Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique – la turbidité

Fédérale

Le présent document technique examine et évalue tous les risques connus pour la santé qui sont associés à la turbidité de l'eau potable. Il évalue les nouvelles études et approches, en tenant compte des techniques de traitement appropriées existantes. Partant de cet examen, plusieurs recommandations sont établies concernant la turbidité dans l'eau potable, en fonction de la nature de la source d'approvisionnement en eau et des procédés de traitement utilisés pour la filtration.

Dernière mise à jour : 28 sept. 2022
Dossier publié : 17 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, turbidité de l'eau potable
Fédérale

Ce produit fournit les valeurs médianes de turbidité maximale mensuelle (en unités de turbidité néphélémétrique) pour les installations de traitement de l’eau selon la région de drainage. La turbidité est définie par le manque de limpidité de l’eau causé par des particules en suspension dans l’eau. En 2013, les données permettant de mesurer les valeurs de turbidité maximale mensuelle des sources d’eau de surface ont été recueillies dans le cadre de l’Enquête sur les usines de traitement de l’eau potable pour les installations ayant déclaré des données sur la turbidité pendant au moins 10 mois. Ces installations ont approvisionné 24 millions de personnes et ont produit 4 091 millions de mètres cubes d’eau potable provenant de sources d’eau de surface en 2013.

Dernière mise à jour : 22 mars 2022
Dossier publié : 21 mars 2017
Organisation: Statistique Canada
Formats: WMS PDF FGDB/GDB HTML ESRI REST
Mots clés:  Turbidité, Qualité de l'eau, Eau de surface, Données géographiques, Eau douce, Approvisionnement en eau, Eau
Fédérale

Le présent document technique comprend une évaluation de tous les risques reconnus comme étant associés au benzène dans l'eau potable, évaluation qui tient compte de plusieurs voies d'exposition par l'eau potable, à savoir l'ingestion ainsi que l'inhalation et l'absorption cutanée lors d'une douche ou d'un bain. Au terme de cet examen, la recommandation pour le benzène dans l'eau potable a été établie, soit une concentration maximale acceptable (CMA) de 0,005 mg/L (5 µg/L).

Dernière mise à jour : 26 sept. 2022
Dossier publié : 23 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, benzène dans l'eau potable
Fédérale

Dans le présent document technique, on recense et on évalue tous les risques que pose la présence de tétrachloroéthylène dans l'eau potable pour la santé, en tenant compte de toutes les voies d'exposition associées à l'eau potable, c'est-à-dire l'ingestion ainsi que l'inhalation et l'absorption cutanée pendant la douche ou le bain. Sur la base de cet examen, la recommandation pour le tétrachloroéthylène dans l'eau potable est une concentration maximale acceptable de 0,010 mg/L (10 μg/L).

Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 23 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, tétrachloroéthylène dans l'eau potable
Fédérale

Le présent document technique examine et évalue tous les risques pour la santé associés au 1,2-DCA dans l'eau potable que l'on a pu identifier, en intégrant toutes les voies d'exposition pertinentes à l'eau potable, à savoir l'ingestion, ainsi que l'inhalation et l'absorption cutanée à l'occasion des douches et des bains.

Dernière mise à jour : 26 sept. 2022
Dossier publié : 13 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, dichloroéthane dans l'eau potable, DCA dans l'eau potable
Fédérale

Le présent document technique comprend une évaluation de tous les risques pour la santé reconnus comme étant associés à la présence de dichlorométhane dans l'eau potable. Cette évaluation tient compte de toutes les voies d'exposition pertinentes à partir de l'eau potable, soit l'ingestion ainsi que l'inhalation et l'absorption cutanée lors d'une douche ou d'un bain. On y évalue les études et approches nouvelles, en prenant en considération les techniques de traitement disponibles.

Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 7 janv. 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, dichlorométhane dans l'eau potable
Fédérale

Le présent document d'appui porte sur les risques pour la santé associés à la présence du TCE dans l'eau potable et prend en considération les différentes voies d'exposition : ingestion, inhalation et absorption cutanée pendant la douche et le bain. Il évalue tous les risques déterminés pour la santé, tient compte d'études et d'approches nouvelles, et utilise des facteurs de sécurité appropriés. Une recommandation de 0,005 mg/L permettra de protéger les humains à la fois contre les risques de cancer et les autres risques associés au TCE.

Dernière mise à jour : 28 sept. 2022
Dossier publié : 16 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, Trichloroéthylène, TCE, TCE dans l'eau potable
Fédérale

Il n'est pas jugé nécessaire d'établir une concentration maximale acceptable pour les chloramines dans l'eau potable, compte tenu de la faible toxicité de la monochloramine aux concentrations présentes dans l'eau potable. Les mesures prises pour limiter la concentration des chloramines ou de leurs sous-produits dans l'eau potable ne devraient pas compromettre l'efficacité de la désinfection.

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021
Dossier publié : 23 oct. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, chloramines, chloramines dans l'eau potable, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

L'odeur ne pouvant se mesurer avec objectivité, aucune limite maximale acceptable n'a été fixée à cet égard en ce qui concerne l'eau potable.

Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 30 déc. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, odeur dans l'eau potable
Fédérale

Le présent document technique de la Recommandation comprend une évaluation de tous les risques sanitaires associés à cette substance dans l'eau potable, évaluation qui tient compte de multiples voies d'exposition, dont l'ingestion ainsi que l'inhalation et l'absorption cutanée lors d'une douche ou d'un bain. On y examine des études et des approches nouvelles en prenant en considération la disponibilité de méthodes de traitement appropriées. Au terme de cet examen, la recommandation établie est une concentration maximale acceptable (CMA) de 0,002 mg/L (2 µg/L).

Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 21 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  eau, qualité de l'eau, qualité de l'eau potable, eau potable, contaminants, exposition aux contaminants, tétrachlorure de carbone dans l'eau potable
Date de modification :