Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Érosion et sédimentation – Pointe‑Pelée

Fédérale

Les changements dans la couverture de la végétation émergente [principalement quenouilles (Typha) – et Phragmites] et l’eau libre sont quantifiés au moyen de la classification de données de télédétection recueillies au printemps. Les Typha sont des plantes caractéristiques dominantes des marais de Pointe‑Pelée, et leur propagation a modifié la mosaïque d’habitats des terres humides. Au cours de la dernière décennie, le Phragmites s’est répandu dans le parc et a colonisé des aires dominées par Typha menaçant davantage la biodiversité, les fonctions et les habitats des espèces sauvages des marais.

Dernière mise à jour : 16 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  succession de l’habitat, dissémination ou juxtaposition de l’habitat, étendue spatiale, télédétection, photographies aériennes, Comté d’Essex, Ontario
Fédérale

En voie de disparition, l’oponce de l’Est est une espèce focale de la savane du cordon sablonneux du lac Érié (SCSLE), l’un des écosystèmes terrestres les plus en péril d’Amérique du Nord. Bien que la surveillance de l’espèce dans le parc ait commencé en 1971, il est impossible d’obtenir une estimation exacte des tendances de la population en raison de la variabilité des techniques d’échantillonnage employées. À l’heure actuelle, le parc national de la Pointe-Pelée utilise une grille de 10 x 10 m pour prélever des échantillons dans des parcelles choisies de différentes densités.

Dernière mise à jour : 16 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  oponce de l’Est, Opuntia humifusa, espèce en voie de disparition, grilles d’échantillonnage, cordon sablonneux du lac Érié, comté d’Essex, Ontario
Fédérale

Le parc national de la Pointe-Pelée abrite une population isolée de scinques pentalignes, seule espèce de lézards présente dans l’est du Canada. Sa surveillance nécessite de retourner des débris ligneux afin de chercher les scinques pentalignes. Les dimensions des abris et leur état de décomposition sont également consignés.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  scinque pentaligne, Plestiodon fasciatus, Eumeces fasciatus, sspèce en voie de disparition, abris, comté d’Essex, Ontario
Fédérale

La qualité de l’eau influe grandement sur de nombreux processus et fonctions des milieux humides, et par conséquent, cette mesure peut servir à déterminer la composition et la santé des espèces des milieux humides. Le parc national de Pointe‑Pelée recueille des données sur plusieurs paramètres pour surveiller la qualité de l’eau dans les milieux humides du parc, comme la turbidité, le total des solides en suspension, le phosphore total, l’azote global et la conductance spécifique.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  qualité de l’eau des marais, turbidité, matières en suspension, phosphore, azote, conductivité, comté d’Essex, Ontario
Fédérale

Les coassements des grenouilles et crapauds font l’objet d’un relevé annuel dans des stations permanentes, trois fois au printemps et au début de l’été, à au moins 15 jours d’intervalle. Chaque relevé dure trois minutes. Ils sont réalisés par des employés du parc et des bénévoles.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  grenouilles, crapauds, relevés de coassements, comté d’Essex, Ontario
Fédérale

En 72 ans, la savane du cordon sablonneux du lac Érié (SCSLE) a perdu environ 65 % de sa superficie. Une norme de cartographie de couverture terrestre sert à classer les types de couverture du parc et à évaluer leur évolution. Cet inventaire est réalisé à l’aide de données obtenues par télédétection et sur le terrain conformément aux protocoles établis. Grâce à cette méthode, on peut déceler et évaluer les changements de la superficie de la SCSLE.

Dernière mise à jour : 16 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  espèce préoccupante, paruline polyglotte, Icteria virens, espèce en voie de disparition, oponce de l’Est, scinque pentaligne, couleuvre fauve de l’Est, télédétection, comté d’Essex
Fédérale

La surveillance repose sur quatre territoires de piégeage contenant chacun cinq pièges avec appât pendant cinq périodes (de cinq jours chacune) tous les deux ans.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  petit polatouche, espèce préoccupante, territoires de piégeage, comté d’Essex, Ontario
Fédérale

L'érosion côtière est un processus qui contribue ȧ l'enlèvement de matériel du littoral, entraînant le recul du trait de côte, soit un déplacement ȧ l'intérieur des terres. Il a été déterminé que le paysage littoral de l'Île du Prince-Édouard est une région sensible ȧ l'élévation du niveau de la mer. Des mesures systématiques de l'érosion côtière ont été prises entre 2007 et 2010, au moyen de levés au sol le long de transects de référence et des coordonnées du littoral. Les analyses les plus récentes de l'érosion côtière (2010-2012) ont été effectuées au moyen d'une approche de télédétection et de positions numérisées du littoral sur des ortho-photos et des images satellite ȧ haute résolution.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., littoral, érosion, changement climatique, processus littoraux
Fédérale

Les inondations saisonnières et la rétention d’eau dans les basses terres ou les secteurs associés à des voies d’évacuation de l’eau créent des habitats uniques et productifs dans le paysage. Les milieux humides qui sont régulièrement inondés et qui contiennent des quantités substantielles de végétation émergente ou submergée sont appelés des marais semi émergents. Tous les dix ans, la superficie des marais semi émergents est estimée dans certains milieux humides du parc national de l’Î.-P.E. durant la fin de l’été à l’aide d’images satellites et d’orthophotographies numériques, qui servent à mesurer la productivité d’un milieu humide.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  parc national de l’IPE, milieu humide, productivité
Fédérale

La présence et l’abondance de 11 espèces d’oiseaux des marais sont évaluées chaque année à l’aide de relevés visuels et audio (huit parcelles par année) dans l’ensemble du parc entre mai et juillet. La richesse en espèces d’oiseaux et l’abondance des espèces indicatrices peuvent être comparées à des centaines d’autres sites du Programme de surveillance des marais dans la région des Grands Lacs.

Dernière mise à jour : 28 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Milieux humides, Marais, Oiseaux, Programme de surveillance des marais, Mille-Îles, Ontario
Date de modification :