Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Santé des amphibiens et des zones humides et contaminants, région des sables bitumineux

Fédérale

Quoi? Des échantillons d’eau sont prélevés dans différentes zones humides du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Quand? La qualité de l’eau des zones humides fait l’objet d’une surveillance chaque année et les échantillons sont prélevés au printemps.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, Santé des zones humides, Qualité de l’eau
Fédérale

La santé des amphibiens – individus et populations – et de leurs habitats de terres humides est surveillée dans la région des sables bitumineux et sur des sites de référence. Des évaluations des contaminants sont effectuées sur tous les sites. Les amphibiens croissant à proximité d'activités d'exploitation des sables bitumineux peuvent être exposés à des concentrations de contaminants liés à l'exploitation de ces sables par l'entremise des émissions atmosphériques et de la contamination de l'eau. L'objectif des études sur le terrain consiste à évaluer la santé des populations d'amphibiens sauvages à diverses distances des sites d'exploitation des sables bitumineux.

Dernière mise à jour : 20 mai 2022
Dossier publié : 24 oct. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS CSV HTML ESRI REST
Mots clés:  sables bitumineux; surveillance; biodiversité; contaminants; amphibiens, Nature et biodiversité - contaminants, Observation et mesures, Évaluer l'état des espèces, Protéger le bien-être des espèces, Prairies - Alberta (AB), Sables bitumineux, Gibier
Fédérale

Le parc marin national Fathom Five surveille les tendances et les dépassements de l’indice de la qualité de l’eau par l’échantillonnage des éléments nutritifs, des principaux ions et des métaux dans douze sites de milieux humides côtiers.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Qualité de l’eau des milieux humides côtiers, éléments nutritifs, principaux ions, métaux, aquatique, eau douce
Fédérale

La couche nationale des terres humides contient des données compilées à partir des terres humides les meilleures données disponibles de chaque région. Ces données sont classées par type de terres humide. Les données des terres humides sont des polygones dans des couches géographiques qui sont intégrés dans une base de donné à l'échelle nationale.L'information retrouvée dans chacune des données contribuant a été classifié selon le Système canadien de classification des terres humides. Il contient cinq classes principales (Bog, Fen, Marais, Marécage, Eau peu profonde) qui représentent les types de terres humides retrouvées au Canada.

Dernière mise à jour : 14 juill. 2021
Dossier publié : 6 déc. 2013
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: ESRI REST
Mots clés:  Canada, terres humides; bog; fen; marais; marécage; eau peu profonde, Élément géographique, Autre, National (CA), Protéger le bien-être des espèces, Systèmes d'information relatifs aux espèces, Direction générale de l'intendance environnementale, Service canadien de la faune
Fédérale

La composition végétale des milieux humides est fortement liée au niveau de l'eau et à la disponibilité des nutriments. Ces variables peuvent être influencées par différents facteurs de stress tel les dépôts acides, les polluants aéroportés sur de longues distances et les changements climatiques. Le suivi de la végétation des milieux humides nous aidera à mieux comprendre les changements observés dans la qualité et la quantité d'eau de ces écosystèmes. Ce suivi est fait une fois tous les cinq ans le long de deux transects à chacun des dix sites de milieux humides.

Dernière mise à jour : 21 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Milieux humides, qualité de l'eau, fluctuations du niveau d'eau, Quantité d'eau, Stresseurs, Nouvelle-Écosse
Fédérale

Les inondations saisonnières et la rétention d’eau dans les basses terres ou les secteurs associés à des voies d’évacuation de l’eau créent des habitats uniques et productifs dans le paysage. Les milieux humides qui sont régulièrement inondés et qui contiennent des quantités substantielles de végétation émergente ou submergée sont appelés des marais semi émergents. Tous les dix ans, la superficie des marais semi émergents est estimée dans certains milieux humides du parc national de l’Î.-P.E. durant la fin de l’été à l’aide d’images satellites et d’orthophotographies numériques, qui servent à mesurer la productivité d’un milieu humide.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  parc national de l’IPE, milieu humide, productivité
Provinciale

Les terres humides sont des terres qui sont inondees selon les saisons ou en permanence par des petits fonds. Elles incluent aussi les terres ou la surface libre de la nappe est proche de la surface. Les polygones des terres humides sont geres independamment des autres classes de donnees hydrologiques et peuvent chevaucher d'autre corps d'eau ou d'autres donnees hydrologiques. Les terres humides n'ont pas toutes ete identifiees et cartographiees.

Dernière mise à jour : 10 nov. 2022
Dossier publié : 11 janv. 2020
Organisation: Gouvernement de l'Ontario
Formats: HTML ZIP ESRI REST
Mots clés:  Économie et affaires, Environnement et richesses naturelles, Environnement et énergie, Information gouvernementale
Fédérale

Le trichloroéthylène (TCE) est un solvant volatil utilisé abondamment dans les industries de l'automobile et des métaux pour le dégraissage à la vapeur et le nettoyage à froid de pièces métalliques. Les Canadiens et les Canadiennes peuvent être exposés au TCE par l'eau potable, l'air et la nourriture. Certains segments de la population pourraient aussi être exposés au TCE par le biais de sols contaminés ou en contexte professionnel. La concentration maximale acceptable (CMA) proposée pour le trichloroéthylène dans l'eau potable est de 0,005 mg/L (5 µg/L).

Dernière mise à jour : 30 nov. 2021
Dossier publié : 23 oct. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, trichloréthylène, trichloroéthyle dans l'eau potable, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

Les entrées et les sorties hydrologiques déterminent la profondeur de l'eau, les modèles d'écoulement de l'eau ainsi que la durée et la fréquence des inondations. Le régime saisonnier des variations du niveau d'eau d'un milieu humide est connu sous le nom d'hydropériode. La variabilité de l'hydropériode d'une année ȧ l'autre est liée aux conditions précises du climat et d'un site. Les conditions hydrologiques influent principalement sur les facteurs abiotiques comme la disponibilité des nutriments, la chimie du sol et la chimie de l'eau, qui, ȧ leur tour, sont tous des facteurs qui déterminent les composantes biotiques (la composition en espèces, la richesse spécifique, la productivité primaire) des écosystèmes de milieux humides.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., hydrologie, niveau d'eau, indice du débit, débit, hydropériode, indice Richards-Baker (IRB), milieu humide, enregistreurs du niveau d'eau
Fédérale

La concentration maximale acceptable (CMA) de monochlorobenzène dans l'eau potable est de 0,08 mg/L (80 µg/L) et l'objectif de qualité esthétique (OE) est de ≤ 0,03 mg/L (≤ 30 µg/L).

Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 29 déc. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, monochlorobenzène dans l'eau potable
Date de modification :