Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Plantes exotiques invasives - Kouchibouguac

Fédérale

L’objectif principal de cette mesure consiste à surveiller comment le pourcentage de couverture des plantes exotiques, stresseurs de la biodiversité des plantes indigènes, se compare aux seuils prédéterminés et comment ces plantes changent au fil du temps, dans trois zones de gestion des plantes envahissantes (contrôle intégré, contrôle renforcé, préservation écologique). Des transects aléatoires permanents seront établis dans les trois zones de gestion, à proximité des vecteurs de dispersion connue (autoroutes, sentiers, terrains de camping, etc.). Le pourcentage de couverture de toutes les espèces non indigènes détectées sera consigné le long de chaque transect selon la méthode d’échantillonnage linéaire. Les données seront comparées aux données définies dans chaque zone de gestion des plantes exotiques envahissantes afin de déterminer l’état global des parcs.

Dernière mise à jour : 20 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  espèces exotiques envahissantes, plantes envahissantes, zones de gestion des plantes, forêt, Colombie-Britannique
Fédérale

L’objectif principal de cette mesure consiste à surveiller comment le pourcentage de couverture des plantes exotiques, stresseurs de la biodiversité des plantes indigènes, se compare aux seuils prédéterminés et comment ces plantes changent au fil du temps, dans trois zones de gestion des plantes envahissantes (contrôle intégré, contrôle renforcé, préservation écologique). Des transects aléatoires permanents seront établis dans les trois zones de gestion, à proximité des vecteurs de dispersion connue (autoroutes, sentiers, terrains de camping, etc.). Le pourcentage de couverture de toutes les espèces non indigènes détectées sera consigné le long de chaque transect selon la méthode d’échantillonnage linéaire. Les données seront comparées aux données définies dans chaque zone de gestion des plantes exotiques envahissantes afin de déterminer l’état global des parcs.

Dernière mise à jour : 19 févr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  espèces exotiques envahissantes, plantes envahissantes, zones de gestion des plantes, forêt, Colombie-Britannique
Fédérale

Les plantes envahissantes peuvent réduire la biodiversité et compromettre la fonction écosystémique en supplantant les espèces indigènes, en altérant le cycle des nutriments, en déstabilisant le sol et en causant de l’érosion, entre autres impacts. La prévention de la colonisation par des mauvaises herbes envahissantes est réalisée par la restauration précoce et par une réduction de la perturbation, ce qui procure dans les deux cas un avantage aux espèces indigènes, celles ci pouvant alors mieux résister aux invasions futures par des espèces non indigènes. Le parc national Jasper surveille les espèces exotiques et adopte des mesures de lutte contre ces espèces lorsqu’elles menacent les habitats et les écosystèmes vulnérables du parc.

Dernière mise à jour : 26 juill. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national Jasper, plantes envahissantes
Fédérale

Des plantes non indigènes ont envahi les habitats en basse altitude et ont perturbé physiquement des sites dans le parc national des Lacs Waterton (PNLW). Chaque année, Parcs Canada consacre des ressources substantielles à contrôler ou à éradiquer les plantes non indigènes les plus envahissantes et les plus tenaces. Un protocole de surveillance de la situation des plantes non indigènes a été élaboré pour détecter les changements dans l’abondance et la répartition des espèces végétales non indigènes dans les régions vulnérables du PNLW, et pour mieux comprendre la gravité des impacts des plantes non indigènes sur les communautés de plantes indigènes ainsi que les différences dans ces impacts. L’abondance relative (c. à d. le pourcentage de couvert) des plantes non indigènes envahissantes dans les régions de prairies de fétuques et de forêts parcs à trembles du PNLW est estimée à l’aide d’un échantillonnage aléatoire pondéré sur le plan spatial.

Dernière mise à jour : 16 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  plantes envahissantes non indigènes, pourcentage de couverture, abondance relative, échantillonnage aléatoire, analyse de puissance, Alberta
Fédérale

Les tourbières sont des écosystèmes extrêmement précieux en raison de leurs fonctions écologiques essentielles, cependant ces systèmes sont vulnérables à divers facteurs de stress soit anthropogéniques (p.ex., extraction de mousse de tourbe, pratiques forestières ou d'utilisation des terres, modifications hydrologiques, fragmentation, infrastructures); atmosphérique (p.ex., pluies acides, dépôts d'azote, changement climatique); et naturels (p.ex., feu, érosion, végétation invasive). Le programme de surveillance de la dynamique des tourbières au parc national Kouchibouguac vise à évaluer l'état de plusieurs tourbières ombrotrophes avec des paramètres de quantité et qualité d’eau, ainsi que le changement dans la composition de végétation afin de détecter une dégradation de ces systèmes au fil du temps due aux facteurs de stress potentiels. Les méthodes pour cette mesure impliquent un échantillonnage de six stations, chacune consistant en trois parcelles de végétation placées à des points fixes le long d'un transect situé dans une végétation représentative à l'écart de la zone de douve; et un puits d'eau de surface pour la mesure des paramètres de quantité et qualité de l'eau. Chaque parcelle de végétation permanente comprend un quadrat pour les arbustes (5 m x 5 m) et quatre quadrats de végétation au sol (1 m x 1 m).

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  tourbière, écosystème des zones humides, ombrotrophe, perturbation anthropogénique, perturbation atmosphérique, perturbation naturel, facteurs de stress, quantité d’eau, qualité d’eau
Fédérale

Surveillance nationale en laboratoire de la maladie invasive due au streptocoque au Canada - Rapport sommaire annuel de 2015

Dernière mise à jour : 18 févr. 2019
Dossier publié : 7 nov. 2017
Organisation: Agence de la santé publique du Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Surveillance nationale en laboratoire, la maladie invasive, streptocoque, Surveillance en laboratoire, Surveillance en laboratoire Canada, Surveillance en laboratoire 2015
Fédérale

Le parc national Kootenay surveille les plantes exotiques envahissantes à l’aide de transects permanents, aléatoires et stratifiés, établis dans chacune des trois zones de gestion, à grande proximité des vecteurs de propagation (routes, sentiers, terrains de camping, etc.). Le pourcentage de couvert de toutes les espèces non indigènes détectées est consigné le long de chaque transect au moyen d’un échantillonnage linéaire.

Dernière mise à jour : 6 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  espèces envahissantes non indigènes, plantes exotiques, transects permanents, pourcentage de couvert, échantillonnage linéaire, Colombie?Britannique
Fédérale

Le parc national Yoho surveille les plantes exotiques envahissantes à l’aide de transects permanents, aléatoires et stratifiés, établis dans chacune des trois zones de gestion, à grande proximité des vecteurs de propagation (routes, sentiers, terrains de camping, etc.). Le pourcentage de couvert de toutes les espèces non indigènes détectées est consigné le long de chaque transect au moyen d’un échantillonnage linéaire.

Dernière mise à jour : 21 sept. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  espèces envahissantes non indigènes, plantes exotiques, transects permanents, pourcentage de couvert, échantillonnage linéaire, Colombie?Britannique
Fédérale

Le parc national Banff surveille les plantes exotiques envahissantes à l’aide de transects permanents, aléatoires et stratifiés, établis dans chacune des trois zones de gestion, à grande proximité des vecteurs de propagation (routes, sentiers, terrains de camping, etc.). Le pourcentage de couvert de toutes les espèces non indigènes détectées est consigné le long de chaque transect au moyen d’un échantillonnage linéaire.

Dernière mise à jour : 6 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  espèces exotiques envahissantes, plantes envahissantes, zones de gestion des plantes, forêt, parc national Banff
Fédérale

Les zones à haut risque d’introduction d’espèces exotiques font l’objet d’un suivi annuel pour détecter toute nouvelle croissance. Les nouvelles plantes sont traitées au besoin.

Dernière mise à jour : 17 sept. 2019
Dossier publié : 17 sept. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Espèces végétales envahissantes, perturbations humaines, Colombie-Britannique
Date de modification :