Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Indice de stress des cultures

Fédérale

Ces produits représentent les indices de santé des cultures obtenus à partir du modèle de bilan variable d'humidité du sol (BVHS). Ce modèle permet de simuler la croissance des cultures en utilisant des coefficients propres à une culture et des mesures des précipitations et de températures provenant des stations météorologiques. Il permet de également simuler la dynamique de l’humidité du sol et les conditions de stress hydrique en fonction de la disponibilité de l’eau dans le profil du sol et de l’évapotranspiration simulée durant la saison de croissance des cultures. Les stades phénologiques des cultures, qui sont liés à la consommation d’eau de la culture, sont déterminés au moyen d’un modèle d’échelle de temps biométéorologique (Robertson, 1968) pour les cultures de saison fraîche (blé, orge, etc.), et d’un algorithme de calcul des unités thermiques des cultures (Brown et Bootsma, 1993) pour les cultures de saison chaude (maïs, soja, etc.).

Dernière mise à jour : 15 nov. 2021
Dossier publié : 22 août 2019
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF ESRI REST
Mots clés:  Terre agricole, Agriculture
Fédérale

Le présent ensemble de données présente le stade de développement de la culture en fonction d’une échelle numérique. Tous les organismes vivants évoluent d’un stade de développement à l’autre au fil du temps. Dans le cas des cultures annuelles, le cycle de vie complet (saison de croissance) se déroule sur une année. La consommation d’eau de la culture varie d’un stade à l’autre en raison principalement des différences au chapitre de la quantité de feuilles vertes; ainsi, le stade de développement est étroitement lié à la consommation d’eau et au stress hydrique de la culture.

Dernière mise à jour : 15 nov. 2021
Dossier publié : 1 juin 2018
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF ESRI REST
Mots clés:  Cultures, Agriculture
Fédérale

La demande en eau est habituellement mesurée par évapotranspiration, c’est-à-dire par la quantité d’eau qui serait évaporée et transpirée par les plantes. L’évapotranspiration potentielle (ETP) est la demande ou la quantité d’évaporation maximale qui se produirait si une quantité suffisante d’eau était disponible (provenant des précipitations et de l’humidité du sol). Les équations de Priestly-Taylor ont été utilisées pour estimer l’ETP quotidienne.

Ces valeurs sont calculées à l’échelle du Canada à l’aide des données historiques des stations climatiques d’ECCC ainsi que du modèle adaptatif du bilan hydrique des sols (Baier et Robertson, 1996; Baier et coll., 2000).

Dernière mise à jour : 6 juin 2022
Dossier publié : 6 oct. 2021
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: PDF ASCII Grid
Mots clés:  évaporation, Température, Cultures, Agriculture, Précipitation, Terre agricole
Fédérale

Le modèle adaptatif du bilan hydrique des sols (MABH) est continu et déterministe et a été élaboré par AAC. Il repose sur la prémisse que l’eau disponible pour la croissance des plantes est obtenue par les précipitations ou l’irrigation, et perdue par évapotranspiration et ruissellement, ainsi que par drainage latéral et profond. La perte ou le gain net quotidien est ajouté ou soustrait de l’eau déjà présente dans la zone d’enracinement. L’eau est prélevée simultanément, mais à des vitesses et des profondeurs de sol différentes, selon l’évapotranspiration potentielle, le stade de développement des cultures, les caractéristiques de libération d’eau de chaque couche de sol et l’eau disponible.

Dernière mise à jour : 27 juill. 2021
Dossier publié : 5 mai 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF HTML ESRI REST TIFF
Mots clés:  humidité du sol, Terre agricole, Cultures, Agriculture, Température, Précipitation
Fédérale

L’indice normalisé précipitations moins évapotranspiration (INPE) est calculé à peu près de la même façon que l’INP. La principale différence est que l’INP évalue la variance des précipitations, tandis que l’INPE tient également compte de la demande de l’évapotranspiration, qui est soustraite de toute accumulation de précipitations avant l’évaluation. Contrairement à l’INP, l’INPE saisit l’impact principal de l’augmentation des températures sur la demande en eau.

Dernière mise à jour : 4 mai 2022
Dossier publié : 5 mai 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF HTML ESRI REST GeoTIF
Mots clés:  SPEI, agclimat, Agriculture, Cultures, Terre agricole, Température, Précipitation
Fédérale

Les précipitations (disponibilité de l’humidité) déterminent le potentiel de rendement économique et la qualité des produits des grandes cultures. Les extrêmes de précipitations solides et liquides ont la capacité d’inhiber la croissance voulue des cultures. L’indice des précipitations quotidiennes maximales couvre le risque de précipitations excessives à court terme, tandis que les autres indices ont trait à la disponibilité à long terme de l’humidité. L’agriculture est un important secteur de production primaire au Canada.

Dernière mise à jour : 26 oct. 2022
Dossier publié : 30 janv. 2019
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF GeoTIF ESRI REST
Mots clés:  Indices de conditions météorologiques extrêmes, Terre agricole, Prévisions météorologiques, Temps (Météorologie), Climat, Météorologie, Agriculture, Précipitation
Fédérale

La température est un facteur clé qui influe sur le développement physiologique des grandes cultures ainsi que sur le rendement des cultures et la qualité des produits agricoles obtenus pendant la saison de croissance. Les réponses des cultures à la température sont caractérisées par trois importants indices cardinaux de température: la température cardinale minimale, la température cardinale maximale et la température optimale pour la production des grandes cultures, auxquelles la croissance et le développement de la plante peuvent commencer, s’arrêter et se poursuivre à la vitesse maximale, respectivement. L’agriculture est un important secteur de production primaire au Canada. La production agricole, la rentabilité, la durabilité et la sécurité alimentaire dépendent de nombreux facteurs agrométéorologiques.

Dernière mise à jour : 26 oct. 2022
Dossier publié : 1 nov. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF GeoTIF ESRI REST
Mots clés:  Indices de conditions météorologiques extrêmes, Température, Terre agricole, Prévisions météorologiques, Temps (Météorologie), Climat, Météorologie, Agriculture
Fédérale

Ce tableau fourni les équivalent temps plein (ETP) prévus par programme. Il relie chaque programme à son secteur des dépenses et d’activités du gouvernement du Canada correspondant. Remarques :

  • Les équivalents temps plein (ETP) prévus sont la mesure utilisée pour représenter une année-personne complète d’un employé dans le budget ministériel. Les ETP sont calculés en fonction du coefficient des heures de travail assignées et des heures de travail prescrites.
Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 28 avr. 2017
Organisation: Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Formats: CSV XLS HTML
Mots clés:  ETP, prévus, programme, Rapport sur les plans et les priorités, RPP, Plan ministériel
Fédérale

Les vents peuvent avoir une influence importante sur la croissance et le rendement des cultures, principalement en raison des dommages mécaniques causés aux organes végétatifs et reproducteurs des plantes, d’un déséquilibre dans les relations plantes-sol-atmosphère-eau comme l’évapotranspiration et de la répartition des ravageurs et maladies dans les champs agricoles. La vitesse maximale du vent et le nombre de jours de vent fort au cours de la période de prévision représentent respectivement des épisodes de vent fort à court terme et à long terme. L’agriculture est un important secteur de production primaire au Canada. La production agricole, la rentabilité, la durabilité et la sécurité alimentaire dépendent de nombreux facteurs agrométéorologiques.

Dernière mise à jour : 26 oct. 2022
Dossier publié : 1 nov. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF GeoTIF ESRI REST
Mots clés:  Indices de conditions météorologiques extrêmes, Terre agricole, Prévisions météorologiques, Temps (Météorologie), Climat, Météorologie, Agriculture, Vent
Fédérale

La rotation des cultures est une pratique de production agricole et de gestion des terres bénéfique à l’agriculture durable au Canada. Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) produit chaque année des données sur la rotation des cultures qui montre les rotations de cultures utilisées dans l’étendue agricole du Canada au cours des quatre dernières saisons de croissance complètes (en fonction des données disponibles). Les producteurs, les gestionnaires des terres et les décideurs peuvent utiliser ces données pour évaluer les rotations actuelles afin de faciliter les décisions futures liées à la gestion des terres. Les données sur la rotation des cultures proviennent des inventaires annuels des cultures d’AAC auxquels le public a accès.

Dernière mise à jour : 27 juill. 2021
Dossier publié : 7 juill. 2016
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: PDF HTML GeoTIF
Mots clés:  Rotation des cultures, Agriculture
Date de modification :