Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Ozone de la basse atmosphère

Fédérale

Des mesures des concentrations de polluants atmosphériques (Oxyde nitrique + Dioxyde d'azote - NOx, Dioxyde de soufre - SO2, Ozone - O3 et PM2,5) ont été réalisées à Resolute (2013-2017), à Cape Dorset (2013-2017) et à Pond Inlet (2018-) et des données météorologiques de base (vitesse et direction du vent, température et humidité) y ont aussi été recueillies. L’objectif principal était d’étudier l’impact de l’augmentation du trafic maritime sur la qualité de l’air dans les communautés du Nord, à l’appui de l’élaboration du modèle de la qualité de l’air de l’Arctique ainsi que de travaux stratégiques de l’Organisation maritime internationale. L’un des objectifs secondaires consistait à évaluer l’impact des centrales au diesel qui alimentent les communautés sur la qualité de l’air local. Les données sont constituées de moyennes sur une minute soumises à un contrôle de la qualité et étalonnées après traitement en fonction d’étalons traçables.

Dernière mise à jour : 26 juill. 2021
Dossier publié : 27 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  air, qualité de l’air, observation atmosphérique, NAtChem, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, gaz et particules atmosphériques combinés, études spéciales, Airpointer
Fédérale

L'ozone troposphérique et les paramètres météorologiques ont été mesurés au site de recherche de Sutton au cours de la période d'octobre 1986 à juin 2008. Les principaux objectifs de ces mesures étaient les suivants :

  1. caractériser les niveaux d'ozone dans cette région rurale;
  2. et déterminer les tendances de l'ozone à long terme, en particulier les concentrations de fond. L'ozone (O3) a été mesuré à l'aide d'un Thermo Environmental Instruments 49 commercial selon le principe de l'absorption du rayonnement ultraviolet par l'ozone. Les étalonnages ont été effectués tous les trois à quatre mois environ et ils ont été directement transmis au National Institute of Standards and Technology (NIST), à Gaithersburg, dans le Maryland aux États-Unis.
Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air, RCEPA, étude l’ozone au mont Sutton
Fédérale

Le Canadian Brewer Spectrophometer Network (CBSN) est responsable de la surveillance continue de la quantité totale d’ozone de colonne et du spectre de rayonnement ultraviolet. Les données sont utilisées aux fins de l’évaluation de l’état de la couche d’ozone, la validation des données satellites et de prévision de l’indice UV d’ECCC. Les valeurs de l’indice UV proviennent des mesures du spectre du rayonnement ultraviolet. Tous les sites utilisent des spectrophotomètres Brewer pour mesurer la quantité totale d’ozone de colonne et le spectre de rayonnement ultraviolet.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, étude de l’ozone, profils verticaux de l’ozone, Réseau canadien de mesure de l’ozone
Fédérale

La Mesure en continu d’hydrocarbures autres que le méthane (HCNM) était un programme d’échantillonnage permanent du Centre expérimental de recherche sur l’atmosphère à Egbert, en Ontario. Environ 30 hydrocarbures en C2 à C8 (sous forme gazeuse) ont été collectés et analysés toutes les trois heures au moyen d’un système in situ de chromatographie en phase gazeuse automatisé. Parmi les composés mesurés, on retrouvait des alcanes, des alcènes et des alcynes en C2 à C6 et des espèces aromatiques légères en C6 à C8 (BTEX).

Les données ont été collectées en continu de mars 2001 à février 2011.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air, RCEPA, L'étude hydrocarbures non méthaniques
Fédérale

Dans tous les sites, les mesures du mercure gazeux total sont effectuées par un analyseur automatique de vapeur de mercure Tekran® modèle 2537 (décrit en détail par Poissant, 1997). L’air est habituellement échantillonné à des débits entre 1 et 1,5 L/min (selon le site) et, pour éliminer les matières particulaires, traverse un filtre de téflon (diamètre de 47 mm; pores de 0,45 µm) à l’entrée de la conduite de prélèvement des échantillons. Dans l’analyseur, le mercure dans l’air échantillonné est préconcentré avant l’analyse, par amalgamation sur des cartouches en or (durée de concentration de 5 à 30 min.). Le mercure est retiré des cartouches en or par désorption thermique et est détecté par spectroscopie à fluorescence atomique à vapeur froide.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 6 oct. 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF CSV
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, La base de données nationales surla chimie atmosphérique (NAtChem) et le système d'analyse, Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air, RCEPA, Mercure gazeux total
Fédérale

L’étude de cadrage sur l’azote a consisté à réaliser 14 campagnes de mesures sur le terrain, chacune d’une durée de trois à sept semaines, entre novembre 2001 et mars 2005 à huit stations du Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air (RCEPA). Les objectifs étaient : (1) caractériser les concentrations dans le milieu ambiant des espèces d’azote à l’état réduit et à l’état oxydé aux stations du RCEPA, (2) évaluer l’apport des différentes espèces azotées au dépôt humide, au dépôt sec et au dépôt combiné d’azote aux stations du RCEPA (afin de déterminer quelles espèces devraient être ajoutées à la liste des substances mesurées aux stations du RCEPA), et (3) établir la distribution granulométrique de divers ions inorganiques dans les particules aux stations du RCEPA. Les ensembles de données produits indiquent, pour de courtes périodes, les caractéristiques de la qualité de l’air à huit stations situées en zone rurale ou éloignée au Canada. Les ensembles de données accessibles pour le téléchargement sont offerts en collaboration avec la Base de données nationales sur la chimie atmosphérique (NAtChem) et le centre d’analyse d’Environnement et Changement climatique Canada

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 14 nov. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Air, qualité, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, chimie des précipitations atmosphériques, dépôt sec, dépôt humide, concentrations ambiantes de particules, acidifiants
Fédérale

On a mesuré les concentrations ambiantes du mercure différencié (Hg) dans de nombreux endroits partout au Canada. Les niveaux de mercure dans l’atmosphère sont mesurés dans trois formes définies sur le plan opérationnel : mercure élémentaire gazeux (MEG), mercure gazeux réactif (MGR) et mercure lié à des particules (PBM). Dans la plupart des cas, le MEC (ou Hg0) est l’espèce la plus courante dans l’air (~95-99 %), alors que les concentrations de MGR et de PBM sont typiquement deux ordres de grandeur inférieurs, c.-à-d., <5 % de la concentration totale de mercure atmosphérique. On estime que le mercure gazeux réactif est composé d’éléments tels que le HcCl2, le HgBr2 et le Hg(OH)2 bien que la composition exacte soit inconnue.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2002
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, particules atmosphériques, combinaison des gaz et desparticules atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, mercure différencié
Fédérale

L’ozone troposphérique a été mesuré à la station de recherche d'Alert, au Nunavut (82º 28’ N, 62º 30’ O) de 31 decembre 1991 à 31 decembre 2003. Ces mesures ont été menées pour :

  1. dégager une tendance à long terme de l'ozone de fond ;
  2. et comprendre pourquoi l'ozone s'appauvrit en surface tous les ans de la mi-mars (juste après le lever du soleil polaire) jusqu'en juin. Les phénomènes d'appauvrissement de l'ozone ont également été mis en corrélation avec les phénomènes d'appauvrissement du mercure atmosphérique. De nombreuses études sur le terrain ont été effectuées à Alert pour découvrir la raison de ce phénomène.
Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air, RCEPA, étude de l’ozone à Alert
Fédérale

Les ensembles de données sur les gaz à l’état de trace recueillis depuis 1982 par des réseaux de surveillance au sol en territoire canadien et américain comprennent les données sur les hydrocarbures non méthaniques (HCNM), l’ozone (O3) et le mercure gazeux total (MGT). Les réseaux provinciaux et fédéraux (passés et présents) canadiens et les réseaux historiques américains (pour des données non disponibles ailleurs) sont fournis. Ces ensembles de données sont associés à divers réseaux qui surveillent une variété de gaz à l’état de trace et réactifs. Au Centre expérimental de recherche sur l’atmosphère (CERA), à Egbert, en Ontario, les hydrocarbures non méthaniques (HCNM) sont mesurés et surveillés dans le cadre d’une étude en cours.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, RCEPA, réseau de surveillance des gaz à effet de serre, GGMN
Fédérale

Le réseau canadien de mesure de l’ozone effectue des mesures des profils verticaux de l’ozone au niveau du sol jusqu’à 36 km d’altitude partout au Canada. Le réseau a été créé pour recueillir des données sur l’ozone troposphérique et stratosphérique à long terme aux fins des évaluations périodiques de l’état de la couche d’ozone ainsi que de la validation des données satellites sur l’ozone et des projections des modèles de qualité de l’air. Les données servent également à l’assimilation de données chimiques et à l’étude des enjeux actuels et émergents, tels que les changements climatiques. Le réseau a vu le jour en 1963, et des données sont transmises régulièrement au Centre mondial des données sur l’ozone et les UV (WOUDC).

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, étude de l’ozone, profils verticaux de l’ozone, Réseau canadien de mesure de l’ozone
Date de modification :