Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Série de sites BEC - Catalogue d'attributs

Provinciale
Une liste des différentes unités écologiques « régionales » (zone/sous-zone/variant/phase) de la classification actuelle des écosystèmes biogéoclimatiques. À ce niveau « régional », la végétation, les sols et la topographie sont utilisés pour déduire le climat et pour identifier les zones géographiques qui ont un climat relativement uniforme. Ces zones géographiques sont appelées unités biogéoclimatiques. L'unité biogéoclimatique de base est la sous-zone. Ces unités sont regroupées en zones et peuvent être subdivisées en variantes en fonction des améliorations ultérieures du climat (p. ex., plus humide, plus sec, enneigement). Les unités cartographiques de la carte biogéoclimatique sont cartographiées à la résolution thématique la plus élevée possible - sous-zone ou variante. Dans certains cas, lorsqu'un échantillonnage plus poussé est nécessaire pour définir l'unité sur le plan climatique, les polygones sont étiquetés comme une unité non différenciée (par exemple CWH un) ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: HTML
Mots clés:  BEC, BGC, BGCDB, Canada, Classification biogéoclimatique de l'écosystème, climat, classification écologique des terres, végétation, Information gouvernementale
Provinciale
La version la plus récente et la plus détaillée de la carte numérique de la classification des écosystèmes biogéoclimatiques (CEC) approuvée par la province (version 11, 10 août 2018). Utilisez cette version lors de l'analyse SIG quelle que soit l'échelle. Cette cartographie est délibérément étendue à travers l'océan, les lacs, les glaciers, etc. pour faciliter l'intersection avec une couche terrestre de couverture terrestre de votre choix ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML WMS HTML
Mots clés:  BEC, BGC, Canada, Classification biogéoclimatique de l'écosystème, climat, classification écologique des terres, végétation, Information gouvernementale
Provinciale
La carte des types de perturbations naturelles est basée sur le Provincial Biodiversity Guidebook (1995) et sur la version la plus récente et la plus détaillée de la carte de zone, de sous-zone/variant/variant/phase approuvée (version 11, 10 août 2018) (Enregistrement du catalogue de données : https://catalogue.data.gov.bc.ca/dataset/f358a53b-ffde-4830-a325-a5a03ff672c3). La Le code de classification des types de perturbations naturelles est utilisé pour désigner un processus ou un événement de période comme les éclosions d'insectes, les incendies, les maladies, les inondations, les tempêtes de vent et les avalanches qui provoquent le changement et le renouvellement de l'écosystème. La classification et la cartographie des types de perturbations naturelles sont utilisées pour une grande variété d'applications en Colombie-Britannique. Voici quelques exemples : la délimitation des types de perturbations naturelles pour la planification des unités paysagères ; la délimitation des zones de planification des semences ; la cartographie prédictive des écosystèmes ; la présentation de rapports sur la représentation écologique de la Stratégie sur les aires protégées ; et un niveau dans la hiérarchie de classification de l'ensemble Unités écosystémiques. Notez que cette cartographie est délibérément étendue à travers l'océan, les lacs, les glaciers, etc. afin de faciliter l'intersection avec une couche terrestre de couverture terrestre de votre choix ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 18 mai 2021
Dossier publié : 7 déc. 2020
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML WMS HTML
Mots clés:  BEC, BGC, Canada, NDT, Type de perturbation naturelle, Classification biogéoclimatique de l'écosystème, climat, classification écologique des terres, végétation
Provinciale
Veuillez noter qu'il s'agit de la version v1.0 de DEP. Une nouvelle version (v2.0) remplace ce jeu de données. La Derived Ecosite Phase (DEP) est une représentation numérique et spatiale des sites et des phases écologiques dans les régions de l'Alberta où l'Alberta Vegetation Inventory (AVI) et le LiDAR sont disponibles. L'AVI est un inventaire numérique basé sur l'imagerie développé pour identifier le type, l'étendue et les conditions de la végétation, où elle existe et quels changements se produisent. Les phases écologiques les plus récentes du site se trouvent dans les guides de la communauté végétale. Les guides sont divisés en sous-régions naturelles individuelles. Consultez la section Références croisées pour plus d'informations. Cet ensemble de données est produit pour le gouvernement de l'Alberta et est accessible au grand public. Veuillez consulter les informations de distribution de ces métadonnées pour connaître le contact approprié pour acquérir cet ensemble de données. Cet ensemble de données couvre les zones de l'Alberta où il y a une couverture AVI et LiDAR (principalement dans la zone verte). La position des pentes dérivées de l'AVIE et du LIDAR a été créée par la Section de l'analyse des ressources forestières, Direction de la gestion forestière, Agriculture et foresterie. Les règles utilisées pour classer les données ont été élaborées par la Range Resource Stewardship Section, Land Policy Branch, Environment and Parks. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 21 juill. 2017
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML PDF GDB HTML other
Mots clés:  BIOTE, DEP, CLASSIFICATION-ÉCOLOGIQUE-SITE, ÉCOLOGIE, ENVIRONNEMENT, SOUS-RÉGIONS, Information gouvernementale
Provinciale
Derived Ecosite Phase (DEP) v2.0 est une représentation numérique et spatiale des sites écologiques et des phases dans les régions de l'Alberta où l'Alberta Vegetation Inventory (AVI) et le lidar sont disponibles. L'AVI est un inventaire numérique basé sur l'imagerie développé pour identifier le type, l'étendue et les conditions de la végétation, où elle existe et quels changements se produisent. Les phases écologiques les plus récentes du site se trouvent dans les guides écologiques des sites. Les guides sont divisés en sous-régions naturelles individuelles. Consultez la section Références croisées pour plus d'informations. Cet ensemble de données est produit pour le gouvernement de l'Alberta et est accessible au grand public. Veuillez consulter les informations de distribution de ces métadonnées pour connaître le contact approprié pour acquérir cet ensemble de données. Cet ensemble de données couvre les régions de l'Alberta où il y a une couverture AVI et lidar (principalement dans la zone verte). L'AVIE et la position de pente dérivée du lidar ont été créées par la Forest Stewardship and Trade Branch, Forestry Division, Alberta Agriculture and Forestry. Les règles utilisées pour classer les données ont été élaborées par la Rangeland Conservation and Stewardship Branch, Lands Division, Alberta Environment and Parks. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 30 nov. 2020
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML PDF GDB HTML other
Mots clés:  -CANADA, ALBERTA, BIOTE, DEP, CLASSIFICATION-ÉCOLOGIQUE-SITE, ÉCOLOGIE, ENVIRONNEMENT, SOUS-RÉGIONS, Information gouvernementale
Provinciale
Le Primary Land and Vegetation Inventory (PLVI) est un inventaire numérique basé sur des photos développé pour identifier le type, l'étendue et les conditions de la végétation dans les zones boisées et les parcs de la province de l'Alberta. Cela inclut des parties des zones vertes et blanches de la province. Il inclura des zones de la province s'étendant vers le nord à partir de l'étendue de l'Inventaire de la végétation des prairies (GVI) et inclura des zones où le détail et les dépenses de l'Inventaire de la végétation de l'Alberta (AVI) ne sont pas justifiés, ou où le temps et les ressources sont des contraintes limitées. La phase écologique du site (phase écosite) est le principal niveau de classification utilisé dans l'IVPV. Un polygone peut être attribué à un maximum de 3 phases écologiques du site, selon la complexité et l'étendue. Le PLVI saisit les attributs des sites de répartition uniquement dans la sous-région naturelle de Central Parkland. Les phases écologiques les plus récentes du site se trouvent dans les guides de la communauté végétale. Les guides sont divisés en sous-régions naturelles individuelles. Consultez la section Références croisées pour plus d'informations. Cet ensemble de données est produit pour le gouvernement de l'Alberta et est accessible au grand public. Veuillez consulter les informations de distribution de ces métadonnées pour connaître le contact approprié pour acquérir cet ensemble de données. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 11 févr. 2020
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML HTML other
Mots clés:  -CANADA, ALBERTA, BIOTE, DONNÉES-TÉLÉCHARGEABLES, ÉCOLOGIE, ENVIRONNEMENT, GESTION DES TERRES, VÉGÉTATION, Information gouvernementale
Provinciale
La version 1.0 des zones et sous-zones bioclimatiques du Yukon est dérivée d'un modèle numérique d'élévation (DEM) de 30 m et d'un ensemble de « polygones de règles ». Chaque polygone de règles contient des attributs qui définissent les limites d'altitude supérieure et inférieure de la ou des zones/sous-zones bioclimatiques qui se trouvent dans le polygone de règles. Les attributs et l'étendue des règles et des polygones sont définis par des données de terrain, des observations d'experts et/ou des images disponibles. Lorsqu'ils étaient disponibles, les polygones de règles ont été dérivés de données de placettes représentatives du climat (c.-à-d. site de référence). La version 1.0 des zones et sous-zones bioclimatiques du Yukon peut être utilisée à des échelles supérieures à 1:250 000 avec prudence. Cette cartographie est délibérément étendue à l'océan, aux lacs, aux glaciers, etc. pour faciliter l'intersection avec une couche de couverture terrestre au choix de l'utilisateur. Une légende cartographique et une carte pour cette version sont publiées dans Southern Lakes Boreal Low Subzone (BolSL) : A Field Guide to Ecosite (Environment Yukon 2017). Le projet de classification et de cartographie du bioclimat au Yukon est en cours et fait l'objet de mises à jour ou de révisions périodiques. C'est pourquoi il incombe à l'utilisateur final de s'assurer qu'il utilise la version la plus récente des données. Bien que tous les efforts aient été faits pour garantir l'exactitude du rapport et des produits spatiaux, il peut toujours y avoir des erreurs. Veuillez signaler les erreurs dans les données au dépositaire.** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 29 mars 2022
Dossier publié : 27 août 2019
Organisation: Gouvernement du Yukon
Formats: XML HTML
Mots clés:  classification des écosystèmes bioclimatiques, classification écologique et paysagère, Canada, écosystème, classification écologique des terres, végétation, ybec, climat, Yukon
Provinciale
Les emplacements des parcelles biophysiques du Yukon sont dérivés de la base de données du Yukon Biophysical Information System (YBIS), qui est le dépôt du gouvernement du Yukon pour le stockage des données biophysiques. Les données contiennent une combinaison de données sur le site, le sol et la végétation qui sont recueillies par de nombreux organismes pour soutenir la végétation. inventaire, évaluation de l'habitat et produits écosystémiques de référence collectés entre 1975 et 2018. Les données sont recueillies et entrées dans la base de données à l'aide de formulaires de terrain biophysiques normalisés conformément aux normes de collecte de données « Field Manual for Describing Yukon Ecosystems ». Les fournisseurs de données comprennent le gouvernement du Yukon, le gouvernement du Canada, les gouvernements des Premières nations, les entrepreneurs privés, le milieu universitaire et le public. La précision de localisation des données de placette peut varier en fonction de l'année du projet et de la méthode de collecte des emplacements YBIS est une base de données active, qui fait l'objet de mises à jour et de révisions périodiques. C'est pourquoi il incombe à l'utilisateur final de s'assurer qu'il utilise la version la plus récente des données. Bien que tous les efforts aient été faits pour garantir l'exactitude des données, il peut toujours y avoir des erreurs. Veuillez signaler les erreurs dans les données.Personne-ressource : Coordonnateur de la classification écologique et paysagère (CET), elc@gov.yk.caEcological et Landscape Classification Program, Fish and Wildlife Branch, ministère de l'EnvironnementGouvernement du Yukon, Box 2703, Whitehorse (Yukon) Y1A 2C6Ph. (867) 667- 3081** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 29 mars 2022
Dossier publié : 27 août 2019
Organisation: Gouvernement du Yukon
Formats: XML HTML other
Mots clés:  biophysique, climat, environnement, classification écologique des terres, complot biophysique, écosystème, végétation, ybis, Canada
Provinciale
Classification biogéoclimatique de l'écosystème (BEC) sous-zone \ variante \ limites de phase avec pourcentage de protection, nombre d'aires protégées chevauchant et autres attributs ajoutés à la suite du géotraitement dans l'application Overview du système d'aires protégées (PASO). La représentation des aires protégées et des parcs par l'unité du BEC fournit un contexte de classification écosystémique à petite échelle pour les processus de planification des ressources naturelles, comme les plans de gestion, le zonage de l'utilisation des terres, l'évaluation des risques environnementaux, l'analyse des paysages, l'approvisionnement en habitat et la gestion des espèces hautement prioritaires. Les sous-zones biogéoclimatiques sont l'unité de base du système BEC. Les sous-zones sont regroupées en zones biogéoclimatiques pour créer des unités plus généralisées et subdivisées en variantes et phases biogéoclimatiques pour créer des unités plus spécifiques ou plus homogènes sur le plan climatique. Pour plus d'informations sur le système BEC, voir : http://www.for.gov.bc.ca/hre/becweb/. Pour les avertissements importants concernant l'utilisation de ces données à des fins d'analyse spatiale, voir la section Qualité des données des métadonnées ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML WMS HTML
Mots clés:  kw manquant, Information gouvernementale
Provinciale
Cinq classes riveraines de milieux humides (W1 à W5) selon qu'il s'agit d'un simple complexe de milieux humides ou de milieux humides, de la taille des terres humides et de l'unité biogéoclimatique dans laquelle se trouve la zone humide. La classification des zones humides est fondée sur le Guide des zones riveraines du Code des pratiques forestières de 1995 : http://www.llbc.leg.bc.ca/public/PubDocs/bcdocs/237312/Rip-toc.htm ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: HTML
Mots clés:  AVANT JC, Canada, Cariboo, SRMP, Lac Williams, marécage, zone humide, classification des zones humides, Information gouvernementale
Date de modification :