Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Carte des types de perturbations naturelles

Provinciale
La classification écologique des terres (CDE) de la Nouvelle-Écosse fournit une cartographie hiérarchique des écosystèmes forestiers de la province en écosections, écodistricts et écorégions. Il comprend l'interprétation des régimes de perturbation naturelle dominants et des forêts climax potentielles au niveau de l'écosection.
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 1 nov. 2016
Organisation: Gouvernment de la Nouvelle-Écosse
Formats: SHP XML KML GEOJSON other HTML CSV KMZ RSS
Mots clés:  écosystème, écosection, écodistrict, écorégion, classification des terres, utilisation des sols, forêt, gestion des forêts, Information gouvernementale
Provinciale
La Classification écologique des terres (version ELC 2015) de la Nouvelle-Écosse fournit une cartographie hiérarchique des écosystèmes forestiers de la province en écosections, écodistricts et écorégions. Il comprend l'interprétation des régimes de perturbation naturelle dominants et des forêts climax potentielles au niveau de l'écosection.
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 31 oct. 2018
Organisation: Gouvernment de la Nouvelle-Écosse
Formats: SHP XML KML GEOJSON other HTML CSV KMZ RSS
Mots clés:  écosystème, écosection, écodistrict, écorégion, classification des terres, utilisation des sols, forêt, gestion des forêts, Information gouvernementale
Provinciale
Une liste des différentes unités écologiques « régionales » (zone/sous-zone/variant/phase) de la classification actuelle des écosystèmes biogéoclimatiques. À ce niveau « régional », la végétation, les sols et la topographie sont utilisés pour déduire le climat et pour identifier les zones géographiques qui ont un climat relativement uniforme. Ces zones géographiques sont appelées unités biogéoclimatiques. L'unité biogéoclimatique de base est la sous-zone. Ces unités sont regroupées en zones et peuvent être subdivisées en variantes en fonction des améliorations ultérieures du climat (p. ex., plus humide, plus sec, enneigement). Les unités cartographiques de la carte biogéoclimatique sont cartographiées à la résolution thématique la plus élevée possible - sous-zone ou variante. Dans certains cas, lorsqu'un échantillonnage plus poussé est nécessaire pour définir l'unité sur le plan climatique, les polygones sont étiquetés comme une unité non différenciée (par exemple CWH un) ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: HTML
Mots clés:  BEC, BGC, BGCDB, Canada, Classification biogéoclimatique de l'écosystème, climat, classification écologique des terres, végétation, Information gouvernementale
Provinciale
Une liste des unités écologiques de la série de sites de la classification biogéoclimatique actuelle des écosystèmes. Les séries de sites sont des subdivisions de la sous-zone/variante biogéoclimatique et décrivent des sites capables de produire la même unité de végétation mature ou d'apogée (association végétale ou parfois sous-association). Les séries de sites sont décrites dans les Guides régionaux sur l'identification des sites. Les conditions du site et du sol, ainsi que la communauté végétale, sont utilisées pour déterminer les séries de sites ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: HTML
Mots clés:  BEC, BGC, Canada, Classification biogéoclimatique de l'écosystème, climat, classification écologique des terres, série de sites, végétation, Information gouvernementale
Provinciale
Classification biogéoclimatique de l'écosystème (BEC) sous-zone \ variante \ limites de phase avec pourcentage de protection, nombre d'aires protégées chevauchant et autres attributs ajoutés à la suite du géotraitement dans l'application Overview du système d'aires protégées (PASO). La représentation des aires protégées et des parcs par l'unité du BEC fournit un contexte de classification écosystémique à petite échelle pour les processus de planification des ressources naturelles, comme les plans de gestion, le zonage de l'utilisation des terres, l'évaluation des risques environnementaux, l'analyse des paysages, l'approvisionnement en habitat et la gestion des espèces hautement prioritaires. Les sous-zones biogéoclimatiques sont l'unité de base du système BEC. Les sous-zones sont regroupées en zones biogéoclimatiques pour créer des unités plus généralisées et subdivisées en variantes et phases biogéoclimatiques pour créer des unités plus spécifiques ou plus homogènes sur le plan climatique. Pour plus d'informations sur le système BEC, voir : http://www.for.gov.bc.ca/hre/becweb/. Pour les avertissements importants concernant l'utilisation de ces données à des fins d'analyse spatiale, voir la section Qualité des données des métadonnées ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML WMS HTML
Mots clés:  kw manquant, Information gouvernementale
Provinciale
La version la plus récente et la plus détaillée de la carte numérique de la classification des écosystèmes biogéoclimatiques (CEC) approuvée par la province (version 11, 10 août 2018). Utilisez cette version lors de l'analyse SIG quelle que soit l'échelle. Cette cartographie est délibérément étendue à travers l'océan, les lacs, les glaciers, etc. pour faciliter l'intersection avec une couche terrestre de couverture terrestre de votre choix ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML WMS HTML
Mots clés:  BEC, BGC, Canada, Classification biogéoclimatique de l'écosystème, climat, classification écologique des terres, végétation, Information gouvernementale
Provinciale
La zone des sables bitumineux de Cold Lake - canton 56 à 69, rang 1 à 11, à l'ouest du 4e méridien, fait partie du plan régional du Bas-Athabasca (LARP). Dans le cadre du cadre d'utilisation des terres de l'Alberta, LARP a été développé en 2012 pour préparer le terrain pour une croissance robuste, des communautés dynamiques et un environnement sain dans la région. L'un de ses objectifs de mise en œuvre est d'équilibrer le développement économique des sables bitumineux et les impacts sur l'écosystème et l'environnement. Cela doit être réalisé grâce à une surveillance scientifique renforcée pour une meilleure caractérisation de l'environnement et la collecte des informations nécessaires pour comprendre les effets cumulatifs. L'imagerie multispectrale Landsat pour 2007 et 2008 et les données de classification de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre dérivées de 2008 ont été utilisées pour produire cet ensemble de données. Les modifications de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre comprennent la perte de végétation due aux perturbations anthropiques, telles que les infrastructures liées à l'exploration pétrolière et gazière, à la foresterie et à l'agriculture, et la récupération de la végétation à la suite Cette publication de données numériques contient les données sur la perte de végétation de 2007 à 2008, classées en 9 classes : 1 - terres exposées/blocs de coupe/zones récoltées, 3 - surfaces nues de transition, 4 - zones développées mixtes, 5 - zones développées, 6 - hauts-fonds, 7 - terres arbustives, 8 - prairies et 9 - zones agricoles. Ces catégories peuvent être utilisées comme données de base pour la planification, la gestion et le suivi des besoins et des impacts des infrastructures de surface. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2015
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML TIFF HTML
Mots clés:  73E, 73 L, ALBERTA, CANADA, DÉTECTION DES MODIFICATIONS, CLASSEMENT, LAC FROID, RÉGION DES SABLES BITUMINEUX DU LAC FROID, INFORMATIONS GÉOSCIENTIFIQUES
Provinciale
La zone des sables bitumineux de Cold Lake - canton 56 à 69, rang 1 à 11, à l'ouest du 4e méridien, fait partie du plan régional du Bas-Athabasca (LARP). Dans le cadre du cadre d'utilisation des terres de l'Alberta, LARP a été développé en 2012 pour préparer le terrain pour une croissance robuste, des communautés dynamiques et un environnement sain dans la région. L'un de ses objectifs de mise en œuvre est d'équilibrer le développement économique des sables bitumineux et les impacts sur l'écosystème et l'environnement. Cela doit être réalisé grâce à une surveillance scientifique renforcée pour une meilleure caractérisation de l'environnement et la collecte des informations nécessaires pour comprendre les effets cumulatifs. L'imagerie multispectrale Landsat pour 2009 et 2010 et les données de classification de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre dérivées de 2010 ont été utilisées pour produire cet ensemble de données. Les modifications de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre comprennent la perte de végétation due aux perturbations anthropiques, telles que les infrastructures liées à l'exploration pétrolière et gazière, à la foresterie et à l'agriculture, et la récupération de la végétation à la suite Cette publication de données numériques contient les données sur la perte de végétation de 2009 à 2010, classées en 9 classes : 1 - terres exposées/blocs de coupe/zones récoltées, 3 - surfaces nues de transition, 4 - zones développées mixtes, 5 - zones développées, 6 - hauts-fonds, 7 - terres arbustives, 8 - prairies et 9 - zones agricoles. Ces catégories peuvent être utilisées comme données de base pour la planification, la gestion et le suivi des besoins et des impacts des infrastructures de surface. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2015
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML TIFF HTML
Mots clés:  73E, 73 L, ALBERTA, CANADA, DÉTECTION DES MODIFICATIONS, CLASSEMENT, LAC FROID, RÉGION DES SABLES BITUMINEUX DU LAC FROID, INFORMATIONS GÉOSCIENTIFIQUES
Provinciale
La zone des sables bitumineux de Cold Lake - canton 56 à 69, rang 1 à 11, à l'ouest du 4e méridien, fait partie du plan régional du Bas-Athabasca (LARP). Dans le cadre du cadre d'utilisation des terres de l'Alberta, LARP a été développé en 2012 pour préparer le terrain pour une croissance robuste, des communautés dynamiques et un environnement sain dans la région. L'un de ses objectifs de mise en œuvre est d'équilibrer le développement économique des sables bitumineux et les impacts sur l'écosystème et l'environnement. Cela doit être réalisé grâce à une surveillance scientifique renforcée pour une meilleure caractérisation de l'environnement et la collecte des informations nécessaires pour comprendre les effets cumulatifs. L'imagerie multispectrale Landsat pour 2012 et 2013 et les données de classification de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre dérivées de 2013 ont été utilisées pour produire cet ensemble de données. Les modifications de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre comprennent la perte de végétation due aux perturbations anthropiques, telles que les infrastructures liées à l'exploration pétrolière et gazière, à la foresterie et à l'agriculture, et la récupération de la végétation à la suite Cette publication de données numériques contient les données sur la perte de végétation de 2012 à 2013, classées en 9 classes : 1 - terres exposées/blocs de coupe/zones récoltées, 3 - surfaces nues de transition, 4 - zones développées mixtes, 5 - zones développées, 6 - hauts-fonds, 7 - terres arbustives, 8 - prairies et 9 - zones agricoles. Ces catégories peuvent être utilisées comme données de base pour la planification, la gestion et le suivi des besoins et des impacts des infrastructures de surface. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2015
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML TIFF HTML
Mots clés:  73E, 73 L, ALBERTA, CANADA, DÉTECTION DES MODIFICATIONS, CLASSEMENT, LAC FROID, RÉGION DES SABLES BITUMINEUX DU LAC FROID, INFORMATIONS GÉOSCIENTIFIQUES
Provinciale
La zone des sables bitumineux de Cold Lake - canton 56 à 69, rang 1 à 11, à l'ouest du 4e méridien, fait partie du plan régional du Bas-Athabasca (LARP). Dans le cadre du cadre d'utilisation des terres de l'Alberta, LARP a été développé en 2012 pour préparer le terrain pour une croissance robuste, des communautés dynamiques et un environnement sain dans la région. L'un de ses objectifs de mise en œuvre est d'équilibrer le développement économique des sables bitumineux et les impacts sur l'écosystème et l'environnement. Cela doit être réalisé grâce à une surveillance scientifique renforcée pour une meilleure caractérisation de l'environnement et la collecte des informations nécessaires pour comprendre les effets cumulatifs. L'imagerie multispectrale Landsat pour 2010 et 2011 et les données de classification de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre dérivées de 2011 ont été utilisées pour produire cet ensemble de données. Les modifications de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre comprennent la perte de végétation due aux perturbations anthropiques, telles que les infrastructures liées à l'exploration pétrolière et gazière, à la foresterie et à l'agriculture, et la récupération de la végétation à la suite Cette publication de données numériques contient les données sur la perte de végétation de 2010 à 2011, classées en 9 classes : 1 - terres exposées/blocs de coupe/zones récoltées, 3 - surfaces nues de transition, 4 - zones développées mixtes, 5 - zones développées, 6 - hauts-fonds, 7 - terres arbustives, 8 - prairies et 9 - zones agricoles. Ces catégories peuvent être utilisées comme données de base pour la planification, la gestion et le suivi des besoins et des impacts des infrastructures de surface. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 1 janv. 2015
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML TIFF HTML
Mots clés:  73E, 73 L, ALBERTA, CANADA, DÉTECTION DES MODIFICATIONS, CLASSEMENT, LAC FROID, RÉGION DES SABLES BITUMINEUX DU LAC FROID, INFORMATIONS GÉOSCIENTIFIQUES
Date de modification :