest
Fédérale

Un relevé des faucons pèlerins (Falco peregrinus anatum) est effectué chaque année dans tous les territoires connus du parc national Pukaskwa pendant la saison de nidification (15 mai – 15 juillet). Les relevés sont effectués par des observateurs qualifiés, le plus souvent par bateau. Le nombre de territoires actifs est recensé ainsi que la proportion de ces derniers qui sont des territoires de reproduction actifs. Le dénombrement se fait selon un protocole du ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Faucon pèlerin, Falco peregrinus anatum, parc national Pukaskwa, espèce en péril, Ontario, nidification
Fédérale

Ces oiseaux aquatiques coloniaux qui se nourrissent de poissons s’accouplent et nichent sur des îles et autour du parc marin national Fathom Five. Cinq espèces d’oiseaux aquatiques coloniaux sont surveillées. Ces oiseaux et leurs œufs permettent de mesurer efficacement la contamination environnementale et la santé de l’écosystème aquatique.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Oiseaux aquatiques coloniaux, contamination environnementale, reproduction, nidification, îles, santé de l’écosystème aquatique, œufs, Goéland argenté, Goéland à bec cerclé
Fédérale

Santé des oiseaux aquatiques nichant en colonie et contaminants

Ce jeu de données contient des métaux, dont les concentrations totales de mercure, les valeurs d’isotopes stables d’azote, les concentrations d’hydrocarbures aromatiques polycycliques, de dibenzodioxines polychlorées (PCDD) et de dibenzofuranes polychlorées (PCDF) dans les œufs de sept espèces d’oiseaux aquatiques (goéland de Californie, mouette de Franklin, goéland argenté, goéland à bec cerclé, sterne caspienne, sterne pierregarin, sterne de Forster). On dispose de données pour 1977, 2009 et 2011 à 2015 pour les sites situés dans le delta Paix-Athabasca et la partie ouest du lac Athabasca. On a élargi la couverture géographique en 2014 et en 2015 pour inclure des sites supplémentaires de collecte d’œufs en Alberta, en Saskatchewan et dans les Territoires du Nord-Ouest. Même s’il n’existe aucune ligne directrice qui s’applique à ces mesures, selon l’évaluation de nos experts, il est peu probable que les concentrations de mercure observées constituent un risque pour ces populations d’oiseaux.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2019
Dossier publié : 22 oct. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  sables bitumineux, surveillance, biodiversité, contaminants, oiseaux aquatiques nichant en colonie, hirondelles, Faune, Nature et biodiversité - contaminants
Fédérale

Des œufs d'oiseaux aquatiques sont recueillis aux fins d'analyse des contaminants. Les collectes d'œufs dans la région du delta des rivières de la Paix et Athabasca appuient les activités de Parcs Canada au parc national du Canada Wood Buffalo et le programme multilatéral de surveillance des écosystèmes Paix-Athabasca. Cette activité de surveillance a recours à des recensements répétés des populations d'oiseaux et s'appuie sur les collectes initiales d'œufs effectuées en 2009 à l'île Egg (lac Athabasca) et dans le parc national du Canada Wood Buffalo, dans le but d'évaluer les charges et les sources de contaminants ainsi que les changements survenant dans les sources au fil du temps. Les échantillons d'œufs d'oiseaux aquatiques nichant en colonie sont recueillis auprès de Goélands de Californie (Larus californicus), de Goélands argentés (Larus argentatus), de Goélands à bec cerclé (Larus delawarensis), de Sternes caspiennes (Hydroprogne caspia), de Sternes pierregarins (Sterna hirundo) et d'oiseaux insectivores, comme l'Hirondelle de rivage (Riparia riparia), l'Hirondelle à front blanc (Petrochelidon pyrrhonota) et l'Hirondelle bicolore (Tachycineta bicolor), afin de surveiller la santé et les concentrations de contaminants chez les oiseaux terrestres et aquatiques dans la région des sables bitumineux et dans les zones de référence.

Dernière mise à jour : 20 mai 2022
Dossier publié : 22 oct. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF CSV ESRI REST
Mots clés:  sables bitumineux; surveillance; biodiversité; contaminants; oiseaux aquatiques nichant en colonie; hirondelles, Nature et biodiversité - contaminants, Protéger le bien-être des espèces, Évaluer l'état des espèces, Prairies - Alberta (AB), Sables bitumineux, Gibier
Fédérale

Cet ensemble de données contient les résultats des différents inventaires d’oiseaux marins nicheurs effectués au parc national Forillon. Les oiseaux marins sont reconnus comme de bons indicateurs de la qualité des écosystèmes marins et plus particulièrement de l’abondance des espèces proies dont ils dépendent. C’est la raison pour laquelle le suivi des populations d’oiseaux marins fait partie du programme de surveillance de l’intégrité écologique du parc national Forillon. L’abondance des différentes espèces d’oiseaux marins est déterminée par un dénombrement total des nids dans les falaises durant la période de nidification.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV TXT
Mots clés:  oiseaux marins, inventaire, mouette tridactyle, goéland, petit pingouin, guillemot à miroir, cormorant à aigrettes, nids
Fédérale

Entre 2010 et 2019, 17 appareils photos actionnés par le mouvement (Reconyx PC90 Rapidfire Covert IR, Reconyx PC800 Hyperfire Professional Semi-covert IR et PC 900 Hyperfire Professional High Output Covert IR) ont été déployés dans le parc pour surveiller la présence des caribous. Les appareils ont été installés de manière non aléatoire dans des emplacements accessibles où il était probable de capter une photo d’animal (p. ex. le long des corridors de déplacement). En 2015, l’utilisation des données provenant des appareils photos a été élargie pour intégrer l’analyse de l’occupation par le loup gris des forêts côtières du parc national Pukaskwa.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  loup gris, Canis lupus, Pukaskwa, appareil photo de surveillance de la faune, occupation
Fédérale

Ce programme évalue les paramètres démographiques et l’abondance d’individus reproducteurs de cinq espèces d’oiseaux marins nichant au sol (terriers), soit le guillemot colombin (Cepphus columba), le macareux rhinocéros (Cerorhinca monocerata), le goéland à ailes grises (Larus glaucescens), l’océanite cul‑blanc (Oceanodroma leucorhoa) et l’océanite à queue fourchue (Oceanodroma furcata), à la colonie des rochers Seabird, au moyen de dénombrements de populations et de techniques de capture-marquage-recapture. Le recensement des individus de la colonie est effectué trois ou quatre fois durant une saison de nidification (de mai à juillet) afin d’estimer la taille des populations nicheuses. Un programme de baguage (capture-marquage-recapture) visant à estimer le taux de survie annuel des deux espèces d’océanites est exécuté à l’aide d’une série de filets japonais pendant deux nuits consécutives au début de mai et/ou du milieu à la fin de juillet. Ce projet a pour but de suivre la situation actuelle des oiseaux marins nichant au sol ou dans des terriers sur les rochers Seabird et à déceler tout indice de rétablissement pouvant survenir en raison des mesures qui seront prises à l’avenir pour restaurer l’habitat ou contrôler les prédateurs.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  RPN Pacific Rim, oiseaux marins nicheurs, abondance des individus nicheurs, taux de survie annuel, guillemot colombin (Cepphus columba), macareux rhinocéros (Cerorhinca monocerata), goéland à ailes grises (Larus glaucescens), océanite cul-blanc (Oceanodroma leucorhoa), océanite à queue fourchue (Oceanodroma furcata)
Fédérale

Les relevés aériens des orignaux sont effectués par hélicoptère tous les cinq ans environ; selon les conditions atmosphériques et la quantité de neige ou concurremment avec un relevé effectué par le Secteur de gestion de la faune à proximité. L’ensemble de données comprend les relevés effectués au cours des hivers 1996, 1999, 2003, 2008, 2009, 2011 et 2017. Les parcelles qui font l’objet d’un relevé sont choisies au hasard parmi les 97 parcelles de 25 km2 du parc et sont survolées par un aéronef à voilure tournante. Avant le relevé de 2017, on utilisait des cartes papier et des fiches de données pour consigner l’information.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Orignal, Alces alces, parc national Pukaskwa, relevés aériens, Ontario, empreintes, forêt boréale, échantillonnage stratifié.
Date de modification :