Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Indices climatiques mis à l’échelle de manière statistique

Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 25 janv. 2018
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: TIFF MXD FGDB/GDB
Mots clés:  changement climatique, Climat, Changement climatique
Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  indice d'humidité climatique; sécheresse; humidité; précipitations; évapotranspiration, Climat, Changement climatique
Fédérale

Des ensembles multimodèles à échelle statistiquement réduite de précipitations totales ont été générés à une résolution spatiale de 10 km pour la période 1951-2100, à partir des résultats de 24 modèles climatiques mondiaux (MCM) de la phase 5 du Projet d’intercomparaison des modèles couplés (CMIP5). L’échelle des précipitations totales quotidiennes issues des MCM a été statistiquement réduite par la méthode des analogues avec correction de biais et cartographie des quantiles, version 2 (BCCAQv2). Un ensemble de données historiques interpolées sur les précipitations totales pour le Canada (ANUSPLIN) a servi de cible pour la réduction d’échelle. Les 5e, 25e, 50e, 75e et 95e percentiles des ensembles à échelle statistiquement réduite de précipitations totales (mm/jour) mensuels, saisonniers et annuels sont accessibles pour la période historique 1951-2005 et pour les scénarios d’émissions RCP2.6, RCP4.5 et RCP8.5 couvrant la période 2006-2100.

Dernière mise à jour : 2 oct. 2018
Dossier publié : 6 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF HTML NetCDF GeoTIF
Mots clés:  Temps et climat, Fournir des services et des produits d'information sur le climat, Approfondir les connaissances scientifiques et formuler de nouvelles méthodes de recherche le climat et le changement climatique, National (CA), Climat, Changement climatique
Fédérale

Des ensembles multimodèles à échelle statistiquement réduite des températures maximales ont été générés à une résolution spatiale de 10 km pour la période 1951-2100, à partir des résultats de 24 modèles climatiques mondiaux (MCM) de la phase 5 du Projet d’intercomparaison des modèles couplés (CMIP5). L’échelle des températures maximales quotidiennes issues des MCM a été statistiquement réduite par la méthode des analogues avec correction de biais et cartographie des quantiles, version 2 (BCCAQv2). Un ensemble de données historiques interpolées sur les températures minimales pour le Canada (ANUSPLIN) a servi de cible pour la réduction d’échelle. Les 5e, 25e, 50e, 75e et 95e percentiles des ensembles à échelle statistiquement réduite des températures maximales (°C) mensuels, saisonniers et annuels sont accessibles pour la période historique 1951-2005 et pour les scénarios d’émissions RCP2.6, RCP4.5 et RCP8.5 couvrant la période 2006-2100.

Dernière mise à jour : 2 oct. 2018
Dossier publié : 6 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF HTML NetCDF GeoTIF
Mots clés:  Temps et climat, Fournir des services et des produits d'information sur le climat, Approfondir les connaissances scientifiques et formuler de nouvelles méthodes de recherche le climat et le changement climatique, National (CA), Climat, Changement climatique
Fédérale

Des ensembles multimodèles à échelle statistiquement réduite des températures moyennes ont été générés à une résolution spatiale de 10 km pour la période 1951-2100, à partir des résultats de 24 modèles climatiques mondiaux (MCM) de la phase 5 du Projet d’intercomparaison des modèles couplés (CMIP5). L’échelle des températures moyennes quotidiennes issues des MCM a été statistiquement réduite par la méthode des analogues avec correction de biais et cartographie des quantiles, version 2 (BCCAQv2). Un ensemble de données historiques interpolées sur les températures moyennes pour le Canada (ANUSPLIN) a servi de cible pour la réduction d’échelle. Les 5e, 25e, 50e, 75e et 95e percentiles des ensembles à échelle statistiquement réduite des températures moyennes (°C) mensuels, saisonniers et annuels sont accessibles pour la période historique 1951-2005 et pour les scénarios d’émissions RCP2.6, RCP4.5 et RCP8.5 couvrant la période 2006-2100.

Dernière mise à jour : 2 oct. 2018
Dossier publié : 6 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF HTML NetCDF GeoTIF
Mots clés:  Temps et climat, Fournir des services et des produits d'information sur le climat, Approfondir les connaissances scientifiques et formuler de nouvelles méthodes de recherche le climat et le changement climatique, National (CA), Climat, Changement climatique
Fédérale

Des ensembles multimodèles à échelle statistiquement réduite des températures minimales ont été générés à une résolution spatiale de 10 km pour la période 1951-2100, à partir des résultats de 24 modèles climatiques mondiaux (MCM) de la phase 5 du Projet d’intercomparaison des modèles couplés (CMIP5). L’échelle des températures minimales quotidiennes issues des MCM a été statistiquement réduite par la méthode des analogues avec correction de biais et cartographie des quantiles, version 2 (BCCAQv2). Un ensemble de données historiques interpolées sur les températures minimales pour le Canada (ANUSPLIN) a servi de cible pour la réduction d’échelle. Les 5e, 25e, 50e, 75e et 95e percentiles des ensembles à échelle statistiquement réduite des températures minimales (°C) mensuels, saisonniers et annuels sont accessibles pour la période historique 1951-2005 et pour les scénarios d’émissions RCP2.6, RCP4.5 et RCP8.5 couvrant la période 2006-2100.

Dernière mise à jour : 2 oct. 2018
Dossier publié : 6 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF HTML NetCDF GeoTIF
Mots clés:  Temps et climat, Fournir des services et des produits d'information sur le climat, Approfondir les connaissances scientifiques et formuler de nouvelles méthodes de recherche le climat et le changement climatique, National (CA), Climat, Changement climatique
Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 29 août 2018
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  grand feu; feu de forêt; régime des feux; changement climatique, Climat, Changement climatique
Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 10 sept. 2019
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  grand feu; feu de forêt; régime des feux; changement climatique, Climat, Changement climatique
Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  indice d'humidité climatique; sécheresse; humidité; précipitations; évapotranspiration, Climat, Changement climatique
Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 29 août 2018
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  grand feu; feu de forêt; régime des feux; changement climatique, Climat, Changement climatique
Date de modification :