Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Diversité des plantes ligneuses de sous-étage - Gros-Morne

Fédérale

Le broutage excessif des gaules de sapin baumier par l’orignal, une espèce introduite, peut mener à la conversion d'un peuplement en milieu non-forestier. Le Parc mesure le taux de broutage des gaules de sapin baumier dans des peuplements forestiers matures, ce qui indiquera si la régénératrion préexistante non-broutée est suffisante pour permettre le remplacement du peuplement après perturbation. Les gaules broutées et non-broutées à l'intérieur de 6 bandes de transect de 20 x 1 m dans chacun des 15 peuplements matures sélectionnés aléatoirement sont comptées. Ces peuplements sont répartis entre les 3 écorégions du Parc (90 bandes de transect au total).

Dernière mise à jour : 26 juill. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Sapin baumier, régénération préexistante, orignal, broutage excessif, transects, Terre-Neuve
Fédérale

Le parc évalue la répartition prévue de tous les types de couvertures végétales : les stades de succession par types de peuplements, la régénération à la suite d’une perturbation naturelle (p. ex., feu), la forêt mature, les secteurs non forestiers, les zones humides et les plans d’eau.

Dernière mise à jour : 12 déc. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Type de couverture végétale, perturbation naturelle, succession, forêt, Terre-Neuve
Fédérale

La communauté végétale du sous-étage est une composante clé de l’écosystème forestier de Haida Gwaii. Les plantes du sous-étage sont une source d’alimentation de la faune indigène (ours, oiseaux, etc.), offrent une structure pour l’habitat de nidification (p. ex. oiseaux chanteurs, guillemots) et ont une utilisation médicinale pour les Haidas (entre autres). Dans Gwaii Haanas, 3 sites font l’objet d’un suivi tous les 10 ans pour détecter toute anomalie dans les stades de succession connus de dominance de 14 plantes clés.

Dernière mise à jour : 1 août 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Cerf mulet, Odocoileus hemionus sitchensis, sous-étage de la forêt, plantes vasculaires, bryophytes, condition du sous-étage de la forêt, broutage, arbustes, plantes herbacées
Fédérale

Nous avons mesuré la surface et le poids foliaire, ainsi que le nombre de bourgeons sur des sapins baumiers et des épinettes blanches jeunes ainsi que matures. Ces mesures permettent le calcul de la quantité totale de feuillage par arbre et par unité de surface de terrain forestier. Ces estimés peuvent servir à déterminer le nombre absolu d'insectes se nourrissant sur les arbres, nombre qui revêt un grande importance dans la compréhention des patrons et des fluctuations d'abondance des populations. Nous avons également découvert que la tordeuse des bourgeons de l'épinette se loge de préférence dans des bourgeons regroupés plutôt qu'isolés.

Dernière mise à jour : 16 déc. 2021
Dossier publié : 7 déc. 2021
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: XLSX
Mots clés:  Entomologie
Fédérale

Les écosystèmes forestiers constituent une composante vitale de la réserve de parc national Nahanni et couvrent environ 80 % de la superficie du parc. L’état de la végétation forestière est déterminé par un groupe hétérogène de trois sous-mesures : 1) variation des taux de croissance des peuplements matures d’épinettes; 2) variation des taux de mortalité de peuplements matures d’épinettes; 3) variation de la composition des plantes vasculaires du sous‑étage. Les mesures mettent l’accent sur les peuplements dominés par les épinettes blanches et les épinettes noires dans la vallée fluviale. Les données sont recueillies dans des parcelles permanentes par des techniciens de terrain une fois tous les dix ans.

Dernière mise à jour : 6 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Végétation forestière, Nahanni, diversité, abondance, mortalité, Picea, épinettes, Territoires du Nord-Ouest
Provinciale

Une aire d'intensification de la production ligneuse (AIPL) est un territoire principalement destiné à la production ligneuse sur lequel les travaux sylvicoles ont pour but d'augmenter la valeur, par unité de surface, du volume par tige ou de la qualité des tiges, par la production d'essences désirées ou par une combinaison de ces divers objectifs de production. Ce registre officiel des AIPL est applicable selon l'article 69 de la Loi de l'aménagement durable du territoire forestier (LADTF).

Dernière mise à jour : 29 déc. 2022
Dossier publié : 20 déc. 2016
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: SHP SQLITE FGDB/GDB GPKG HTML PDF CSV other
Mots clés:  AIPL, Aire à fort potentiel forestier, Aménagement durable des forêts, Développement forestier, Forêt publique, Investissement sylvicole, Limite territoriale forestière, Production de bois, Information gouvernementale
Fédérale

Le castor est un important architecte de l'écosystème, crééant des milieux humides, des fourrés et des prés en construisant des barrages et coupant la végétation ligneuse sur les berges des cours d'eau. Cette mesure consiste en un relevé aérien du nombre de colonies de castors actives dans les forêts des basses-terres du parc national du Gros‑Morne. Ce relevé est effectué tous les cinq ans, en automne.

Dernière mise à jour : 20 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Castor du Canada, Castor canadensis, huttes de castors, relevé aérien, Terre-Neuve
Fédérale

Ce jeu de données est associé à l'article de Jacques Régnière, Lisa Venier et Dan Welsh intitulé « Avian predation in a declining outbreak population of the spruce budworm, Choristoneura fumiferana (Lepidoptera: Tortricidae) » qui sera publié dans la revue scientifique « Insects ». L'impact de la prédation aviaire sur une population en déclin de tordeuse des bourgeons de l'épinette, Choristoneura fumifereana (Clem. ), a été mesuré à l’aide de cages d’exclusion autour d’arbres mature individuels dans un peuplement mature de sapin, Abies balsamea (L. ), et d'épinette blanche, Picea glauca (Moench.)

Dernière mise à jour : 7 déc. 2021
Dossier publié : 6 juill. 2021
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: XLSX
Mots clés:  Entomologie, Tordeuse des bourgeons de l'épinette
Fédérale

Cette mesure inclut la surveillance des répercussions du broutage des mammifères non indigènes sur les populations de sapins baumiers dans 30 parcelles choisies au hasard. Cette mesure établit le pourcentage de broutage sur certains sapins et recueille plusieurs paramètres, dont la diversité des espèces, le stade de succession écologique, etc.

Dernière mise à jour : 17 janv. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  sapin baumier, broutage, orignal, dynamique de la population, diversité des espèces, Terre-Neuve
Fédérale

Les oiseaux sont une composante importante de la biodiversité des forêts boréales. Les populations d'oiseaux peuvent être une mesure utile de la santé de la forêt. La surveillance des oiseaux forestiers d’hiver combine un dénombrement ponctuel passif et des enregistrements de cris des mésange et des bec‑croisé des sapins. Le relevé a lieu deux années consécutives à chaque cinq ans, durant février et mars, sur 19 routes situées à basse et moyenne élévations dans les écorégions de l'ouest de Terre-Neuve et de la péninsule du nord, dans le parc national du Gros-Morne.

Dernière mise à jour : 13 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Oiseaux forestiers d’hiver, espèces en péril, dénombrements ponctuels, enregistrements de cris d’oiseaux, mésange à tête noire, Terre-Neuve
Date de modification :