Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Phénologie de la fonte des combes à neige - Gros-Morne

Fédérale

Le saule herbacé est une plante arctique-alpine dominante dans les combes à neige qui, étant une espèce rampante, pourrait être évincé si des espèces du sud colonisent ces sites. Le saule herbacé est surveillé dans 14 combes à neige du Gros‑Morne. À chaque combe à neige, le pourcentage de couvert du saule est estimé à chaque intervalle de 1m2 le long d'un transect permanent de 1 m x 15 m. Ces données servent à calculer un indice de couvert du saule herbacé en pourcentage, et un indice d’incidence du saule herbacé.

Dernière mise à jour : 20 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Saule herbacé, Salix argyrocarpa, saule arctophile, saule à fruits argentés, combe à neige, phénologie de la fonte, cadre d’échantillonnage, Terre-Neuve
Fédérale

Les changements climatiques, plus particulièrement les changements dans les températures printanières et du moment de la fonte des neiges, peuvent avoir des répercussions sur la phénologie des plantes de l’Arctique. Les changements dans la phénologie des plantes peuvent perturber les interactions plante-pollinisateur et la disponibilité des nutriments pour les herbivores, si ces animaux ne réagissent pas de la même façon aux changements climatiques. Des activités de surveillance sont en cours dans le parc national Quttinirpaaq, près du fjord Tanquary pour étudier la phénologie de deux espèces de plantes de la toundra, la dryade à feuilles entières (Dryas integrifolia) et la saxifrage à feuilles opposées (Saxifraga oppositifolia). Cette recherche est fondée sur le protocole utilisé sur les sites de l’expérience internationale sur la toundra [International Tundra Experiment (ITEX)].

Dernière mise à jour : 10 juin 2020
Dossier publié : 26 mars 2020
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national Quttinirpaaq, phénologie, plantes arctiques, dryade à feuilles entières, Dryas integrifolia, saxifrage à feuilles opposées, Saxifraga oppositifolia, le pic de la floraison, changements climatiques
Fédérale

Le moment de la formation et du dégel de la glace est un important facteur ayant une incidence sur la vie aquatique et les écosystèmes. La surveillance continue est importante en raison des changements potentiels dans le moment de formation et de fonte de la glace, et, par conséquent, sur la productivité aquatique.

Dernière mise à jour : 5 déc. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Phénologie de la glace lacustre, formation et dégel de la glace, Territoires du Nord-Ouest, Nahanni
Fédérale

Exposition aux sédiments de sables bitumineux des têtes-de-boule au stade embryolarvaire

Cet ensemble de données renferme les taux de survie d’œufs et de larves de tête-de-boule en laboratoire après l’exposition à des sédiments recueillis de 18 sites du bassin versant de l’Athabasca entre 2010 et 2014. Une étude de laboratoire en conditions contrôlées a examiné les conséquences pour le développement des œufs et des larves de tête-de-boule de l’exposition aux sédiments recueillis à des concentrations de 1,5 et/ou de 25 g/l. Les sédiments et l’eau étaient renouvelés chaque jour; les œufs étaient évalués durant la période précédant l’éclosion (environ 5 jours) et la croissance des larves de poisson, pendant la période de 8 à 9 jours, puis de 15 à 16 jours, suivant l’éclosion. Les données au dossier présentent le taux de survie moyen ainsi que l’écart-type connexe.

Dernière mise à jour : 29 juill. 2021
Dossier publié : 7 févr. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  sables bitumineux, surveillance, santé des poissons, niveaux et tendances, effets cumulatifs, surveillance environnementale, surveillance de l'environnement, région des Prairies et du Nord – Alberta, observation/mesure
Fédérale

L'île de Terre-Neuve abrite la population de lagopède alpin de l'unique sous-espèce Lagopus mutus welchi la plus au sud de l'Amérique du Nord. Le lagopède alpin est la seule espèce d’oiseau à passer toute l’année dans la toundra alpine du parc national du Gros‑Morne. Cette mesure vise à dénombrer la population et à cerner les tendances relatives à la nidification du lagopède alpin au sommet du mont Gros-Morne. Le relevé a lieu à chaque année, entre le 26 mai et le 1er juin.

Dernière mise à jour : 19 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Lagopède alpin, Lagopus muta, toundra alpine, mont Gros‑Morne, dénombrements visuels, Terre-Neuve
Fédérale

Le parc national Wapusk est une aire protégée de la région subarctique recouverte de neige plus de la moitié de l’année. Les caractéristiques du couvert nival peuvent donner d’importants indices sur les répercussions des changements climatiques et sur l’intégrité écologique du parc. La durée et les caractéristiques de la couverture de neige ont un effet sur le sol, les végétaux et les animaux de l’écosystème. Les prévisions actuelles concernant Wapusk indiquent qu’avec la hausse des températures, la quantité de neige dans la région de la baie d’Hudson augmentera, mais qu’elle restera moins longtemps en place.

Dernière mise à jour : 6 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  microclimat, couvert nival, stations météorologiques, à l’année, profondeur de la neige, pluie, vitesse du vent, direction du vent, température de l’air
Fédérale

Le castor est un important architecte de l'écosystème, crééant des milieux humides, des fourrés et des prés en construisant des barrages et coupant la végétation ligneuse sur les berges des cours d'eau. Cette mesure consiste en un relevé aérien du nombre de colonies de castors actives dans les forêts des basses-terres du parc national du Gros‑Morne. Ce relevé est effectué tous les cinq ans, en automne.

Dernière mise à jour : 20 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Castor du Canada, Castor canadensis, huttes de castors, relevé aérien, Terre-Neuve
Municipal

Ensemble de données contenant la liste et la localisation des sites d'élimination de la neige utilisés par la Ville de Montréal pendant les périodes de chargement de la neige, incluant des informations sur chaque site. Les ensembles sur les secteurs de déneigement, les contrats et transactions sont également disponibles sur le portail.

Dernière mise à jour : 16 sept. 2022
Dossier publié : 14 mars 2016
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: SHP ZIP GEOJSON JSON HTML CSV
Mots clés:  Chargement, Déneigement, Dépôt, Neige, Opération, Information gouvernementale
Fédérale

Ce jeu de données correspond au pourcentage de la couverture de neige quotidienne à une résolution de 1 km couvrant les terres du Canada de 2006 à 2010. Les données sont sous-échantillonnées aux 4 km afin de réduire le volume des données et de tenir compte de l’incertitude de la géolocalisation de l’imagerie satellite d’entrée. Les cartes quotidiennes sont produites en assimilant l’imagerie satellite AVHRR quotidienne de la NOAA avec filtrage des nuages et les champs de données sur l’épaisseur et la densité de la neige tirés de l’analyse du Centre météorologique canadien (CMC) dans une version hors ligne du modèle de l’épaisseur de neige quotidienne du CMC. Le modèle de l’épaisseur de la neige est modifié de façon à inclure le modèle de réflectance du manteau neigeux et un schéma de transfert radiatif de la surface qui met en relation la réflectance de la végétation et du manteau neigeux avec la réflectance bidirectionnelle du sommet du couvert forestier.

Dernière mise à jour : 2 mars 2022
Dossier publié : 19 mai 2015
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: ESRI REST
Mots clés:  couverture de neige, superficie de la couverture de neige, Canada, Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest
Fédérale

L'arlequin plongeur est une espèce peu commune au Canada atlantique et est sur la liste des espèces préoccupantes du COSEPAC. Étant résident des rivières et ruisseaux à courant rapide durant la saison de reproduction, sa présence et son abondance sont des indices importants de la santé de ces écosystèmes. Le parc recense les arlequins plongeurs sur quatre rivières et ruisseaux du parc national du Gros‑Morne; le recensement consiste en une journée de relevés en hélicoptère, est effectué tous les cinq ans et a lieu en mai.

Dernière mise à jour : 19 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Espèces préoccupantes, arlequin plongeur, relevé aérien, Terre-Neuve
Date de modification :