Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Sites de l’écosystème, composés organiques volatils - données validées, région des sables bitumineux

Fédérale

Sites de l’écosystème, composés organiques volatils – Données préliminaires, région des sables bitumineux
Des données relatives aux composés organiques volatils (COV) sont actuellement recueillies par Environnement et Changement climatique Canada à une station de surveillance de la pollution atmosphérique (SSPA) de la Wood Buffalo Environmental Association (WBEA). Des données brutes, basées sur les concentrations horaires moyennes en temps quasi réel relatives aux COV provenant de la région des sables bitumineux sont disponibles pour la SSPA 25 de la WBEA – Waskow Ohci Pimatisiwin, située à Fort McKay, en Alberta, à partir du 27 septembre 2017. Avant cette date, l’instrument mesurait les COV à la SSPA 1 de la WBEA – Bertha Ganter, située également à Fort McKay, en Alberta. Les COV actuellement mesurés à la SSPA 25 sont le benzène, le toluène, l’éthylbenzène, les m,p-xylènes, l’o xylène, le styrène, le n-hexane, le n-heptane, le n-octane, le 2 méthylpentane et le méthylcyclohexane.

Dernière mise à jour : 21 juill. 2019
Dossier publié : 20 oct. 2017
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air ambiant, échantillonnage actif, sables bitumineux, composés organiques volatils, COV, gaz à l'état de traces, l’objectif de l’Alberta en matière de qualité de l’air ambiant, Fort McKay, Sables bitumineux
Fédérale

Des données relatives au mercure gazeux total (MGT) sont recueillies par Environnement et Changement climatique Canada à deux stations de surveillance de la pollution atmosphérique (SSPA) de la Wood Buffalo Environmental Association (WBEA). L’instrument de la SSPA 11 de la WBEA a été déplacé à la SSPA 13 de la WBEA au printemps 2014. Les données sur le MGT provenant de la région des sables bitumineux sont disponibles pour les stations suivantes : SSPA 6 de la WBEA – Patricia McInnes, située à Fort McMurray, en Alberta, à compter d’octobre 2010; SSPA 11 de la WBEA – Lower Camp, située à environ 30 km au nord de Fort McMurray, pour la période allant de décembre 2012 à mars 2014, et SSPA 13 de la WBEA – Fort McKay Sud, située près de Fort McKay, à compter de juin 2014. Les concentrations de MGT déclarées sont comparables à celles qui ont été mesurées à différents sites à l’échelle du Canada (Cole et coll., Atmosphere, 2014, vol.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 9 févr. 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Sables bitumineux, Qualité de l'air, Air ambiant, mercure gazeux total, RCEPA, échantillonnage actif, sables bitumineux, gaz à l'état de traces, Fort McKay
Fédérale

Des mesures du mercure élémentaire gazeux, du mercure oxydé gazeux et du mercure particulaire lié à des PM2,5 ont été recueillies par Environnement et Changement climatique Canada d’août à septembre 2013 à la SSPA 13 de la WBEA (Fort McKay Sud) et à la SSPA 4 de la WBEA (Buffalo Viewpoint). La surveillance a repris à la SSPA 13 de la WBEA en septembre 2014, avec deux instruments de mesure des espèces chimiques de mercure, et se poursuit. Un instrument de mesure des espèces chimiques de mercure surveille le mercure élémentaire gazeux, le mercure oxydé gazeux et le mercure particulaire lié à des PM2,5, tandis que le second mesure le mercure élémentaire gazeux, le mercure oxydé gazeux et le mercure lié à des PM10. Ces données constituent les premières mesures atmosphériques liées aux espèces chimiques de mercure à être communiquées dans la région des sables bitumineux.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 11 mars 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Sables bitumineux, Qualité de l'air, Air ambiant, mercure atmosphérique différencié par espèce, la composition des particules, matière particulaire, la composition de matière particulaire, RCEPA, échantillonnage actif
Fédérale

Les composés organiques volatils (COV) regroupent divers produits chimiques présentant une pression de vapeur élevée leur permettant d’être émis sous forme de gaz par un solide ou un liquide à la température ambiante normaleNote de bas de page1. Ils sont omniprésents, se retrouvant dans l’air ambiant et intérieur.

Dernière mise à jour : 23 nov. 2021
Dossier publié : 29 janv. 2018
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  air intérieur, niveaux de référence de l'air intérieur, composés organiques volatils, COV, risque pour la santé humaine, exposition chronique
Fédérale

Les composés organiques volatils (COV) regroupent divers produits chimiques présentant une pression de vapeur élevée leur permettant d’être émis sous forme de gaz par un solide ou un liquide à la température ambiante normale. Ils sont omniprésents, se retrouvant dans l’air ambiant et intérieur.

Dernière mise à jour : 5 oct. 2020
Dossier publié : 5 févr. 2018
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Niveaux de référence dans l’air intérieur, exposition chronique, composés organiques volatils, divers produits chimiques, gaz par un solide ou un liquide
Fédérale

Des données relatives au mercure gazeux total (MGT) sont actuellement recueillies par Environnement et Changement climatique Canada à deux stations de surveillance de la pollution atmosphérique (SSPA) de la Wood Buffalo Environmental Association (WBEA). Des données préliminaires basées sur les concentrations moyennes horaires de MGT provenant de la région des sables bitumineux sont disponibles pour les stations suivantes : SSPA 6 de la WBEA – Patricia McInnes, située à Fort McMurray, en Alberta, et SSPA 13 de la WBEA – Fort McKay Sud, située près de Fort McKay, en Alberta. Dans le cas du MGT, il n’existe aucune recommandation sur la qualité de l’air formulée par Environnement et Changement climatique Canada et le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME), ni d’objectifs de qualité de l’air ambiant de l’Alberta. La surveillance respecte les procédures normalisées d’exploitation établies du Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air (RCEPA).

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 20 oct. 2017
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air ambiant, mercure gazeux total, RCEPA, échantillonnage actif, sables bitumineux, gaz à l'état de traces, Fort McKay, Fort McMurray, Sables bitumineux
Fédérale

Dans le cadre d’une étude sur la qualité de l’air intérieur en milieu résidentiel, Santé Canada et la Regina Qu’Appelle Health Region ont prélevé des échantillons de 24 heures et de 5 jours afin d’évaluer l’exposition des personnes à l’intérieur et à l’extérieur à 194 composés organiques volatils (COV) polaires et non polaires. Dans le cas de l’Étude de la qualité de l’air intérieur à Regina, 146 ménages de Regina et Saskatchewan ont participé à un ou aux deux échantillonnages (effectués sur une période de dix semaines) en hiver et en été 2007.

Le présent rapport contient un sommaire des statistiques sur les COV obtenues à l’aide des résultats des échantillonnages (24 heures et 5 jours) et fournit des renseignements pertinents sur l’exposition aux COV au Canada à l’intérieur et l’extérieur. Soulignons que les résultats se rapportant aux COV à l’intérieur sont présentés séparément pour les ménages avec fumeurs et pour les ménages avec non-fumeurs en raison de la signature chimique particulière de COV produite par la fumée du tabac.

Dernière mise à jour : 31 mai 2021
Dossier publié : 28 mai 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: CSV XLS
Mots clés:  Composé organique volatil, COV, qualité de l’air, COV intérieur, COV extérieur, fumeur, qualité de l'air, Regina
Fédérale

Environnement et Changement climatique Canada surveille l’air ambiant dans la région des sables bitumineux à la recherche de composés aromatiques polycycliques (CAP) au moyen d’échantillonneurs atmosphériques passifs depuis novembre 2010. On appelle les échantillons d’air ambiant recueillis au moyen de protocoles établis du Réseau mondial d’échantillonnage atmosphérique passif (GAPS) des échantillons CAP passifs. Des échantillonneurs passifs ont été déployés pendant des périodes de deux mois dans une série de 17 sites qui sont entretenus par la Wood Buffalo Environmental Association. Les niveaux moyens de CAP constatés dans les sites d’échantillonnage passif dans la région des sables bitumineux sont comparables aux niveaux urbains/suburbains dans l’ensemble du Canada et ils sont élevés par rapport aux sites ruraux de référence au Canada.

Dernière mise à jour : 22 juill. 2019
Dossier publié : 17 févr. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV
Mots clés:  dépôts, composés aromatiques polycycliques, échantillonnage passif, sables bitumineux, modélisation, estimation inférentielle, nitro-HAP, oxy-HAP, benzo[a]pyrène
Fédérale

En 2010, Santé Canada a mené une étude de la qualité de l’air intérieur résidentiel. Une série de paramètres de l’air généralement présents à l'intérieur et autour des habitations ont été mesurés pendant sept périodes consécutives de 24 heures en hiver et en été dans 50 habitations, dont 26 d’entre elles ont participé aux deux saisons. Parmi les différents polluants mesurés, des composés organiques volatils (COV) ont été prélevés à l’aide de bonbonnes SUMMAMC. Ces bonbonnes de prélèvement ont été analysées pour détecter la présence de 193 COV polaires et non polaires.

Dernière mise à jour : 27 avr. 2021
Dossier publié : 12 janv. 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: XLSX CSV
Mots clés:  Composé organique volatil, qualité de l’air
Fédérale

Une exposition de courte durée à de fortes concentrations de certains COV peut causer des difficultés respiratoires et une irritation des yeux, du nez, de la gorge et des maux de tête.

Dernière mise à jour : 2 déc. 2021
Dossier publié : 12 sept. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Composés organiques volatils, COV
Date de modification :