Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à L’arsenic dans la population canadienne

Fédérale

L'arsenic est un élément naturel très répandu dans la croûte terrestre. Il est présent dans certaines réserves d'eau potable, y compris les puits. L'exposition à de fortes concentrations d'arsenic peut avoir des effets sur la santé.

Dernière mise à jour : 26 sept. 2022
Dossier publié : 18 mai 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Arsenic, arsenic dans l'eau de boisson, exposition à l'arsenic, effets sur la santé
Fédérale

L'arsenic est naturellement présent dans l'environnement, et des niveaux très faibles sont présents dans divers aliments. Une exposition élevée à l'arsenic provenant de l'eau de boisson a été associée à divers effets néfastes graves sur la santé, les effets potentiels étant observés dans les populations vulnérables telles que les nourrissons et les enfants. Le riz et les produits contenant du riz contribuent largement à l'exposition alimentaire à l'arsenic inorganique chez les personnes de tous âges, y compris les nourrissons et les jeunes enfants. En juin 2020, la Direction des aliments de Santé Canada a publié un avis de modification (NOM, NOM/ADM C-2020-1) pour ajouter des teneurs maximales (LM) en arsenic inorganique dans le riz poli (blanc) et le riz décortiqué (brun).

Dernière mise à jour : 17 août 2022
Dossier publié : 5 août 2022
Organisation: Santé Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  arsenic, arsenic inorganique, riz, régime, exposition, aliment, niveau maximal, ML, enfants
Fédérale

L'arsenic est un élément naturel très répandu dans la croûte terrestre. On le trouve fréquemment à l'état naturel dans les eaux souterraines, par l'érosion et le vieillissement climatique des sols, des minéraux et des minerais. Dans les secteurs commercial et industriel, les composés de l'arsenic entrent dans la fabrication d'une multitude de produits et peuvent contaminer les sources d'eau potable de façon directe par le biais des effluents industriels, et de façon indirecte par des dépôts atmosphériques. Ce document technique examine les risques pour la santé associés à la présence d'arsenic dans l'eau potable, particulièrement sous ses formes inorganiques.

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021
Dossier publié : 23 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, arsenic, arsenic dans l'eau potable, risques pour la santé
Fédérale

En conséquence, Santé Canada a ajouté deux nouvelles concentrations maximales respectives de 0,2 ppm et 0,35 ppm pour l'arsenic inorganique dans le riz poli (blanc) et le riz décortiqué (brun) à la partie 2 de la Liste des contaminants et des autres substances adultérantes dans les aliments.

Dernière mise à jour : 15 oct. 2021
Dossier publié : 3 juin 2020
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Avis de modification, partie 2, contaminants, substances adultérantes, teneurs maximales, contaminants chimiques, ajouter une teneur maximale, arsenic inorganique, aliments à base de riz
Fédérale

L’arsenic est un élément naturellement présent dans l’environnement, et de très faibles concentrations sont présentes dans divers aliments. Une exposition élevée à l’arsenic provenant de l’eau potable a été associée à une variété d’effets néfastes graves sur la santé, avec des effets potentiels observés chez les populations vulnérables comme les nourrissons et les enfants. Santé Canada a effectué une évaluation scientifique, présentée ci-dessous, qui appuie la mise à jour de la limite maximale (LM) pour l'arsenic total dans les jus de fruits et les nectars de fruits. Santé Canada propose d'abaisser la LM existante à des valeurs aussi basses que raisonnablement possible en fonction du type de jus et de nectar de fruit.

Dernière mise à jour : 17 août 2022
Dossier publié : 5 août 2022
Organisation: Santé Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  arsenic, arsenic inorganique, jus de fruit, nectar de fruit, pomme, régime, exposition, aliment, niveau maximal
Fédérale

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada : Recherche, politiques et pratiques (la revue PSPMC) est la revue scientifique mensuelle en ligne de la Direction générale de la promotion de la santé et de la prévention des maladies chroniques de l'Agence de la santé publique du Canada.Elle contient des articles sur la prévention des maladies, la promotion de la santé et l'équité en santé dans les domaines des maladies chroniques, des blessures et de la santé à toutes les étapes de la vie. Le contenu inclut des travaux de recherche dans divers domaines, notamment la santé publique et communautaire, l'épidémiologie, la biostatistique, les sciences comportementales et sociales, les services de santé et l'économie.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 10 juin 2015
Organisation: Agence de la santé publique du Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Exposition, arsenic, diabète, type 2, Enquête, canadienne, mesures, santé, 2007
Fédérale

La biosurveillance humaine est utilisée pour estimer l’exposition aux substances chimiques de l’environnement en mesurant la substance elle-même, ses métabolites ou ses produits de réaction dans des échantillons biologiques. Depuis 2007, la composante de biosurveillance de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS), a permis de mesurer plus de 250 substances chimiques dans des échantillons de sang, d’urine et/ou des échantillons groupés de sérum. L’ECMS est une enquête nationale en cours dont les données sont recueillies par cycles de deux ans. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’Enquête complète, veuillez consulter le site Web de Statistique Canada (statcan.gc.ca/ecms).

Dernière mise à jour : 8 févr. 2021
Dossier publié : 13 nov. 2019
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Enquête canadienne sur les mesures de la santé, ECMS, biosurveillance humaine, acrylamide, chlorophénols, dioxines et furanes, phénols et triclocarban dans l’environnement, métaux et éléments traces, organochlorés
Fédérale

La biosurveillance est un outil important utilisé comme indicateur et mesure quantitative de l'exposition aux substances chimiques de l'environnement. Les données de biosurveillance humaine permettent de mieux comprendre l'exposition et fournissent des renseignements permettant de soutenir la gestion des risques que posent l’exposition aux substances chimiques sur la santé.

Dernière mise à jour : 1 déc. 2021
Dossier publié : 18 mai 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  biosurveillance, biosurveillance humaine, produits chimiques environnementaux, mesure de l'exposition, exposition aux produits chimiques
Fédérale

Les contaminants alimentaires et les autres substances adultérantes sont des produits chimiques pouvant être présents dans les aliments et dont les teneurs peuvent avoir une incidence sur l'innocuité et/ou la qualité globale des aliments. Ces substances peuvent être présentes dans les aliments de manière fortuite ou de manière intentionnelle pour des motifs frauduleux, dans certains cas. Interdire la vente d'un aliment ou établir des concentrations maximales (CM) constituent des formes de gestion des risques auxquelles il est possible de recourir pour réduire l'exposition à un contaminant chimique particulier contenu dans des aliments.

Dernière mise à jour : 15 oct. 2021
Dossier publié : 11 juin 2019
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  niveaux maximaux, contaminants chimiques, ajouter un maximum, arsenic inorganique, aliments à base de riz, nourrissons, jeunes enfants, contaminants alimentaires, substances adultérantes
Fédérale

Les contaminants alimentaires et les autres substances adultérantes sont des produits chimiques pouvant être présents dans les aliments et dont les teneurs peuvent avoir une incidence sur l'innocuité et/ou la qualité globale des aliments. Ces substances peuvent être présentes dans les aliments de manière fortuite ou de manière intentionnelle pour des motifs frauduleux, dans certains cas. Interdire la vente d'un aliment ou établir des concentrations maximales (CM) constituent des formes de gestion des risques auxquelles il est possible de recourir pour réduire l'exposition à un contaminant chimique particulier contenu dans des aliments.

Dernière mise à jour : 15 oct. 2021
Dossier publié : 6 avr. 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  teneurs maximales, contaminants chimiques, ajouter un maximum, arsenic inorganique, aliments à base de riz, nourrissons, jeunes enfants, contaminants alimentaires, substances adultérantes
Date de modification :