Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Port de Wheatley secteur préoccupant

Fédérale

La baie de Quinte a été désigné l’un des 43 secteurs préoccupants en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (AQEGL)Le plan d’assainissement découle d’une collaboration continue mise en œuvre par les gouvernements fédéral, provinciaux et locaux, de concert avec des partenaires de l’industrie et du secteur public. Le plan comporte trois étapes clés : la première étape consiste en une description détaillée du problème environnemental; la deuxième vise à recenser les options et les mesures d’assainissement; la troisième étape est la rédaction du document final établissant la preuve que les utilisations bénéfiques ont été restaurées et que le secteur peut être retiré de la liste des secteurs préoccupants. La baie de Quinte est une crique étroite, d'une longueur d'environ 100 km, sur la rive nord du lac Ontario, près de la sortie est du lac. La zone de préoccupation englobe la baie et son bassin de drainage de 18 000 km2 (1,8 million ha).

Dernière mise à jour : 22 juill. 2021
Dossier publié : 19 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Baie de Quinte, plan d'action des Grands Lacs (PAGL), secteur préoccupant (SP), d’assainissement et de remise, politique binational, d’assainissement, de partenariats, utilisations bénéfiques, Environnement
Fédérale

Un secteur préoccupant (SP) est un endroit où la qualité de l’environnement est dégradée par rapport à d’autres zones du bassin des Grands Lacs, ce qui entraîne une dégradation des utilisations bénéfiques. L'Annexe 2 de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs (AQEGL) a permis de définir un total de 43 secteurs préoccupants. L'Accord Canada-États-Unis identifie 14 utilisations bénéfiques qui doivent être rétablies afin de supprimer la désignation de secteur préoccupant. Une utilisation bénéfique est définie comme la capacité des organismes vivants (y compris les humains) à utiliser l'écosystème du bassin des Grands Lacs sans conséquences néfastes.

Dernière mise à jour : 22 juill. 2021
Dossier publié : 1 oct. 2015
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Corridor Huron-Erie, politique binationale, industrie, partenariats, sédiment, habitat, biote, faune, poissons
Fédérale

Cet ensemble de données contient les concentrations de composés phénoliques halogénés dans le plasma de la barbotte brune (Ameiurus nebulosus), de deux sites (le port de Wheatley et Hillman marsh) dans le secteur préoccupant du port de Wheatley. Les composés phénoliques halogénés sont apparus comme une importante classe de contaminants environnementaux chez les vertébrés aquatiques, la faune et les humains. Ils représentent 4 des 7 catégories de substances énumérées comme produits chimiques d'intérêt mutuel dans les grands lacs. Renseignements supplémentaires

Le financement de cette étude a été fournie en partie par le plan d’action des Grands Lacs du gouvernement du Canada (PAGL)et en appui à au secteur préoccupant du port de Wheatley.

Dernière mise à jour : 29 juill. 2021
Dossier publié : 17 déc. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Port de Wheatley, Hillman Marsh, plan d'action des Grands Lacs (PAGL), secteur préoccupant (SP), Composés phénoliques halogénés, Barbotte brune (Ameiurus nebulosus), Hydroxylés polychorinated biphényles, Triclosan, pentachlorophénol (PCP)
Fédérale

Un secteur préoccupant (SP) est un endroit où la qualité de l’environnement est dégradé par rapport à d’autres secteurs dans le bassin des Grands Lacs entraînant la déficience des utilisations bénéfiques. Un total de 43 SP ont été identifiées à la suite de l'annexe 2 de l'Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (GLWQA).The Canada-États-Unis AQEGL identifie 14 utilisations bénéfiques qui doit être rétabli afin de retirer la désignation comme un sujet de préoccupation. Une utilisation bénéfique est définie comme étant la capacité des organismes vivants (y compris les humains) à utiliser l’écosystème du bassin des Grands Lacs sans conséquences négatives. Une utilisation bénéfique (ICD) est une condition qui nuit à la jouissance de l’utilisation de l’eau.

Dernière mise à jour : 23 juill. 2021
Dossier publié : 18 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  plan d'action des Grands Lacs (PAGL), secteur préoccupant (SP), d’assainissement et de remise, politique binational, d’assainissement, de partenariats, utilisations bénéfiques, Environnement, Biologie
Fédérale

Ce jeu de données contient des données sur la santé générale et la fonction endocrinienne de la barbotte brune (Ameiurus nebulosus) et du poisson rouge (Carassius auratus) dans le secteur préoccupant du port de Wheatley à l’aide d’une série d’indices physiologiques et biochimiques. Renseignements supplémentaires

Le financement de cette étude a été fournie en partie par le plan d’action des Grands Lacs du gouvernement du Canada (PAGL) et en appui à au secteur préoccupant du port de Wheatley. En 1987, en vertu de la version révisée de la qualité de l'eau des Grands Lacs, 43 secteurs préoccupants (SP), 12 de qui sont situés au Canada, ont été identifiés comme ayant grandement des utilisations bénéfiques altérées et la qualité de l’eau. Dans le cadre du plan d’action des Grands Lacs un plan de mesures correctives a été formé pour chaque domaine de préoccupation réunissant des experts du gouvernement, l’industrie, les municipalités et les organisations non gouvernementales de l’environnement pour aborder ces répercussions.

Dernière mise à jour : 23 juill. 2021
Dossier publié : 29 avr. 2019
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  plan d'action des Grands Lacs (PAGL), secteur préoccupant (SP), barbotte brune (Ameiurus nebulosus), Perturbation de l'Endorine, Tumeurs, Thyroïde, Vitellogenin, EROD, poisson rouge (Carassius auratus)
Fédérale

La rivière Niagara a été désigné l’un des 43 secteurs préoccupants en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (AQEGL)Le plan d’assainissement découle d’une collaboration continue mise en œuvre par les gouvernements fédéral, provinciaux et locaux, de concert avec des partenaires de l’industrie et du secteur public. Le plan comporte trois étapes clés : la première étape consiste en une description détaillée du problème environnemental; la deuxième vise à recenser les options et les mesures d’assainissement; la troisième étape est la rédaction du document final établissant la preuve que les utilisations bénéfiques ont été restaurées et que le secteur peut être retiré de la liste des secteurs préoccupants. La rivière Niagara est une voie navigable de 58 km reliant le lac Érié et le lac Ontario. La section canadienne du secteur préoccupant de la rivière Niagara s’étend sur toute la longueur du tronçon canadien de la rivière Niagara, et comprend les chutes du Niagara canadiennes et le bassin versant de la rivière Welland.

Dernière mise à jour : 22 juill. 2021
Dossier publié : 19 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Rivière Niagara, plan d'action des Grands Lacs (PAGL), secteur préoccupant, d’assainissement et de remise, politique binational, d’assainissement, de partenariats, utilisations bénéfiques, Environnement
Fédérale

Le port de Hamilton a été désigné l’un des 43 secteurs préoccupants en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (AQEGL). Le plan d’assainissement du port avait relevé dix utilisations bénéfiques altérées. Le plan d’assainissement découle d’une collaboration continue mise en œuvre par les gouvernements fédéral, provinciaux et locaux, de concert avec des partenaires de l’industrie et du secteur public. Le plan comporte trois étapes clés : la première étape consiste en une description détaillée du problème environnemental; la deuxième vise à recenser les options et les mesures d’assainissement; la troisième étape est la rédaction du document final établissant la preuve que les utilisations bénéfiques ont été restaurées et que le secteur peut être retiré de la liste des secteurs préoccupants.

Dernière mise à jour : 23 juill. 2021
Dossier publié : 29 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Porte de Hamilton, plan d’action des Grands Lacs (PAGL), Qualité de l'eau, Eaux intérieures, Hydrographie, Eau - qualité
Fédérale

Le port de Hamilton sur trouve du côté ouest du lac Ontario. Il a été désigné l’un des 43 secteurs préoccupants en 1987 en vertu de l’AQEGL du fait que 11 des utilisations bénéfiques du port étaient réputées être altérées. L’une des principales recommandations du Plan d’assainissement du port de Hamilton était de réduire les charges en éléments nutritifs dans le port de Hamilton et d’établir des cibles en matière de qualité de l’eau pour diminuer la quantité d’algues indésirables et améliorer la clarté de l’eau. Ces données à long terme comprennent des données spatiales et temporelles sur la qualité de l’eau recueillies dans le port de Hamilton depuis 1987 afin de mesurer la réponse écologique des efforts d’assainissement.

Dernière mise à jour : 13 mai 2022
Dossier publié : 29 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  nutriments, Plan d’action des Grands Lacs, GLAP, Port de Hamilton, Qualité de l'eau, Eau - qualité
Fédérale

Les données ont été recueillies au moyen du profileur de courant à effet Doppler (ACDP) durant les mois d’été de 2017 dans la zone du récif Randle du port de Hamilton. Ces données servent à valider un système de modélisation hydrodynamique et de transport de boue tridimensionnel appelé MIKE3 FM. Le modèle est utilisé pour étudier la circulation hydrodynamique, le transport et le devenir des déblais de dragage en mer dans la zone du récif Randle du port de Hamilton. Renseignements supplémentaires

Plan d’action des Grands Lacs (PAGL)

Le financement de cette étude a été fournie en partie par le plan d’action des Grands Lacs du gouvernement du Canada (PAGL) et en appui à au secteur préoccupant du <insert AOC>.

Dernière mise à jour : 23 juill. 2021
Dossier publié : 29 oct. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML CSV TXT
Mots clés:  Profileur de Courant Acoustique Doppler, Modélisation Hydrodynamique, Concentration de particules en suspension, Plan d’Action des Grands Lacs (PAGL), Port de Hamilton, Eaux côtières
Fédérale

Baie Thunder a été désigné l’un des 43 secteurs préoccupants en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (AQEGL)Le plan d’assainissement découle d’une collaboration continue mise en œuvre par les gouvernements fédéral, provinciaux et locaux, de concert avec des partenaires de l’industrie et du secteur public. Le plan comporte trois étapes clés : la première étape consiste en une description détaillée du problème environnemental; la deuxième vise à recenser les options et les mesures d’assainissement; la troisième étape est la rédaction du document final établissant la preuve que les utilisations bénéfiques ont été restaurées et que le secteur peut être retiré de la liste des secteurs préoccupants. Le secteur préoccupant de la baie Thunder longe les côtes du lac Supérieur sur environ 28 km de Bare Point, au nord, à l’île Flatland, au sud, et s’étend jusqu’à 9 km vers le large pour inclure l’île Welcome. Le bassin versant de ce secteur est alimenté par la rivière Kaministiquia et un certain nombre de petites rivières et de ruisseaux.

Dernière mise à jour : 22 juill. 2021
Dossier publié : 19 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Thunder Bay, Kaministiquia River, Kaministiquia River Downstream, Little Gravel River, plan d'action des Grands Lacs (PAGL), secteur préoccupant, d’assainissement et de remise, politique binational, d’assainissement
Date de modification :