Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Étude sur les Jeux panaméricains 2015

Fédérale

En octobre et en novembre 2015, des chercheurs de la Division de la recherche sur la qualité de l’air d’Environnement et Changement climatique Canada ont mesuré au sol des polluants atmosphériques à partir de deux laboratoires mobiles dans le sud-est de la Saskatchewan, dans un rayon de 50 km de Stoughton. Les mesures ont été effectuées tandis que les laboratoires mobiles circulaient sous le vent par rapport aux installations de production pétrolière de la région. Les mesures quotidiennes débutaient vers 9 h et se terminaient vers 17 h, heure locale (HNC). Elles visaient 1) à explorer les zones de schistes Bakken dans le sud de la Saskatchewan, afin de déterminer si l’exploitation de la ressource pétrolière libère des polluants gazeux dans l’atmosphère, 2) à estimer les taux d’émissions des principaux contaminants atmosphériques (NOx, SO2, CO, composés organiques volatils [COV]), des GES et des polluants climatiques de courte durée de vie (CO2, CH4, carbone noir) et de produits atmosphériques toxiques (H2S et composés aromatiques), générés par cette exploitation et 3) à fournir des données qui peuvent être utilisées pour élaborer un inventaire des émissions.

Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  air, qualité de l’air, observation atmosphérique, NAtChem, réseaux et études contributeurs, Shale Petroleum Extraction Emission Characterization, SPEECH
Fédérale

Les émissions atmosphériques issues de l'exploitation des sables bitumineux peuvent provenir de plusieurs sources, notamment des cheminées industrielles, des bassins de résidus, des transports et de la poussière émise par les activités minières. Aux termes du Plan de mise en œuvre conjoint du Canada et de l’Alberta pour la surveillance visant les sables bitumineux, la surveillance de la qualité de l’air est conçue afin de déterminer les effets des émissions provenant des activités d'exploitation des sables bitumineux sur la qualité de l'air à l'échelle locale et régionale et les dépôts atmosphériques actuels et futurs. Les données pour dépôts comprennent:

– Échantillonnage passif de composés aromatiques polycycliques (CAP) déployés sur une période de deux mois sur un réseau de 17 sites

  • Échantillonnage actif de composés aromatiques polycycliques à trois sites pour obtenir des renseignements sur la quantité de dépôt sec

  • Métaux sous forme de particules (échantillons intégrés sur 24 heures en suivant le cycle d'un jour sur six du Réseau national de surveillance de la pollution atmosphérique)

Dernière mise à jour : 6 juin 2022
Dossier publié : 17 févr. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS HTML ESRI REST
Mots clés:  Air - qualité, Fournir des services et des produits d'information sur la qualité de l'air et du rayonnement UV, Surveiller les paramètres de qualité de l'air et du rayonnement UV et en faire la gestion des données, Prairies - Alberta (AB), Sables bitumineux, Qualité de l'air
Fédérale

On a mesuré les concentrations ambiantes du mercure différencié (Hg) dans de nombreux endroits partout au Canada. Les niveaux de mercure dans l’atmosphère sont mesurés dans trois formes définies sur le plan opérationnel : mercure élémentaire gazeux (MEG), mercure gazeux réactif (MGR) et mercure lié à des particules (PBM). Dans la plupart des cas, le MEC (ou Hg0) est l’espèce la plus courante dans l’air (~95-99 %), alors que les concentrations de MGR et de PBM sont typiquement deux ordres de grandeur inférieurs, c.-à-d., <5 % de la concentration totale de mercure atmosphérique. On estime que le mercure gazeux réactif est composé d’éléments tels que le HcCl2, le HgBr2 et le Hg(OH)2 bien que la composition exacte soit inconnue.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2002
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, particules atmosphériques, combinaison des gaz et desparticules atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, mercure différencié
Fédérale

Les scientifiques de NETCARE ont été à bord du brise-glace de recherche NGCC Amundsen pour étudier la composition de l’océan et de l’atmosphère au travers de l’Arctique canadien en 2016. Les scientifiques de NETCARE ont été à bord du bateau du 14 juillet au 25 août, navigant d’Iqaluit à Kugluktuk, avec un changement de personnel le 27 juillet à Qikiqtarjuaq.

Institutions impliquées
● Université de Toronto
● Université de Colombie Britannique
● Université de Calgary
● Environnement et Changement climatique Canada
● Université Dalhousie

Ensembles de données
● Phase gazeuse des espèces chimiques dans l’atmosphère
● Taille et densité des particules d’aérosols atmosphériques
● Composition des particules d’aérosols atmosphériques
● Nombre de particules formant les nuages de glace
● Informations sur la position du bateau

Dernière mise à jour : 28 juill. 2021
Dossier publié : 20 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Climat, Environnement, Air
Fédérale

En 2016, les scientifiques de NETCARE ont réalisé deux campagnes d’échantillonnage à l’observatoire de veille de l’atmosphère du globe du docteur Neil Trivett (« Observatoire Alert ») à l’extrémité nord-est de l’île d’Ellesmere dans l’Arctique canadien (latitude : 82,5163; longitude : -62,3085). La première campagne a eu lieu en mars et s’est concentrée sur les particules de glace en nucléation et la composition des particules d’aérosols. D’autres mesures ont été prises pendant l’été (juin – septembre) sur la taille et la densité des particules d’aérosols, la phase gazeuse des espèces chimiques, les propriétés optiques des aérosols, les ions et gaz solubles dans les particules en suspension dans l’air.

Institutions impliquées
● Université de Toronto
● Université de Colombie Britannique
● Environnement et Changement climatique Canada

Ensemble de données
● Phase gazeuse des espèces chimiques dans l’atmosphère
● Taille et densité des particules d’aérosols atmosphériques
● Composition des particules d’aérosols atmosphériques
● Propriétés optiques des particules d’aérosols atmosphériques
● Nombre de particules formant les nuages de glace
● Gaz solubles et ions dans les particules en suspension dans l’air

Dernière mise à jour : 28 juill. 2021
Dossier publié : 20 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV
Mots clés:  aérosols, climat, arctique, climat
Fédérale

Les émissions atmosphériques issues de l'exploitation des sables bitumineux peuvent provenir de plusieurs sources, notamment des cheminées industrielles, des bassins de résidus, des transports et de la poussière émise par les activités minières. Aux termes du Plan de mise en œuvre Canada et de l’Alberta pour la surveillance visant les sables bitumineux, la surveillance de la qualité de l’air est conçue afin de déterminer les effets des émissions provenant des activités d'exploitation des sables bitumineux sur la qualité de l'air à l'échelle locale et régionale et les dépôts atmosphériques actuels et futurs. Les données pour la qualité l'air ambiant comprennent:

– Cartouches filtrantes (concentrations intégrées sur 24 heures de SO2-4, NO-3, Cl-, NH+4, Ca2+, Mg2+, Na+, K+ liés aux particules et de SO2 et HNO3 gazeux recueillies quotidiennement par le Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations et de l'air)

  • Mercure gazeux total (rapports horaires de mélange mesurés par le Réseau canadien de surveillance des précipitations et de l’air et la région des Prairies et du Nord)

  • Mercure (Hg) atmosphérique différencié par espèce (concentrations moyennes sur deux heures de mercure élémentaire gazeux, de mercure gazeux réactif et de mercure sous forme de MP2,5 [mercure particulaire total]

  • Ensemble complet de mesures recueillies à partir d'un aéronef (différentes résolutions temporelles) recueillies à partir de l'aéronef couvrent une région de 140,000 km2 au-dessus de la région des sables bitumineux près de Fort McMurray

  • Ensemble complet de mesures recuellies au site de surveillance Fort McKay Oski-ôtin

  • Ozone (rapports horaires de mélange mesurés par le Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations et de l'air)

  • Profils verticaux de l’ozone (rapports de mélange de l’ozone en fonction de la hauteur mesurée par le réseau canadien ozonesonde)

  • Épaisseur optique des aérosols (mesure du degré auquel la présence d'aérosols dans l'atmosphère empêche la transmission de la lumière, à partir du sol vers le sommet de l'atmosphère); cette mesure est utilisée dans le cadre du réseau AErosol RObotic CANadian (AEROCAN)

  • Ces données satellitaires présentent une résolution spatiale relativement élevée au-dessus de la région des sables bitumineux pour produire des images et des fichiers de données géoréférencées sur la « densité de la colonne verticale » (ce qui correspond à la concentration à la surface) de dioxyde d'azote (NO2) et de dioxyde de soufre (SO2)

Dernière mise à jour : 20 mai 2022
Dossier publié : 7 mai 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS HTML ESRI REST
Mots clés:  Air - qualité, Fournir des services et des produits d'information sur la qualité de l'air et du rayonnement UV, Surveiller les paramètres de qualité de l'air et du rayonnement UV et en faire la gestion des données, Prairies - Alberta (AB), Qualité de l'air, Sables bitumineux
Fédérale

Les concentrations ambiantes de mercure (Hg) différencié par espèce ont été mesurées à de nombreux sites au Canada. Le mercure atmosphérique est mesuré sous trois formes définies du point de vue opérationnel : mercure élémentaire gazeux (MEG), mercure gazeux réactif (MGR) et mercure particulaire (PBM). Dans la plupart des conditions, le mercure élémentaire gazeux (ou Hg0) est l’espèce prédominante dans l’air (environ 95 à 99 %), tandis que les concentrations de mercure gazeux réactif et de mercure particulaire sont généralement de deux ordres de grandeur inférieurs, c’est-à-dire qu’elles sont inférieures à 5 % de la concentration totale de mercure atmosphérique (Schroeder et Munthe, 1998). On pense que le mercure gazeux réactif est constitué de composés tels que HgCl2, HgBr2, Hg(OH)2 (Lin et Pehkonen, 1999), bien que sa composition exacte soit inconnue.

Dernière mise à jour : 11 déc. 2019
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML CSV
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, particules atmosphériques, chimie des précipitations atmosphériques, combinaison des gaz et des particules atmosphériques, réseaux et études, NAtChem
Fédérale

Le programme des Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement (ICDE) rend compte de la performance du Canada à l'égard d'enjeux clés en matière de développement durable. Les indicateurs sur les Émissions de polluants atmosphériques générées par l'activité humaine permettent de suivre les émissions d'oxydes de soufre, d'oxydes d'azote, composés organiques volatils, d'ammoniac, de monoxyde de carbone et de particules fines. Les émissions de carbone noir, qui est une composante des particules fines, font également l'objet d'un suivi. Les indicateurs sectoriels sur les émissions de polluants atmosphériques provenant du transport, des véhicules hors route et équipement mobile, des services d'électricité (services publics) et de l'industrie pétrolière et gazière fournissent une analyse supplémentaire des principales sources d'émissions des polluants atmosphériques au Canada.

Dernière mise à jour : 22 juill. 2019
Dossier publié : 9 août 2017
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  indicateurs environnementaux, indicateur environnemental, air et climat, pollution de l’air, à l'échelle nationale, émissions, atmosphériques polluantes, ammoniac, source
Fédérale

Le programme des Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement (ICDE) rend compte de la performance du Canada à l'égard d'enjeux clés en matière de développement durable. Les indicateurs sur les Émissions de polluants atmosphériques générées par l'activité humaine permettent de suivre les émissions d'oxydes de soufre, d'oxydes d'azote, composés organiques volatils, d'ammoniac, de monoxyde de carbone et de particules fines. Les émissions de carbone noir, qui est une composante des particules fines, font également l'objet d'un suivi. Les indicateurs sectoriels sur les émissions de polluants atmosphériques provenant du transport, des véhicules hors route et équipement mobile, des services d'électricité (services publics) et de l'industrie pétrolière et gazière fournissent une analyse supplémentaire des principales sources d'émissions des polluants atmosphériques au Canada.

Dernière mise à jour : 22 juill. 2019
Dossier publié : 31 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  indicateurs environnementaux, indicateur environnemental, air et climat, pollution de l’air, à l'échelle nationale, émissions, atmosphériques polluantes, particules fines, source
Fédérale

Le programme des Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement (ICDE) rend compte de la performance du Canada à l'égard d'enjeux clés en matière de développement durable. Les indicateurs sur les Émissions de polluants atmosphériques générées par l'activité humaine permettent de suivre les émissions d'oxydes de soufre, d'oxydes d'azote, composés organiques volatils, d'ammoniac, de monoxyde de carbone et de particules fines. Les émissions de carbone noir, qui est une composante des particules fines, font également l'objet d'un suivi. Les indicateurs sectoriels sur les émissions de polluants atmosphériques provenant du transport, des véhicules hors route et équipement mobile, des services d'électricité (services publics) et de l'industrie pétrolière et gazière fournissent une analyse supplémentaire des principales sources d'émissions des polluants atmosphériques au Canada.

Dernière mise à jour : 22 juill. 2019
Dossier publié : 30 mai 2019
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  indicateurs environnementaux, indicateur environnemental, air et climat, pollution de l'air, à l'échelle nationale, émissions, atmosphériques polluantes, électricité, oxydes de soufre
Date de modification :