Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Présence d'amphibiens - Mont Revelstoke

Fédérale

Cette mesure sert à suivre les changements dans la présence et l’absence de trois espèces d’amphibiens dans 43 sites de reproduction potentiels. Chaque site est visité deux fois (si possible) pour estimer la probabilité de détection du crapaud de l’Ouest (Bufo boreas), de la grenouille maculée de Columbia (Rana luteiventris) et de la salamandre à longs doigts (Ambystoma macrodactylum). Les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers (PNMRG) surveilleront ces espèces d’amphibiens selon ce protocole une fois tous les trois ans.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  amphibiens, sites de reproduction, terres humides, crapauds de l’Ouest, Bufo boreas, grenouille maculée de Columbia, Rana luteiventris, salamandre à longs doigts, Ambystoma macrodactylum
Fédérale

Le parc national Elk Island surveille les changements relatifs à la présence d’amphibiens annuellement en ayant recours au dénombrement des chants, ainsi qu’aux données recueillies par les citoyens impliqués dans la science.

Dernière mise à jour : 25 mai 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Présences d’amphibiens, rainette faux-grillon boréale, grenouille des bois, science citoyenne, dégradation de l’environnement, Alberta
Fédérale

Le parc national Kootenay évalue 28 sites potentiels de reproduction des amphibiens (sur une possibilité de 66) sélectionnés de façon aléatoire afin de déterminer la présence ou l’absence d’espèces d’amphibiens. Chacun des 28 sites est visité trois fois tous les deux ans et toutes les espèces détectées sont consignées.

Dernière mise à jour : 21 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  amphibiens, occupation, sites de reproduction, abondance, changement dans la population, Colombie Britannique
Fédérale

Le parc national Yoho évalue 28 sites potentiels de reproduction des amphibiens (sur une possibilité de 66) sélectionnés de façon aléatoire afin de déterminer la présence ou l’absence d’espèces d’amphibiens. Chacun des 28 sites est visité trois fois tous les deux ans et toutes les espèces détectées sont consignées.

Dernière mise à jour : 18 juin 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  amphibiens, occupation, sites de reproduction, abondance, changement dans la population, Colombie Britannique
Fédérale

Ce programme a pour but de dénombrer les masses d’œufs d’amphibiens afin de mesurer les tendances relatives à l’abondance et à la répartition des populations reproductrices de grenouilles à pattes rouges (Rana aurora) et de salamandres foncées (Ambystoma gracile) dans le secteur de la plage Long du parc. Il est présumé qu’une masse d’œufs équivaut à une femelle reproductrice. Le COSEPAC (2014) considère la grenouille à pattes rouges comme une espèce préoccupante. Les relevés représentent un recensement visuel complet de certains lacs et milieux humides représentatifs sélectionnés (qui illustrent différents types de milieux humides de différentes tailles à des distances variables de la route) et sont effectués chaque année au printemps.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  RPN Pacific Rim, grenouille à pattes rouges (Rana aurora), salamandre foncée (Ambystoma gracile), écosystème de milieu humide
Fédérale

Partout dans le monde, les amphibiens sont en déclin, et cela a suscité la création de nombreuses initiatives internationales visant à surveiller et à répertorier la biodiversité des amphibiens.
Le crapaud de l’Ouest (Bufo boreas) rencontré dans le parc national Jasper est une espèce qui a été désignée « préoccupante » en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. Le personnel du parc national Jasper effectue des relevés visuels et une surveillance acoustique des amphibiens pour obtenir des estimations de l’occurrence de l’espèce. La modélisation de l’occupation dans le Parc, au moyen de l’utilisation de données sur la présence et/ou l’absence, fournit un cadre utile et souple pour les analyses des tendances des populations et aide à guider les décisions de gestion.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national Jasper, grenouille, crapaud, salamandre, crapaud de l’Ouest, Bufo boreas
Fédérale

Les amphibiens sont vulnérables à toute une gamme de changements environnementaux en raison de la perméabilité de leur peau, de leur cycle vital complexe et de leur dépendance à l’humidité des habitats terrestres ou des milieux humides. Ces caractéristiques en font d’excellents indicateurs de la santé des écosystèmes aquatiques. Les amphibiens peuvent faire ressortir des problèmes de pollution de l’air et de l’eau, de sécheresse, de perte et de fragmentation d’habitat, d’introduction d’espèces non indigènes comme des espèces de pêche sportive et des ouaouarons, et d’émergence et de propagation de maladies infectieuses. L’occupation des amphibiens est déterminée par des relevés auditifs et d’observation visuelle.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  présence d’amphibiens, rainette faux-grillon boréale, salamandre à longs doigts, grenouille maculée de Columbia, Alberta
Fédérale

La santé des amphibiens – individus et populations – et de leurs habitats de terres humides est surveillée dans la région des sables bitumineux et sur des sites de référence. Des évaluations des contaminants sont effectuées sur tous les sites. Les amphibiens croissant à proximité d'activités d'exploitation des sables bitumineux peuvent être exposés à des concentrations de contaminants liés à l'exploitation de ces sables par l'entremise des émissions atmosphériques et de la contamination de l'eau. L'objectif des études sur le terrain consiste à évaluer la santé des populations d'amphibiens sauvages à diverses distances des sites d'exploitation des sables bitumineux.

Dernière mise à jour : 20 mai 2022
Dossier publié : 24 oct. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS CSV HTML ESRI REST
Mots clés:  sables bitumineux; surveillance; biodiversité; contaminants; amphibiens, Nature et biodiversité - contaminants, Observation et mesures, Évaluer l'état des espèces, Protéger le bien-être des espèces, Prairies - Alberta (AB), Sables bitumineux, Gibier
Fédérale

Nous avons effectué des relevés de quatre espèces d’amphibiens indigènes dans les milieux humides de la partie est du parc national Banff. Ce jeu de données fournit des indications sur la détection ou la non-détection de chacune des quatre espèces. Nous avons réalisé des relevés auditifs et visuels dans 60 lieux de reproduction prédéterminés. Chaque lieu a été soumis à deux relevés pendant la période d’échantillonnage, entre la mi-avril et la fin mai.

Dernière mise à jour : 4 mai 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  présence d’amphibiens, salamandre à longs doigts, Ambystoma macrodactylum, crapaud boréal/crapaud de l’Ouest, Anaxyrus boreas, grenouille maculée de Columbia, Rana luteiventris, grenouille des bois, Rana sylvatica
Fédérale

La norme suivante est utilisée pour évaluer l’objectif de l’Agence Parcs Canada consistant à gérer les feux de végétation et à effectuer des brûlages dirigés dans le but de restaurer et de maintenir l’intégrité écologique des terres situées dans les parcs. Un cycle de feu naturel de 20 % a été établi en tant que proportion permettant au feu de jouer son rôle de perturbateur naturel dans les écosystèmes, et ce pourcentage demeure réaliste et atteignable si l’on tient compte des contraintes physiques et financières, de la variabilité du régime des feux de végétation dans les parcs nationaux du Mont Revelstoke et des Glaciers et de la nécessité d’assurer la sécurité publique. La moyenne à long terme de 20 % a été obtenue en analysant la variation des superficies brûlées dans les parcs nationaux de différentes superficies, les régimes de feu et l’histoire récente de la gestion des feux de végétation. Cette cible de brûlage devrait être atteignable et maintenue annuellement, sans égard aux activités de brûlage de la végétation durant la période de l’analyse.

Dernière mise à jour : 13 avr. 2022
Dossier publié : 23 août 2021
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  brûlages dirigés, processus écologique, forêt
Date de modification :