Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Érosion côtière – Île-du-Prince-Édouard

Fédérale

Le substratum rocheux de grès et les plages sablonneuses dynamiques (naturellement en mouvement) de l'Île du Prince-Édouard sont très sensibles aux effets de l'élévation du niveau de la mer. La côte nord du parc national de l’Î.-P.-É. est exposée au golfe du Saint-Laurent, ȧ de grosses vagues ainsi qu'aux marées de tempête. Au moyen du suivi de la glace littorale, il est possible d'évaluer le degré de protection des côtes du parc national de l’Î.-P.-É.

Dernière mise à jour : 12 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., littoral, glace, changement climatique, érosion, photographie à intervalle
Fédérale

L'abondance des terriers de nidification des hirondelles de rivage (Riparia riparia) dans leur habitat, qui comprend des falaises et des berges le long du littoral du parc national de l'Î.-P.-É, fait l'objet d'un suivi. Auparavant, chaque année, des relevés des grandes colonies historiques étaient effectués, et un relevé exhaustif de tout le littoral du parc était achevé ȧ tous les cinq ans. Depuis 2010, chaque année, un relevé exhaustif est effectué le long du littoral du parc national de l'Î.-P.-É., après la saison de la reproduction. De nombreux observateurs procèdent au dénombrement des terriers de nidification d'hirondelles de rivage le long du littoral dans l'ensemble du parc national de l'Î.-P.-É.

Dernière mise à jour : 12 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., littoral, hirondelle de rivage, Riparia riparia, biodiversité, terriers de nidification
Fédérale

Les taux annuels de décomposition de l'humus dans le sol font l'objet d'un suivi dans 12 parcelles forestières permanentes ȧ l'intérieur du Parc national de l’Î.-P.-É. au moyen de l'utilisation des pertes de poids, d'une année ȧ l'autre, de morceaux de bois normalisés (abaisse-langue) servant d'indicateurs de la décomposition du sol. Les changements climatiques, la pollution, la végétation dominante et l'utilisation des terres sont tous des facteurs pouvant avoir des incidences considérables sur la décomposition du sol forestier.

Dernière mise à jour : 8 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., sol, forêt, taux de décomposition
Fédérale

Les systèmes de dune jouent un rôle clé dans la protection des biens, des terres et des écosystèmes contre les effets des marées de tempête, de l'action des vagues, de l'embrun salé et dans la prévention de l'intrusion de l'eau salée dans les voies navigables et des aquifères côtiers. La mesure de protection de l'intégrité des dunes comprend deux sous-mesures : (1) le taux de mouvement des dunes (mètres/année); (2) le nombre de sections de 500 m de dune qui dépasse 7 raccourcis de sentiers. En 2012, la méthode mise au point par la Commission géologique des États-Unis (US Geological Service) pour mesurer le mouvement du littoral a été utilisée pour générer des taux de mouvement des dunes entre les années de relevés en utilisant les positions du littoral des dunes obtenues au moyen d'images de télédétection ȧ haute résolution (résolution de 30 et 50 cm) qui ont été comparées avec les taux historiques. Les mêmes images ont aussi été utilisées pour détecter et compter le nombre de sentiers traversant devant les zones de dunes et à l'intérieur des terres.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., littoral, dune, changement climatique, sentiers, incidences de l'activité humaine
Fédérale

La détermination de la viabilité des espèces en péril est une évaluation importante de la biodiversité d'un écosystème. L'évaluation de l'état de chaque espèce menacée peut nous aider à formuler des hypothèses sur l'état du fonctionnement d'un écosystème et sa capacité à maintenir la diversité des espèces. L'évaluation de la situation des espèces côtières en péril, y compris le Pluvier siffleur (Charadrius melodus), l'aster du golfe Saint-Laurent (Symphyotrichum laurentianum) et la léchéa maritime (Lechea maritima) est un indicateur valable de l'intégrité écologique de l'écosystème côtier du parc national de l’Île-du-Prince-Édouard. L'abondance de la population d'asters du golfe et de léchéas maritimes est évaluée et comparée aux niveaux historiques d'abondance de l'espèce, et cette mesure aide à déterminer si la tendance de la taille de la population est à la hausse ou ȧ la baisse.

Dernière mise à jour : 23 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Littoral, espèce en péril, LEP, pluvier siffleur, oiseau de rivage, succès de reproduction, aster du golfe Saint-Laurent, aster, léchéa maritime du golfe Saint-Laurent
Fédérale

La température de l'eau est considérée comme un facteur clé de l'écosystème des étangs et des cours d'eau douce du parc national de l’Î.-P.-É. L'anguille d'Amérique et l'omble de fontaine sont les espèces choisies pour l'évaluation des conditions associées ȧ la température des étangs et des cours d'eau, car elles sont des résidentes communes de la majorité des cours d'eau de l'Atlantique canadien. L'omble de fontaine est une espèce intolérante aux conditions associées ȧ la température chaude de l'eau. La température des cours d'eau et la croissance de l'omble de fontaine sont des facteurs importants qui peuvent influer directement sur la survie, la croissance et la répartition.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., eau douce, température, cours d'eau, croissance optimale, degré-jours de croissance, omble de fontaine, Salvelinus fontinalis, anguille d'Amérique
Fédérale

Les entrées et les sorties hydrologiques déterminent la profondeur de l'eau, les modèles d'écoulement de l'eau ainsi que la durée et la fréquence des inondations. Le régime saisonnier des variations du niveau d'eau d'un milieu humide est connu sous le nom d'hydropériode. La variabilité de l'hydropériode d'une année ȧ l'autre est liée aux conditions précises du climat et d'un site. Les conditions hydrologiques influent principalement sur les facteurs abiotiques comme la disponibilité des nutriments, la chimie du sol et la chimie de l'eau, qui, ȧ leur tour, sont tous des facteurs qui déterminent les composantes biotiques (la composition en espèces, la richesse spécifique, la productivité primaire) des écosystèmes de milieux humides.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., hydrologie, niveau d'eau, indice du débit, débit, hydropériode, indice Richards-Baker (IRB), milieu humide, enregistreurs du niveau d'eau
Fédérale

Les régimes hydrologiques déterminent la profondeur de l'eau, l'intensité du débit, la durée et la fréquence des inondations, ainsi que les périodes de faible débit. Le niveau d'eau des cours d'eau n'est pas considéré comme étant stable, mais comme fluctuant de façon saisonnière. Les conditions hydrologiques ont des incidences principalement sur les facteurs abiotiques comme la structure de l'habitat, la température et la chimie de l'eau, qui, ȧ leur tour, déterminent les composantes biotiques (la composition en espèces, la richesse spécifique, la productivité primaire) d'un écosystème d'eau douce. Dans le parc national de l’Î.-P.-É., des prévisions sont faites sur le débit d'un cours d'eau (m3/s) pour quatre cours d'eau, au moyen d'enregistreurs de données sur le niveau d'eau (Onset HOBO U20), qui permettent de tracer des courbes d'évaluation pour quatre petits cours d'eau d'ordre 1 ȧ 3.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., hydrologie, niveau d'eau, intensité du débit, indice Richards-Baker (IRB), indice du débit d'un cours d'eau
Fédérale

AttentionFlore est un programme national qui a été intégré aux activités de surveillance de l'intégrité écologique dans le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Ce programme améliore notre compréhension des effets des changements climatiques sur la phénologie des plantes communes. Le parc national de l'Î.-P.-É. fait le suivi de la date julienne de la première floraison de cinq espèces ȧ l'intérieur des écosystèmes de milieux humides et côtiers: le myrte bâtard (Myrica pensylvanica), le pois de mer (Lathyrus japonicus), le rosier de virginie (Rosa virginiana), le rhododendron du Canada (Rhododendron canadense) et le thé du Labrador (Ledum groenlandicum).

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., AttentionFlore, première floraison, cornouiller du Canada, Cornus Canadensis, trientale boréale, Trientalis borealis, érable rouge, Acer rubrum
Fédérale

Des échantillons de chlorophylle a sont prélevés dans le parc national de l'Î-P.-É. pour mesurer la productivité aquatique dans quatre étangs d'eau douce. Les échantillons sont prélevés sur une base horaire entre mai et octobre au moyen d'enregistreurs de données et d'une sonde YSI. Dans le parc national de l'Î-P.-É., tous les étangs d'eau douce sont peu profonds (profondeur maximale de 4,5 m) et non stratifiés.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., chlorophylle a, productivité, température, étang, productivité primaire, enregistreuse de données
Date de modification :