Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Indice des espèces d’arbres clés – Île-du-Prince-Édouard

Fédérale

Des espèces d’arbres dominantes 2015

Les données représentant les espèces d’arbres dominantes des forêts de la Colombie-Britannique en 2015 sont fondées sur des données Landsat et leur modélisation, dont les résultats sont cartographiés à une résolution spatiale de 30 m. La carte a été produite par l’algorithme de classification des « forêts aléatoires » appliqué à des variables prédictives calculées à partir de séries chronologiques d’images Landsat, notamment la réflectance de la surface, la couverture terrestre, les perturbations forestières et la structure de la forêt, ainsi qu’à des variables accessoires décrivant la topographie et la position. Les échantillons d’entraînement et de validation ont été tirés de l’Inventaire des ressources végétales (Vegetation Resources Inventory), sélectionnés parmi un ensemble stratifié de polygones présentant des conditions internes homogènes et divergeant peu par rapport aux données de télédétection. Des modèles locaux ont été appliqués à des carrés de 100 km x 100 km et, pour éviter les effets de bordure, tenaient compte des échantillons d’entraînement pour les 5 x 5 carrés voisins.

Dernière mise à jour : 18 mai 2021
Dossier publié : 1 janv. 2020
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS PDF HTML ZIP
Mots clés:  Forêt
Fédérale

Chaque année, en août, le personnel du parc fait une évaluation visuelle de la santé des arbres à l’intérieur de parcelles de forêts de 20 m sur 20 m. Il fait la rotation des parcelles tous les cinq ans (six parcelles par année) et les surveille à l’aide des protocoles et des normes du Réseau de surveillance et d’évaluation écologiques (RESE). L’état de la cime, le diamètre à hauteur de poitrine et les défauts sur le fût servent d’indicateurs de la santé des arbres afin d’identifier les symptômes de dépérissement des arbres et des forêts.

Dernière mise à jour : 28 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Santé des arbres, RESE, Forêts, Santé de la cime, Défauts sur le fût, Mille-Îles, Ontario
Fédérale

La canopée forestière, ou composition en espèces de l’étage supérieur de la forêt, fournit de l’information utile sur les espèces arboricoles forestières présentes à l’échelle du peuplement et du paysage. Une bonne partie des zones forestières du parc national de l’Île‑du‑Prince‑Édouard (IPE) ont été défrichées aux fins de colonisation et d’agriculture avant la création du parc, et se sont régénérées avec des essences résineuses de début de succession. Les types de forêts, la superficie des peuplements (ha), le pourcentage de couvert forestier (canopée) et la proportion (pourcentage) d’espèces d’arbres présentes dans les zones forestières du parc national sont déterminés par des spécialistes de la télédétection tous les dix ans. À cette occasion, la proportion des écosystèmes forestiers du parc national de l’IPE qui se composent d’essences résineuses est calculée.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  parc national de l’IPE, forêt, composition, espèces d’arbres, couvert
Fédérale

Les espèces exotiques envahissantes existantes, ainsi que le potentiel d'introduction de nouvelles espèces envahissantes, présentent une menace pour la biodiversité et les fonctions de la forêt. La mesure mixte (indice composite) des espèces envahissantes dans le parc national de l’Î.-P.-É. comprend deux mesures annuelles prises sur le terrain : le pourcentage (%) de l'écosystème forestier où des espèces envahissantes sont présentes (mesuré selon une proportion de quadrats d'une superficie de 244, 441 m2 couvrant l'écosystème forestier) et le pourcentage (%) de la superficie forestière totale (ha) où des espèces envahissantes sont présentes. Les quatre plantes envahissantes suivantes sont visées par cette mesure : l'alliaire officinale (Alliaria petiolata), le renouée du Japon (Polygonum cuspidatum), le pin sylvestre (Pinus sylvestris) et le nerprun bourdaine (Frangula alnus ), ainsi qu'une espèce d'insecte, la spongieuse (Lymantria dispar) dont on évalue uniquement la présence.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., espèces envahissantes, alliaire officinale, Alliaria petiolata, nerprun bourdaine, Frangula alnus, renouée du Japon, Polygonum cuspidatum, spongieuse
Municipal

Données sur les arbres appartenant à la municipalité, désignés du « domaine public » : les arbres de rue et hors rue (parcs et places publiques). Veuillez noter que dans plusieurs cas, les données que possèdent la Ville sur la localisation spatiale des arbres peuvent être imprécises ou pas à jour. De plus, dans certains arrondissements, les arbres de parcs ne sont pas indiqués.

Dernière mise à jour : 5 août 2022
Dossier publié : 1 mai 2020
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: PDF CSV HTML
Mots clés:  Arboriculture, Arbre, Espéce, HackQC20, Nature, Information gouvernementale
Fédérale

Quoi? Des parcelles destinées à la surveillance de la santé des forêts font l’objet d’un suivi dans les régions forestières boréale et acadienne du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton dans le but de déterminer si des changements historiques se produisent. Quand? Dans les régions forestières boréale et acadienne, le suivi pour ce programme est effectué sur un cycle de cinq ans; l’échantillonnage a généralement lieu en juillet ou en août.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, Région forestière acadienne, Région forestière boréale, Vieux peuplements, Régénération, Santé des forêts, Perturbation
Fédérale

La détermination de la viabilité des espèces en péril est une évaluation importante de la biodiversité d'un écosystème. L'évaluation de l'état de chaque espèce menacée peut nous aider à formuler des hypothèses sur l'état du fonctionnement d'un écosystème et sa capacité à maintenir la diversité des espèces. L'évaluation de la situation des espèces côtières en péril, y compris le Pluvier siffleur (Charadrius melodus), l'aster du golfe Saint-Laurent (Symphyotrichum laurentianum) et la léchéa maritime (Lechea maritima) est un indicateur valable de l'intégrité écologique de l'écosystème côtier du parc national de l’Île-du-Prince-Édouard. L'abondance de la population d'asters du golfe et de léchéas maritimes est évaluée et comparée aux niveaux historiques d'abondance de l'espèce, et cette mesure aide à déterminer si la tendance de la taille de la population est à la hausse ou ȧ la baisse.

Dernière mise à jour : 23 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Littoral, espèce en péril, LEP, pluvier siffleur, oiseau de rivage, succès de reproduction, aster du golfe Saint-Laurent, aster, léchéa maritime du golfe Saint-Laurent
Fédérale

AttentionFlore est un programme national qui a été intégré aux activités de surveillance de l'intégrité écologique dans le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Ce programme améliore notre compréhension des effets des changements climatiques sur la phénologie des plantes communes. Le parc national de l'Î.-P.-É. fait le suivi de la date julienne de la première floraison de quatre espèces de l'écosystème forestier : l'érable rouge (Acer rubrum), le mélèze laricin (Larix laricina), le cornouiller du Canada (Cornus canadensis) et la trientale boréale (Trientalis borealis).

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., AttentionFlore, première floraison, cornouiller du Canada, Cornus Canadensis, trientale boréale, Trientalis borealis, érable rouge, Acer rubrum
Fédérale

Cette méthode compte deux prises de mesures sur le terrain : l’état de la couronne des arbres et les défauts sur les fûts. Ces paramètres servent à évaluer la santé globale de la forêt dans le parc, puisqu’une réduction de la couronne des arbres est un signe de changement dans la santé et la succession de la forêt.

Dernière mise à jour : 19 sept. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  forêt, état de la couronne, défauts sur les fûts, santé des arbres, baie Georgienne, Ontario
Fédérale

La salicaire pourpre (Lythrum salicaria) est une plante exotique envahissante qui est considérée comme une menace pour la biodiversité de la communauté végétale des milieux humides. Le suivi annuel de cette espèce effectué dans le parc national de l’Î.-P.-É. met l'accent sur la répartition de la salicaire pourpre dans le parc et des milieux humides individuels et porte aussi sur la densité, une fois l'espèce détectée. Ce programme de suivi vise aussi à évaluer l'efficacité des mesures de gestion.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., milieux humides, espèces envahissantes, salicaire pourpre, Lythrum salicaria
Date de modification :