Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Brûlages dirigés - Mont-Revelstoke

Fédérale

La norme suivante est utilisée pour évaluer l’objectif de l’Agence Parcs Canada consistant à gérer les feux de végétation et à effectuer des brûlages dirigés dans le but de restaurer et de maintenir l’intégrité écologique des terres situées dans les parcs. Un cycle de feu naturel de 20 % a été établi en tant que proportion permettant au feu de jouer son rôle de perturbateur naturel dans les écosystèmes, et ce pourcentage demeure réaliste et atteignable si l’on tient compte des contraintes physiques et financières, de la variabilité du régime des feux de végétation dans les parcs nationaux du Mont Revelstoke et des Glaciers et de la nécessité d’assurer la sécurité publique. La moyenne à long terme de 20 % a été obtenue en analysant la variation des superficies brûlées dans les parcs nationaux de différentes superficies, les régimes de feu et l’histoire récente de la gestion des feux de végétation. Cette cible de brûlage devrait être atteignable et maintenue annuellement, sans égard aux activités de brûlage de la végétation durant la période de l’analyse.

Dernière mise à jour : 21 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  brûlages dirigés, processus écologique, forêt
Fédérale

Superficie (en hectares) traitée au moyen d’un brûlage dirigé. Cette mesure évalue le succès du programme de brûlage dirigé du parc pour restaurer le processus écologique du feu à l’échelle du paysage. Le feu a également le potentiel d’accroître la diversité des habitats disponibles pour les espèces en péril, comme la chevêche des terriers, le courlis à long bec et le plectrophane à ventre noir.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Brûlage dirigé, habitat, Espèces en péril, processus écologique, perturbation
Fédérale

Pour évaluer la situation actuelle des feux de végétation en tant que processus écologique dans les forêts intérieures du parc national Pukaskwa (écodistricts des plaines de Pukaskwa, des hautes terres Bremner et des hautes terres Bremner‑Widgeon), on utilise la mesure de la catégorie d’état des zones brûlées (CEZB) qui sert à calculer l’écart de la période moderne par rapport aux cycles de feux de végétation historiques (c.‑à‑d. fréquence des feux). Des données sur les superficies brûlées (hectares) et les emplacements des feux de végétation et sur les brûlages dirigés sont recueillies annuellement. Les calculs de la CEZB suivent les méthodes décrites dans le guide de surveillance des feux de l’Agence Parcs Canada.

Dernière mise à jour : 28 mars 2020
Dossier publié : 26 mars 2020
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Feu de forêt, brûlage dirigé, classe des superficies brûlées, Pukaskwa, différence avec les régimes historiques, ABCC
Fédérale

L’intégrité des forêts dépendantes du feu sera préservée au moyen de brûlages dirigés. Le programme de gestion des feux du parc utilise la télédétection pour surveiller annuellement les changements qui se produisent sur le terrain après le brûlage. Les mesures de la Classe d’état des zones brûlées seront utilisées conformément au Plan de surveillance des feux de l’APC.

Dernière mise à jour : 12 déc. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  régime de brûlage, gestion des incendies, forêt dépendante du feu, télédétection, MODIS, Manitoba
Fédérale

Afin d’évaluer l’état actuel des feux de végétation en tant que processus écologique, la mesure fondée sur la catégorie d’état de zones brûlées (CEBZ) est conçue pour comparer les déviations modernes des cycles de feux de végétation aux données historiques (p. ex. : la fréquence). La CEBZ mesure l’intégrité écologique à long terme et elle est totalement intégrée aux indicateurs et aux mesures du programme national d’intégrité écologique. Les calculs de la CEBZ sont arrimés aux méthodes présentées dans le guide de surveillance des feux de l’Agence Parcs Canada.

Dernière mise à jour : 21 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  feux de végétation, processus écologique, forêt
Fédérale

Afin d’évaluer l’état actuel des feux de végétation en tant que processus écologique, la mesure fondée sur la catégorie d’état de zones brûlées (CEBZ) est conçue pour comparer les déviations modernes des cycles de feux de végétation aux données historiques (p. ex. : la fréquence). La CEBZ mesure l’intégrité écologique à long terme et elle est totalement intégrée aux indicateurs et aux mesures du programme national d’intégrité écologique. Les calculs de la CEBZ sont arrimés aux méthodes présentées dans le guide de surveillance des feux de l’Agence Parcs Canada.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  feux de végétation, processus écologique, forêt
Fédérale

Le feu joue un rôle important dans la restauration de la santé de nos forêts et maintient la biodiversité en créant une mosaïque de peuplements forestiers de diverses structures d’âge. Les forêts de l’écorégion montagnarde et de l’écorégion subalpine sont devenues denses et trop étendues. Les études sur l’historique des feux donnent à penser que l’utilisation du feu par les Premières Nations était courante, bien qu’elle n’ait probablement pas été omniprésente. L’élimination de la plupart des feux causés par l’humain au début du XXe siècle ainsi que l’extinction des feux et la fragmentation du paysage depuis cette époque ont grandement diminué les superficies brûlées et modifié les régimes de feux.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  perturbation du feu, différence entre régions brûlées, cycle de feux, SIG, catégorie d’état de zones brûlées, ampleur de l’écart, forêts, Alberta
Fédérale

Le feu joue un rôle important dans le maintien de la santé des forêts et des prairies, et préserve la biodiversité en créant une mosaïque de diverses structures d’âge. Les prairies de fétuques de l’écorégion de la forêt parc des contreforts ont toujours été entretenues par le feu, tant de cause naturelle que provoqué par les Premières Nations. Plus d’un siècle d’extinction des feux a contribué au déclin des prairies ouvertes en raison de l’empiètement des arbustes et des trembles. La Catégorie d’état de zones brûlées (CEZB) est conçue pour être évaluée et présentée comme une mesure de surveillance de l’état dans le cadre du programme national de surveillance de l’intégrité écologique (IE) de l’Agence Parcs Canada dans tous les parcs nationaux renfermant des végétaux dépendants du feu.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  zone perturbée par le feu, différence des zones brûlées, brûlage dirigé, SIG, classe d’état des zones brûlées, ampleur de l’écart, prairies, Alberta
Fédérale

Ce jeu de données porte sur la superficie de terrain brûlée par le feu dans le parc national Banff de 1910 à 2017.  Le nombre d’hectares brûlés a été calculé soit par suivi GPS du périmètre du feu (< 200 ha), soit par télédétection (> 200 ha). En mesurant la superficie brûlée, Parcs Canada peut calculer l’écart par rapport aux conditions historiques et faire un suivi des progrès réalisés dans le rétablissement du feu.

Dernière mise à jour : 6 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  feux de végétation, processus écologique, forêt, parc national Banff
Fédérale

La mesure de la catégorie d’état des zones brûlées (CEZB) est étroitement associée au concept de cycle de feu et évalue l’écart par rapport à la superficie historique ou de référence de la zone brûlée dans un parc. La CEZB donne une indication de la situation du feu en tant que processus écologique. La CEZB a été élaborée comme mesure de surveillance de l’intégrité écologique à long terme qui est pleinement intégrée au programme national des indicateurs et des mesures de l’intégrité écologique (IE). Les calculs des catégories d’état des zones brûlées sont effectués conformément aux méthodes décrites dans le guide de surveillance des feux de l’Agence Parcs Canada.

Dernière mise à jour : 6 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Perturbation par le feu, catégorie d’état des zones brûlées, écart par rapport à la superficie de référence brûlée, cycle de feu, SIG, Colombie-Britannique, fréquence des feux, régime des feux
Date de modification :