Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Épaisseur maximale moyenne de neige et date moyenne d'observation

Fédérale

La 5e édition (1978 à 1995) de l'Atlas national du Canada contient une planche comprenant sept cartes sur les chutes de neige au Canada. La première carte illustre les chutes de neige moyennes annuelles. Quatre autres cartes indiquent l'épaisseur médiane de neige au sol pour quatre mois distincts. Les deux dernières cartes montrent la couverture neigeuse et l'épaisseur maximale de neige au sol.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 17 févr. 1991
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  climat, météorologie, neige, précipitation, temps - météorologie
Fédérale

Cette carte présente la moyenne maximale d'épaisseur de neige en centimètres calculée pour 18 hivers (1979 à 1997). Dans le Canada méridional ceci se produit normalement en janvier ou février, tandis que l’accumulation maximale apparaît beaucoup plus tard dans les régions montagneuses et dans l’Arctique. Les principales caractéristiques de la carte sont l'importance de l’accumulation maximale de neige enregistrée dans la Cordillère occidentale, où les épaisseurs de neige peuvent excéder plusieurs mètres, et un second maximum pour le Québec et le Labrador. Ces maxima sont reliés à la proximité de l’océan, qui fournit un apport en humidité et engendre des tempêtes d’hiver, ainsi qu’à l’effet orographique que créent les montagnes comme c'est le cas dans l’Ouest canadien.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, neige
Fédérale

La 3e édition de l’Atlas du Canada (1957) contient une planche qui représente les données sur l’enneigement se rapportant principalement à la présence et à l’épaisseur totale de neige au sol au Canada. Cela diffère des données sur les caractéristiques de l’épaisseur de la couche de neige, qui augmente avec chaque nouvelle accumulation de neige, mais diminue avec la fonte, l’action éolienne et le tassement. Deux cartes sur cette planche montrent les dates moyennes du premier et du dernier enneigement d’au moins un pouce (2,54 cm). Ces dates ne sont pas forcément les dates moyennes auxquelles l’enneigement continu commence ou prend fin, puisque l’enneigement peut se produire et disparaître plus d’une fois au cours de l’hiver.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1957
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  archives climatologiques, climat, données météorologiques, météorologie, neige, temps - météorologie
Fédérale

Ce jeu de données correspond au pourcentage de la couverture de neige quotidienne à une résolution de 1 km couvrant les terres du Canada de 2006 à 2010. Les données sont sous-échantillonnées aux 4 km afin de réduire le volume des données et de tenir compte de l’incertitude de la géolocalisation de l’imagerie satellite d’entrée. Les cartes quotidiennes sont produites en assimilant l’imagerie satellite AVHRR quotidienne de la NOAA avec filtrage des nuages et les champs de données sur l’épaisseur et la densité de la neige tirés de l’analyse du Centre météorologique canadien (CMC) dans une version hors ligne du modèle de l’épaisseur de neige quotidienne du CMC. Le modèle de l’épaisseur de la neige est modifié de façon à inclure le modèle de réflectance du manteau neigeux et un schéma de transfert radiatif de la surface qui met en relation la réflectance de la végétation et du manteau neigeux avec la réflectance bidirectionnelle du sommet du couvert forestier.

Dernière mise à jour : 2 mars 2022
Dossier publié : 19 mai 2015
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: ESRI REST
Mots clés:  couverture de neige, superficie de la couverture de neige, Canada, Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest
Fédérale

La carte montre la quantité des chutes de neige annuelles (en centimètres) calculées sur une période de trente ans, de 1941 à 1970. On détermine la quantité de neige en insérant une règle en plusieurs endroits de la neige fraîchement tombée, pour en obtenir l’épaisseur et évaluer dans quelle mesure la neige a été chassée ou emportée. À la plupart des stations climatologiques, on estime l’équivalent en eau de la neige, en supposant simplement que la neige fraîchement tombée possède une densité de 0,10 gramme par centimètre cube. En moyenne, pour la plus grande partie du pays, cette approximation est acceptable, même si des variations de 0,05 à 0,15 d’une tempête à l’autre sont courantes.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  bilan hydrique, climat, hydrologie, précipitation
Fédérale

Dans le Canada méridional ceci se produit normalement en janvier ou février, tandis que l’accumulation maximale apparaît beaucoup plus tard dans les régions montagneuses et dans l’Arctique. Les principales caractéristiques de la carte sont l'importance de l’accumulation maximale de neige enregistrée dans la Cordillère occidentale, où les épaisseurs de neige peuvent excéder plusieurs mètres, et un second maximum pour le Québec et le Labrador. Ces maxima sont reliés à la proximité de l’océan, qui fournit un apport en humidité et engendre des tempêtes d’hiver, ainsi qu’à l’effet orographique que créent les montagnes comme c'est le cas dans l’Ouest canadien. Les deux maxima sont liés à une bande d’accumulation de neige élevée qui suit la zone de la forêt boréale; ceci représente la trajectoire généralement empruntée par les tempêtes d’hiver.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 2006
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF other
Mots clés:  carte géographique, neige
Fédérale

Le programme de collection de données sur l'épaisseur des glaces et d'épaisseur de la neige qui la recouvre contient des données pour 11 stations. Ces mesures sont prises sur une base hebdomadaire à chaque saison, toujours aux mêmes endroits et aussitôt qu'il est sécuritaire de marcher sur la glace, de la période de gel jusqu'au moment du dégel ou il devient dangereux de circuler sur la glace. On choisit le site près de la rive où la profondeur de l'eau est supérieure à l'épaisseur maximum de la glace.

Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 7 janv. 2015
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML XLS
Mots clés:  épaisseur de la glace, l'arctique, Service canadien des glaces, Glace, Arctique
Fédérale

Des ensembles multimodèles saisonniers et annuels de changements projetés (aussi appelés anomalies) de l’épaisseur de la couche de neige ont été générés pour la période 1900-2100 à partir d’un ensemble de 28 modèles climatiques mondiaux de la phase 5 du Projet d’intercomparaison des modèles couplés (CMIP5). Les changements projetés dans l’épaisseur de la couche de neige sont établis par rapport à la période de référence 1986-2005 et exprimés en pourcentage (%). Les 5e, 25e, 50e, 75e et 95e percentiles des ensembles de changements de l’épaisseur de la couche de neige sont accessibles pour la période historique 1900-2005 et pour les scénarios d’émissions RCP2.6, RCP4.5 et RCP8.5 couvrant la période 2006-2100. Des moyennes sur 20 ans des changements dans l’épaisseur de la couche de neige (%) ont aussi été calculées pour quatre périodes (2021-2040, 2041-2060, 2061-2080 et 2081-2100), à partir des scénarios d’émissions RCP2.6, RCP4.5 et RCP8.5, par rapport à la période de référence 1986-2005.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 6 sept. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF HTML NetCDF GeoTIF
Mots clés:  projections; climat; changement climatique; percentiles; ensembles; modèle climatique; neige; CMIP5; anomalie, Temps et climat, Fournir des services et des produits d'information sur le climat, Approfondir les connaissances scientifiques et formuler de nouvelles méthodes de recherche le climat et le changement climatique, National (CA), Climat, Changement climatique
Fédérale

Cette mesure repose sur les données de pistage dans la neige recueillies dans transects. Les tendances touchent principalement les carnivores furtifs (couguar, lynx du Canada, loup et carcajou) sur des transects situés dans un rayon de 5 km du lotissement urbain. Les données recueillies comprennent le lieu, les espèces présentes, le nombre d’animaux, le nombre des heurs depuis la dernière neige et l’épaisseur de la neige.

Dernière mise à jour : 31 mai 2022
Dossier publié : 10 févr. 2021
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  faune, pistage dans la neige, loup, couguar, lynx du Canada, carcajou, parc national Kootenay
Fédérale

Cette mesure repose sur les données de pistage dans la neige recueillies dans transects. Les tendances touchent principalement les carnivores furtifs (couguar, lynx du Canada, loup et carcajou) sur des transects situés dans un rayon de 5 km du lotissement urbain. Les données recueillies comprennent le lieu, les espèces présentes, le nombre d’animaux, le nombre des heurs depuis la dernière neige et l’épaisseur de la neige.

Dernière mise à jour : 2 juin 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  faune, pistage dans la neige, loup, couguar, lynx du Canada, carcajou, parc national Banff
Date de modification :