Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Indice de précipitation et d’évapotranspiration normalisé sur une période de 12 mois au Canada

Fédérale

Les prévisions de sécheresse au cours du vingt-et-unième siècle sont présentées pour le Canada sur des échelles saisonnières à annuelles, en fonction de l’indice normalisé de précipitations et d’évapotranspiration (SPEI). Les résultats sont fondés sur les prévisions de température et de précipitations à biais corrigé de 29 modèles climatiques mondiaux participant à la phase 5 du projet d’intercomparaison des modèles couplés (CMIP5), et comprennent trois scénarios de forçage différents (RCP2.6, RCP4.5 et RCP8.5). De grandes différences dans les changements prévus en matière de sécheresse sont observées entre les diverses régions. Sur l’échelle annuelle, le sud-ouest du Canada et les Prairies pourraient connaître une augmentation des conditions sèches sous un climat plus chaud.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 4 déc. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML NetCDF
Mots clés:  Sécheresse, Changement climatique, Climat, Climatologie, météorologie, Temps et climat
Fédérale

L’agriculture est un important secteur de production primaire au Canada. La production agricole, sa rentabilité, sa durabilité et la sécurité alimentaire dépendent de nombreux facteurs agrométéorologiques, notamment la sécheresse. L’Aperçu de la sécheresse au Canada prédit si des conditions de sécheresses au Canada apparaîtront, si elles se maintiendront ou si elles s’amélioreront au cours du mois visé. L’Aperçu de la sécheresse est publié le premier jeudi de chaque mois et est valide durant 32 jours suivant cette date.

Dernière mise à jour : 27 juill. 2021
Dossier publié : 1 déc. 2020
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: SHP PDF FGDB/GDB ESRI REST GEOJSON
Mots clés:  Indices de conditions météorologiques extrêmes, Climat, Prévisions météorologiques, Terre agricole, Temps (Météorologie), Météorologie, Sécheresse, Agriculture, Température
Fédérale

Le terme « indice de sévérité de sécheresse de Palmer » a été utilisé pour représenter un ensemble d’indices. L’indice de sévérité de sécheresse de Palmer est simplement un modèle de bilan hydrique qui analyse les précipitations et la température et qui sert d’outil pour mesurer les sécheresses météorologiques et hydrologiques dans l’espace et dans le temps. Toutes les versions de l’indice utilisent le modèle adaptatif du bilan hydrique des sols pour modéliser le mouvement de l’eau dans le système, et un modèle quotidien Priestley-Taylor pour estimer l’évapotranspiration. L’indice de sévérité de sécheresse de Palmer utilise des données mensuelles sur la température et les précipitations pour calculer un bilan hydrique simple du sol.

Dernière mise à jour : 4 mai 2022
Dossier publié : 5 mai 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF HTML ESRI REST GeoTIF
Mots clés:  PDI, agclimat, PMDI, Agriculture, Cultures, Terre agricole, Température, Précipitation
Fédérale

Cette série d’ensembles de données a été créée par le Service national d’information sur l’agroclimat (SNIA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), Division de l’agroclimat, de la géomatique et de l’observation de la Terre (DAGOT), Direction générale des sciences et de la technologie. L'outil de surveillance des sécheresses au Canada (L'OSSC) est un produit composite élaboré à partir d'une vaste gamme de renseignements, comme l'indice de végétation par différence normalisée (IVDN), les valeurs de débit d'eau, l'indice Palmer de gravité de la sécheresse et les indices de sécheresse utilisés par les secteurs de l'agriculture, des forêts et de la gestion de l'eau. Les régions susceptibles d’être touchées par la sécheresse sont analysées en fonction des cartes sur les précipitations, la température, l'indice de modélisation des sécheresses ainsi que les données climatiques, et les résultats sont interprétés par des scientifiques fédéraux, provinciaux et universitaires. Une fois par mois, habituellement avant le 10 du mois courant, le Service national d’information sur l’agroclimat (SNIA) d’AAC met à jour la série de données avec celles correspondant à la fin du mois précédent; il verse ensuite ces données dans la grande base de surveillance des sécheresses de l’Amérique du Nord (NA-DM, North American Drought Monitor).

Dernière mise à jour : 6 juin 2022
Dossier publié : 9 déc. 2014
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: SHP GML WMS FGDB/GDB HTML PDF ESRI REST
Mots clés:  Climat, Précipitation, Sécheresse
Fédérale

Le terme « indice de sévérité de sécheresse de Palmer » a été utilisé pour représenter un ensemble d’indices. L’indice de sévérité de sécheresse de Palmer est simplement un modèle de bilan hydrique qui analyse les précipitations et la température et qui sert d’outil pour mesurer les sécheresses météorologiques et hydrologiques dans l’espace et dans le temps. Toutes les versions de l’indice utilisent le modèle adaptatif du bilan hydrique des sols pour modéliser le mouvement de l’eau dans le système, et un modèle quotidien Priestley-Taylor pour estimer l’évapotranspiration. L’indice de sévérité de sécheresse de Palmer utilise des données mensuelles sur la température et les précipitations pour calculer un bilan hydrique simple du sol.

Dernière mise à jour : 4 mai 2022
Dossier publié : 5 mai 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF HTML ESRI REST GeoTIF
Mots clés:  PDI, agclimat, PHDI, Terre agricole, Agriculture, Cultures, Température, Précipitation
Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 7 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  indice d'humidité climatique, sécheresse, humidité, évapotranspiration, précipitations, Climat, Changement climatique
Fédérale

L'ensemble de données sur les lignes de répercussions de la sécheresse démarque les zones qui ont été gravement touchées par la sécheresse. Toutes les lignes de répercussions de la sécheresse contiennent une étiquette de répercussions de la sécheresse pour exprimer la longévité des répercussions. Les lignes de répercussions sont classées à l'aide des étiquettes de répercussions comme suit :

S - Court terme, généralement moins de 6 mois. L - Long terme, généralement plus de 6 mois.

Dernière mise à jour : 27 juill. 2021
Dossier publié : 3 août 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: SHP PDF FGDB/GDB GML
Mots clés:  Sécheresse, Climat, Précipitation
Fédérale

L'ensemble de données des étiquettes de répercussions de la sécheresse est utilisé sur tous les polygones de sécheresse de D1 à D4 pour spécifier la longitude et l'ampleur des répercussions. Les étiquettes de répercussions sont souvent utilisées en association avec l'ensemble de données de lignes de répercussions de la sécheresse. Les étiquettes de répercussions sont classées comme suit:

S - Court terme, généralement moins de 6 mois. L - Long terme, généralement plus de 6 mois.

Dernière mise à jour : 27 juill. 2021
Dossier publié : 3 août 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: SHP PDF FGDB/GDB GML
Mots clés:  Sécheresse, Climat, Précipitation
Fédérale

La sécheresse est un déficit de précipitation sur une période prolongée, habituellement une saison ou davantage, qui entraîne une pénurie d’eau ayant des effets néfastes sur la flore, la faune et la population. L'indice d’humidité climatique (IHC) exprime la différence entre les précipitations annuelles et l’évapotranspiration potentielle, c’est-à-dire la perte potentielle d’eau par évaporation d’un milieu couvert de végétation. Un IHC positif révèle des conditions humides et des précipitations suffisantes au maintien d’une forêt à couvert fermé. À l’opposé, un IHC négatif reflète des conditions climatiques sèches, qui peuvent au mieux soutenir des zones discontinues de type forêt-parc.

Dernière mise à jour : 7 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  indice d'humidité climatique, sécheresse, humidité, précipitations, évapotranspiration, Climat, Changement climatique
Fédérale

Ces données indiquent la sécheresse de la surface des terres mesurée selon l’état de la végétation. Les données sont produites chaque semaine à partir des renseignements hebdomadaires sur les anomalies de précipitation (nommément l’indice normalisé de précipitations ou INP), et l’état de la végétation mesurée par l’indice de végétation par différence normalisée (IVDN) obtenue grâce à l’instrument satellisé MODIS. Ces ensembles de données dynamiques ainsi que les ensembles de données statiques sur la couverture des terres, la capacité de rétention d’eau par le sol, l’irrigation, les écozones et l’altitude des terres sont utilisés pour modéliser la gravité de la sécheresse à l’aide de l’indice de sévérité de sécheresse de Palmer (ISSP). Le modèle mapcubist entraîné à l’aide de données historiques est exécuté en temps réel sur les données d’entrées changeantes pour produire des scores de gravité de la sécheresse.

Dernière mise à jour : 17 nov. 2021
Dossier publié : 8 sept. 2020
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS TIFF ESRI REST PDF
Mots clés:  Cultures, Terre agricole, Précipitation, Agriculture
Date de modification :