Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Modèle numérique de terrain

Provinciale
Faisant partie de la base de données topographiques de la Nouvelle-Écosse (NSTDB), le MNT est un ensemble de données vectorielles d'altitudes ponctuelles collectées à partir de photographies aériennes. Un point d'élévation est collecté au niveau du sol environ tous les quatre-vingts mètres selon un quadrillage irrégulier. Ces altitudes ponctuelles, ou points de masse, peuvent être utilisées pour créer des profils du sol ou des modèles numériques d'élévation (MNT). Le téléchargement des données est également disponible via GeoNova : https://nsgi.novascotia.ca/WSF_DDS/DDS.svc/DownloadFile?tkey=fhrTtdnDvfytwLz6&id=37 Affichage du service de carte également disponible via GeoNova : https://nsgiwa.novascotia.ca/arcgis/rest/services/BASE/BASE_NSTDB_10k_DTM_UT83/MapServer?f=jsapi
Dernière mise à jour : 11 mai 2022
Dossier publié : 22 juill. 2020
Organisation: Gouvernment de la Nouvelle-Écosse
Formats: SHP XML KML GEOJSON other HTML CSV KMZ RSS
Mots clés:  DTM, dem, dsm, élévation, terrain, 3d, profil, surface, soulagement
Provinciale
Le modèle numérique de terrain (MNT) est une représentation numérique des élévations dans toute la province. Les fichiers du MNT comportent des points d'élévation produits en grande série, des points de vérification, des cotes altimétriques et des points densifiés aléatoires. L’espacement entre les points d’élévation est d’environ 70 mètres et la précision verticale absolue est d’environ 2,5 mètres. Les élévations sont exprimées en mètres au-dessus du niveau moyen de la mer.
Dernière mise à jour : 29 mars 2022
Dossier publié : 30 janv. 2018
Organisation: Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Formats: HTML other
Mots clés:  dtm, modèle, élévation, hauteur du spot, mnt, terrain, cote altimétrique, Information gouvernementale
Provinciale
Cet ensemble de données est produit pour le gouvernement de l'Alberta et est accessible au grand public. Veuillez consulter les informations de distribution de ces métadonnées pour connaître le contact approprié pour acquérir cet ensemble de données. Les zones riveraines comprennent les terres adjacentes aux ruisseaux, aux rivières, aux zones humides et aux lacs qui sont fortement influencées par la présence d'eau. Ils se distinguent souvent du paysage environnant car la végétation y est très luxuriante. Ces zones forment une transition entre la terre ferme et l'eau libre et se caractérisent par la présence d'une végétation hydrophile et de types de sols spécifiques. Les zones riveraines sont généralement très productives en termes de biomasse et constituent un habitat essentiel pour la faune. Ces zones ont souvent de l'eau stagnante et sont soumises à des inondations périodiques lorsque des niveaux d'eau élevés remplissent le canal du cours d'eau jusqu'au sommet de la rive. Le terme « riverain » est dérivé du mot latin qui signifie rive de rivière. Les zones riveraines fournissent de la nourriture, des abris et des couloirs de déplacement précieux ainsi que la proximité d'une source d'eau pour la faune et le bétail. Ces zones sont souvent densément couvertes de végétation et servent de stabilisation contre les forces érosives associées aux systèmes lotiques. Les zones riveraines filtrent le ruissellement de surface des terres environnantes et protègent la qualité de l'eau des cours d'eau qui coulent. Ils piègent les sédiments et réduisent la vitesse d'écoulement des cours d'eau, réduisant ainsi l'érosion dans les zones en aval. Ces zones fournissent des détritus aux systèmes aquatiques associés ainsi qu'un effet modérateur sur les températures de surface. Ce projet de cartographie des zones riveraines vise à fournir une classe d'entités de géodatabase des zones riveraines potentielles associées à des entités lotiques (ruisseaux et rivières) en utilisant le modèle numérique altimétrique provincial corrigé hydrologiquement comme base. Les zones riveraines potentielles associées aux caractéristiques lentiques (zones humides et lacs) ne sont pas capturées pour le moment, mais les larges rivières et lacs traversés doivent être pris en compte afin de donner une représentation plus précise des zones riveraines. Les lacs isolés ne sont pas inclus et aucune allocation n'a été faite pour les terres cultivées. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 12 sept. 2022
Dossier publié : 31 oct. 2011
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML HTML other
Mots clés:  ALBERTA, AQUATIQUE, BIOTE, DRAINAGE, ÉCOLOGIE, INONDATION, HABITAT, EAUX INTÉRIEURES, LAIPR
Provinciale
Le terrain provincial de l'Alberta est une composante du modèle numérique d'élévation provincial de l'Alberta. Le modèle numérique d'élévation provincial de l'Alberta comprend cinq composantes : le terrain provincial de l'Alberta, le raster provincial de 25 mètres de l'Alberta, le raster provincial de l'Alberta de 100 mètres, l'ombrage provincial de 25 mètres de l'Alberta et l'ombrage provincial de 100 mètres de l'Alberta. Les données source sont contenues dans le jeu de classes d'entités qui héberge le terrain provincial de l'Alberta. Les données sources se composent de classes d'entités générées à partir des points de masse, des lignes de fracture souples et des lignes de fracture rigides qui ont été stockées sous forme de fichiers de génération ASCII dans des blocs du Système topographique national (NTS) à l'échelle 1:20 000. Les données sources ont trois origines : modèle numérique d'élévation : Alberta 1980 1995 60 km, sud-ouest de l'Alberta 1979 1996 50 km et nord-est de l'Alberta 1955 1986 50 km. Ces trois jeux de données ont été traités séparément et placés en mosaïque de manière transparente le long de leurs frontières. Le Digital Elevation Model Alberta 1980 1995 60K a été compilé à partir de photographies aériennes à l'échelle 1/60 000 à l'aide de stéréoplotters analytiques en excluant la végétation et les structures. Le jeu de données Digital Elevation Model Northeastern Alberta 1955 1986 50K a été créé principalement à partir de données de contour et d'hydrographie à l'échelle 1:50 000 acquises auprès de Ressources naturelles Canada (RNCAN) avec des points de triangulation aérienne supplémentaires dérivés de photographies aériennes en noir et blanc à l'échelle 1:60 000 datant entre 1980 et 1995. Le jeu de données Digital Elevation Model Southwestern Alberta 1979 1996 50K a été créé principalement à partir de données de contour et d'hydrographie à l'échelle 1/50 000 de Ressources naturelles Canada, à l'aide de processus du Système d'information géographique (SIG) qui reconnaissent la relation entre les contours de surface et l'hydrographie. Le terrain provincial de l'Alberta est un jeu de données de MNT ArcGIS créé à partir de classes d'entités. Les MNT sont des représentations basées sur TIN (Triangulated Irregular Network) d'une surface et doivent résider à l'intérieur d'une géodatabase. La surface est affichée sous forme de triangles avec un point d'altitude au sommet de chaque triangle. Les pyramides sont intégrées à la structure du terrain pour généraliser l'affichage de la surface triangulée à différentes échelles. Certaines analyses peuvent être effectuées à l'aide de MNT, mais les données maillées, telles qu'un raster ou un réseau, sont souvent plus utiles. Le terrain provincial de l'Alberta est utilisé comme base pour générer les rasters provinciaux de 25 et 100 mètres de l'Alberta. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 14 sept. 2022
Dossier publié : 1 mars 2017
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML HTML
Mots clés:  ALBERTA, DEM, MODÈLE NUMÉRIQUE D'ÉLÉVATION, ÉLÉVATION, OMBRAGE, HYPSOGRAPHIE, RASTER, TERRAIN, Information gouvernementale
Municipal

Le modèle numérique de canopée (MNC) est une représentation de l’altitude de la canopée. Cette représentation 3D de la végétation arboricole correspond à la canopée 2D 2015. Au besoin, le MNC peut être couplé avec le modèle numérique de surface (MNS) 2015 afin d'obtenir une couverture plus détaillée.

Dernière mise à jour : 18 mai 2022
Dossier publié : 3 avr. 2018
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: PDF HTML GeoTIF
Mots clés:  3D, MNC, arboricole, arbre, canopée, modèle, numérique, végétation, Information gouvernementale
Municipal

Une représentation précise du relief est indispensable pour de très nombreuses applications de gestion du territoire. Les modèles numériques de terrain (MNT) et de modèles numériques de surface (MNS) sont des représentations simplifiées de l’altimétrie du sol. Le MNT est une représentation de l’altitude du «terrain nu» sans infrastructure, alors que le MNS reproduit la forme de la surface terrestre en incluant tous les éléments permanents et visibles du paysage tels que le sol et les bâtiments. Il est possible d'ajouter la végétation en incluant le Modèle numérique de Canopée (MNC).

Dernière mise à jour : 18 mai 2022
Dossier publié : 3 avr. 2018
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: PDF HTML GeoTIF
Mots clés:  3D, MNS, modèle, numérique, relief, surface, Information gouvernementale
Provinciale

L’ensemble de données d’Information sur les terres de l’Ontario du modèle numérique de terrain de l’Ontario (MNT) (données dérivées de LiDAR) est un produit raster qui représente le terrain nu provenant d’un nuage de points LiDAR classifiés. Les données du MNT sont disponibles en tuiles adjacentes de 1 km sur 1 km regroupées en ensembles à télécharger. Puisque l’ensemble de données est une compilation de données LiDAR provenant de plusieurs projets d’acquisition, les spécifications, les paramètres et les capteurs peuvent varier selon le projet. Ces données sont destinées aux spécialistes de la technologie géospatiale et sont utilisées par le gouvernement, les municipalités, les offices de protection de la nature et le secteur privé aux fins d’aménagement du territoire et d’analyses environnementales.

Dernière mise à jour : 16 sept. 2022
Dossier publié : 20 oct. 2020
Organisation: Gouvernement de l'Ontario
Formats: HTML ZIP
Mots clés:  Environnement et richesses naturelles, Information gouvernementale
Provinciale
Les limites du projet TER (MNT Mapping) contiennent (zones d'étude) et attributs décrivant chaque projet (métadonnées au niveau du projet), ainsi que des liens vers les emplacements d'autres données associées au projet (p. ex., rapports, jeux de données polygonaux, fichiers de diagrammes, légendes) pour l'inventaire du terrain, le bioterrain et la stabilité du terrain projets de cartographie. Le TER divise le paysage en unités selon les matériaux superficiels, les reliefs et les processus géomorphologiques à l'aide du Système de classification du terrain de la Colombie-Britannique. Cette couche est dérivée de la couche STE_TEI_PROJECT_BOUNDARIES_SP en 1.filtrage sur l'attribut PROJECT_TYPE ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML WMS FGDB/GDB HTML
Mots clés:  Canada, Drainage, STE, TEIS, TER, TSM, bioterrain, sensibilité à l'environnement, érosion
Provinciale
MNT Stability Mapping (TSM) contient des polygones avec des attributs clés et fusionnés (concaténés) dérivés des attributs standard RISC (Resource Inventory Standards Committee). TSM utilise l'interprétation des photos aériennes et la vérification des champs pour diviser le paysage en unités à l'aide du Système de classification du relief de la Colombie-Britannique et des critères de stabilité. Les attributs polygonaux comprennent (sans s'y limiter) les matériaux superficiels, l'expression de surface, les processus géomorphologiques, la classe de drainage, la plage de pente et la classe de stabilité. Les méthodes TSM comprennent l'interprétation manuelle des photos aériennes et la définition de critères de stabilité appuyés par une vérification sélective sur le terrain. Cette couche est dérivée de la couche STE_TEI_ATTRIBUTE_POLYS_SP en filtrant l'attribut PROJECT_TYPE. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML WMS FGDB/GDB HTML
Mots clés:  BGC, Canada, DTEIF, Drainage, PEM, SEI, STE, STEWI, TEIS
Fédérale

Le produit Modèle numérique d'élévation de haute résolution (MNEHR) est un produit dérivé de données LiDAR aéroporté (principalement au sud) et d'images satellitaires au nord. La couverture complète du territoire canadien est mise en place graduellement. Le MNEHR inclut un Modèle numérique de terrain (MNT), un Modèle numérique de surface (MNS) et d’autres données dérivées. Pour les jeux de données MNT, les données dérivées disponibles sont Carte de pente, Carte d’aspect, Relief ombré, Relief couleur et Relief ombré couleur et pour les jeux de données MNS, les données dérivées disponibles sont Relief ombré, Relief couleur et Relief ombré couleur.

Dernière mise à jour : 25 juin 2022
Dossier publié : 22 juin 2022
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: SHP HTML GeoTIF PDF KMZ ESRI REST
Mots clés:  Modèle numérique d'élévation, Modèle numérique de surface, Modèle numérique de terrain, LiDAR, Relief ombré, Carte d'aspect, Relief ombré couleur, Carte de pente, IDS-Arctique_MNE
Date de modification :