Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Toundra Phénologie Floraisons Mingan

Fédérale

Les changements climatiques, plus particulièrement les changements dans les températures printanières et du moment de la fonte des neiges, peuvent avoir des répercussions sur la phénologie des plantes de l’Arctique. Les changements dans la phénologie des plantes peuvent perturber les interactions plante-pollinisateur et la disponibilité des nutriments pour les herbivores, si ces animaux ne réagissent pas de la même façon aux changements climatiques. Des activités de surveillance sont en cours dans le parc national Quttinirpaaq, près du fjord Tanquary pour étudier la phénologie de deux espèces de plantes de la toundra, la dryade à feuilles entières (Dryas integrifolia) et la saxifrage à feuilles opposées (Saxifraga oppositifolia). Cette recherche est fondée sur le protocole utilisé sur les sites de l’expérience internationale sur la toundra [International Tundra Experiment (ITEX)].

Dernière mise à jour : 10 juin 2020
Dossier publié : 26 mars 2020
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national Quttinirpaaq, phénologie, plantes arctiques, dryade à feuilles entières, Dryas integrifolia, saxifrage à feuilles opposées, Saxifraga oppositifolia, le pic de la floraison, changements climatiques
Fédérale

AttentionFlore est un programme national qui a été intégré aux activités de surveillance de l'intégrité écologique dans le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Ce programme améliore notre compréhension des effets des changements climatiques sur la phénologie des plantes communes. Le parc national de l'Î.-P.-É. fait le suivi de la date julienne de la première floraison de quatre espèces de l'écosystème forestier : l'érable rouge (Acer rubrum), le mélèze laricin (Larix laricina), le cornouiller du Canada (Cornus canadensis) et la trientale boréale (Trientalis borealis).

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., AttentionFlore, première floraison, cornouiller du Canada, Cornus Canadensis, trientale boréale, Trientalis borealis, érable rouge, Acer rubrum
Fédérale

AttentionFlore est un programme national qui a été intégré aux activités de surveillance de l'intégrité écologique dans le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Ce programme améliore notre compréhension des effets des changements climatiques sur la phénologie des plantes communes. Le parc national de l'Î.-P.-É. fait le suivi de la date julienne de la première floraison de cinq espèces ȧ l'intérieur des écosystèmes de milieux humides et côtiers: le myrte bâtard (Myrica pensylvanica), le pois de mer (Lathyrus japonicus), le rosier de virginie (Rosa virginiana), le rhododendron du Canada (Rhododendron canadense) et le thé du Labrador (Ledum groenlandicum).

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., AttentionFlore, première floraison, cornouiller du Canada, Cornus Canadensis, trientale boréale, Trientalis borealis, érable rouge, Acer rubrum
Fédérale

Ce jeu de données porte sur le suivi de la phénologie des plantes. Il s’agit d’une mesure qui permet de vérifier la variation dans le temps des dates de floraison et de feuillaison de différentes espèces ainsi que de mesurer l’impact des changements climatiques sur l’écosystème forestier du parc. Les niveaux d’avancement des critères de floraison sont établis au printemps, en moyenne deux fois par semaine, à partir d’observations terrain sur différents sites. Le choix des espèces pour le suivi de la floraison au parc national de Forillon a été fait en fonction des plantes recommandées sur le site d’Opération Floraison, de leur facilité d’observation (proximité du centre opérationnel) et en évitant les sites aux conditions d'ensoleillement ou de température inhabituelles (proximité de route pavée, fondation de béton, etc.).

Dernière mise à jour : 8 mars 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Phénologie, Plante, Érable rouge, Peuplier faux-tremble, Fraisier sauvage, Clintonie boréale, Quatre-temps, Forêt, Floraison
Fédérale

Le milieu côtier est un indicateur de l’intégrité écologique de la RPNCAM. Trente et une espèces de plantes rares se trouvent dans le milieu côtier du parc. Les plantes rares ont été choisies comme une mesure de l’indicateur milieu côtier. Les objectifs du suivi consiste donc à déterminer si 1) le nombre de colonies de plantes rares et 2) l'abondance des espèces focales se maintiennent dans le temps.

Dernière mise à jour : 15 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Rare plants, Cirsium scariosum, chardon de Minganie, Taraxacum laurentianum, pissenlit tuberculé, Pedicularis palustris, pédiculaire des marais, Erigeron lonchophyllus, vergerette à feuilles fines
Fédérale

Les combes à neige à fonte tardive sont un habitat critique pour de nombreuses espèces de plantes arctiques et alpines dans le parc national du Gros‑Morne. Des enregistreurs de température sont installés au niveau du sol dans le périmètre de 14 combes à neige afin de déterminer la date de fonte à chaque point à chaque année.

Dernière mise à jour : 20 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Combe à neige, phénologie de la fonte, enregistreur de température, plantes arctiques, plantes alpines, Terre-Neuve
Fédérale

Quarante espèces de plantes rares se trouvent dans la toundra de la RPNCAM. La toundra est un indicateur de l’intégrité écologique du parc. Les plantes rares ont été choisies comme une mesure de l’indicateur toundra. Les objectifs du suivi consiste donc à déterminer si 1) le nombre de colonies de plantes rares et 2) l'abondance des espèces focales se maintiennent dans le temps.

Dernière mise à jour : 15 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Plantes rares, Anemone multifida var. multifida, anémone multifide, Cerastium alpinum ssp. Lanatum, céraiste laineux, Cypripedium passerinum, cypripède œuf-de-passereau, Cystopteris montana, cystoptère des montagnes
Fédérale

La température de l'air et du sol contrôle la composition et la productivité des communautés des plantes de la toundra. Différentes espèces de plantes arctiques et alpines répondent différement aux changements de températures de l'air et du sol, ce qui peut mener à des changements de composition de la communauté. Le parc national des Monts-Torngat surveille la température du sol et de l’air à l’aide d’enregistreurs de la température installés à plusieurs endroits dans le parc. La température de l'air (degré celsius) est mesurée à chaque heure à l'aide d'un enregistreur de données Onset Pro V2 à l'intérieur d'un étui de protection des radiations ancré à un poteau de métal à 1,5 m au-dessus du sol.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Végétation dans la toundra, climat, température du sol, température de l’air, enregistreurs de la température, bassin hydrographique ciblé de la rivière Ivitak, Labrador
Fédérale

Le parc national Kootenay surveille les plantes exotiques envahissantes en délimitant des transects en bande permanents stratifiés au hasard dans la zone alpine. Le personnel consigne la fréquence de l’occurrence de toutes les espèces non indigènes détectées le long d’un transect en bande.

Dernière mise à jour : 6 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Végétation non indigène, plantes exotiques envahissantes, transects permanents, en délimitant des transects, en bande permanents stratifiés au hasard dans la zone alpine, Colombie?Britannique
Fédérale

Le parc national Yoho surveille les plantes exotiques envahissantes en délimitant des transects en bande permanents stratifiés au hasard dans la zone alpine. Le personnel consigne la fréquence de l’occurrence de toutes les espèces non indigènes détectées le long d’un transect en bande.

Dernière mise à jour : 21 sept. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Végétation non indigène, plantes exotiques envahissantes, transects permanents, en délimitant des transects, en bande permanents stratifiés au hasard dans la zone alpine, Colombie?Britannique
Date de modification :