Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Température de l’eau – Île-du-Prince-Édouard

Fédérale

Le régime thermique de l'eau a des conséquences importances sur les organismes aquatiques et est sensible au climat et à l'activité humaine. Le parc surveille chaque année le régime thermique de dix cours d’eau, du printemps à l’automne, à l’aide d’enregistreurs de température. La température de l'eau est enregistrée à chaque heure. Ces données sont utilisées pour évaluer la qualité de l'environnement thermique des cours d'eau pour les Ombles de fontaine.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Régime thermique des cours d’eau, stress thermique des salmonidés, enregistreurs de température, Terre-Neuve
Fédérale

Depuis 2009, jusqu’à neuf (9) cours d’eau (rivière White, rivière Willow, ruisseau Oiseau, rivière White Gravel, rivière North Swallow, rivière Swallow, rivière Cascade, ruisseau Tagouche et ruisseau Imogene) font l’objet d’une surveillance à l’aide d’enregistreurs de données HOBO pour évaluer la température convenable de l’eau pour l’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis). En 2016 et 2017, un deuxième enregistreur a été déployé dans chaque cours d’eau. Les enregistreurs sont installés dans chaque cours d’eau durant l’été, entre le lac Supérieur et la première barrière. Les données des deux enregistreurs sont analysées de façon distincte pour chaque semaine, et la moyenne tronquée de la température hebdomadaire maximale inférieure de chaque cours d’eau est utilisée.

Dernière mise à jour : 10 juill. 2021
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  omble de fontaine, Salvelinus fontinalis, Pukaskwa, enregistreur HOBO, cours d’eau, température de l’eau
Fédérale

Ce jeu de données contient les données de températures relevées dans 11 ruisseaux ou rivières du parc national Forillon depuis 2008. Les données de température sont collectées aux heures par une sonde HOBO installée sur le fond du cours d'eau au mois de juin et retirée en septembre ou octobre. Pour chacun des cours d’eau étudiés, la sonde de température est installée sur le site d’échantillonnage des communautés d’invertébrés benthiques (CABIN) et non loin du site où s’effectue la pêche à l’électricité. Les données de température sont particulièrement utiles pour évaluer la qualité des écosystèmes aquatiques du parc national Forillon pour l’omble de fontaine.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV TXT
Mots clés:  température, eau, ruisseaux, cours d'eau
Fédérale

La température des cours d’eau augmente en raison du changement climatique, du défrichage, de l’activité des castors, etc. Cela peut causer un stress aux poissons résidents et aux autres espèces aquatiques. Le parc national de la Péninsule‑Bruce surveille trois ruisseaux du point de vue du stress thermique; il s’attarde en particulier au caractère convenable de l’habitat de l’omble de fontaine.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Température moyenne quotidienne (°C), Température maximale enregistrée quotidiennement (°C), Température minimale enregistrée quotidiennement (°C), Type de donnée
Fédérale

Un suivi annuel des étangs d'eau douce est effectué dans le but de connaître la diversité des espèces de poissons et l'abondance de l'anguille d'Amérique (capture par unité d'effort ou CPUE) ainsi que la longueur totale de l'anguille d'Amérique. Des verveux ainsi que des nasses et des pièges à ménés sont utilisés pour procéder à des échantillonnages de communautés de poissons dans quatre étangs du parc national de l’Î.-P.-É. Les échantillons sont prélevés dans chaque étang sur une période de trois jours avec un effort de pêche de trois nuits de piégeage dans 9 secteurs de piégeage distincts d'un étang. La mesure de l'abondance des espèces est consignée pour chaque filet.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., eau douce, poisson, biodiversité, communauté, étang, abondance, anguilled'Amérique, Anguilla rostrata
Fédérale

Ce jeu de données porte sur les efforts de pêche à l’électricité effectués dans 11 ruisseaux ou rivières du parc national Forillon depuis 2008. L’abondance, la structure de taille et la condition des poissons dans une population d’omble de fontaine sont sensibles aux changements dans le milieu, causés en particulier par la présence d’une espèce exotique invasive, la pollution ou les changements climatiques, faisant de cette mesure un bon indicateur de l’état de santé de l’écosystème aquatique. C’est dans un tronçon de ruisseau fermé de 100 mètres carrés que les poissons, principalement l’omble de fontaine, sont récoltés à l’aide d’équipement de pêche à l’électricité. Trois séances de pêche, ou passages, sont effectués.

Dernière mise à jour : 8 nov. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  pêche à l'électricité, ruisseaux, omble de fontaine, longueur, poids
Fédérale

Les effets du réchauffement climatiques, de l’eutrophisation et l’apport de polluants atmosphériques ainsi que l’activité forestière antérieure à la création du parc national de La Mauricie ont influencé et influencent encore aujourd’hui la qualité des eaux des lacs du parc. Ces facteurs de stress menacent l’évolution naturelle des écosystèmes aquatiques. Sur plusieurs petits lacs, la qualité de l’habitat n’a pas assuré le maintien de populations d’omble de fontaine et a affecté à la baisse la population de castors. Afin de faire le suivi des écosystèmes aquatiques, des échantillonnages de plusieurs lacs prédéterminés sont réalisés et la qualité de l’eau y est mesurée grâce à l’évaluation des paramètres liés à l’acidification, à l’eutrophisation, à la qualité générale de l’eau et aux conditions d’oxygène et de température.

Dernière mise à jour : 17 sept. 2019
Dossier publié : 17 sept. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Qualité de l'eau, Échantillonage, Lacs, Acidification, Eutrophisation, Taux d'oxygène dissous, pH, Température, Zone optimale
Fédérale

L’omble de fontaine est un grand prédateur dans les écosystèmes aquatiques de Kejimkujik qui intègrent les effets des facteurs de stress de l’ensemble de la structure trophique aquatique. Elle est sensible à un éventail de facteurs de stress, dont l’acidification, les changements dans la qualité de l’eau, le changement climatique, la pêche, l’introduction d’espèces exotiques, les altérations à la structure trophique, les changements dans l’utilisation des terres et la fragmentation des bassins hydrographiques. Le programme de surveillance garde un oeil sur l'état de la population d'omble de fontaine en suivant son abondance relative et son état de santé dans deux bassins versant de Kejimkujik. À tous les cinq ans, les données morphométriques et d'effort de pêche sont récoltées par des pêcheurs bénévoles durant les mois d'avril, mai et juin sur trois années consécutives.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Eau douce, Omble de fontaine, Stresseurs, État de la population, Nouvelle-Écosse
Fédérale

Des échantillons de chlorophylle a sont prélevés dans le parc national de l'Î-P.-É. pour mesurer la productivité aquatique dans quatre étangs d'eau douce. Les échantillons sont prélevés sur une base horaire entre mai et octobre au moyen d'enregistreurs de données et d'une sonde YSI. Dans le parc national de l'Î-P.-É., tous les étangs d'eau douce sont peu profonds (profondeur maximale de 4,5 m) et non stratifiés.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., chlorophylle a, productivité, température, étang, productivité primaire, enregistreuse de données
Fédérale

Les régimes hydrologiques déterminent la profondeur de l'eau, l'intensité du débit, la durée et la fréquence des inondations, ainsi que les périodes de faible débit. Le niveau d'eau des cours d'eau n'est pas considéré comme étant stable, mais comme fluctuant de façon saisonnière. Les conditions hydrologiques ont des incidences principalement sur les facteurs abiotiques comme la structure de l'habitat, la température et la chimie de l'eau, qui, ȧ leur tour, déterminent les composantes biotiques (la composition en espèces, la richesse spécifique, la productivité primaire) d'un écosystème d'eau douce. Dans le parc national de l’Î.-P.-É., des prévisions sont faites sur le débit d'un cours d'eau (m3/s) pour quatre cours d'eau, au moyen d'enregistreurs de données sur le niveau d'eau (Onset HOBO U20), qui permettent de tracer des courbes d'évaluation pour quatre petits cours d'eau d'ordre 1 ȧ 3.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., hydrologie, niveau d'eau, intensité du débit, indice Richards-Baker (IRB), indice du débit d'un cours d'eau
Date de modification :