Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Plongeon huard - Kejimkujik

Fédérale

Le nombre de plongeon huard ainsi que son aire de reproduction ont beaucoup diminué depuis le début du siècle. Le nombre de couples reproducteurs ainsi que le nombre de jeunes qui atteignent l’âge de l’envol est préoccupant. Afin d’établir l'état de la population dans l'ensemble du parc national de La Mauricie, les huards sont suivis via deux inventaires aériens réalisés sur tous les lacs du parc de plus de 3 hectares ainsi que via le parcours en canot des lacs les plus accessibles afin de confirmer la présence de huard et de localiser leurs nids.

Dernière mise à jour : 13 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Huards, Oiseaux aquatiques, Plongeon huard, Cycle de population, Inventaire aérien, Canot, Mauricie
Fédérale

Le parc national Kejimkujik, en Nouvelle-Écosse, Canada, est une région de nature délicate pour la contamination par les métaux lourds, comme le mercure, en partie en raison de dépôts atmosphériques à long terme de régions industrielles globales et régionales. La région est éloignée de centres industriels, mais est sous le vent des sources principales de pollution en Amérique du Nord et le Canada, et historiquement eu de nombreux sites de mines d’or. La région a également subi l’acidification anthropiques de dépôt de sulfates au cours du 20ieme siècle, ce qui a donné lieu à des conditions favorables limnologiques pour la méthylation de mercure (Hg) dans les lacs de Kejimkujik. Kejimkujik est donc connue pour être un point d’accès sans fil pour la bioaccumulation du méthylmercure (MeHg) et la bioamplification, avec les concentrations de mercure plus élevée détectée dans les populations de plongeon huard (Gavia immer) partout au Canada et en Amérique du Nord.

Dernière mise à jour : 23 juill. 2021
Dossier publié : 4 mai 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  carottes de sédiments lacustres, dépôt atmosphérique, métaux lourds, changement climatique, tendances historiques, Programme de Changements climatiques et pollution de l'air (CCPA), mercure, Produit biochimique
Fédérale

L’omble de fontaine est un grand prédateur dans les écosystèmes aquatiques de Kejimkujik qui intègrent les effets des facteurs de stress de l’ensemble de la structure trophique aquatique. Elle est sensible à un éventail de facteurs de stress, dont l’acidification, les changements dans la qualité de l’eau, le changement climatique, la pêche, l’introduction d’espèces exotiques, les altérations à la structure trophique, les changements dans l’utilisation des terres et la fragmentation des bassins hydrographiques. Le programme de surveillance garde un oeil sur l'état de la population d'omble de fontaine en suivant son abondance relative et son état de santé dans deux bassins versant de Kejimkujik. À tous les cinq ans, les données morphométriques et d'effort de pêche sont récoltées par des pêcheurs bénévoles durant les mois d'avril, mai et juin sur trois années consécutives.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Eau douce, Omble de fontaine, Stresseurs, État de la population, Nouvelle-Écosse
Fédérale

L’abondance du lichen a été choisie comme paramètre de mesure des facteurs de stress des écosystèmes forestiers, car le lichen est un bio indicateur reconnu qui sert depuis des années à évaluer la pollution atmosphérique à l’échelle mondiale. Le lichen est particulièrement sensible aux changements dans son environnement. Les espèces de lichen n’ont pas toutes la même sensibilité aux polluants, par conséquent, la surveillance de l’assemblage et de l’abondance de différentes espèces permet de mesurer la qualité de l’air. Ce suivi répertorie les observations faites à Kejimkujik par des lichénologues expérimentés une fois à tous les cinq ans.

Dernière mise à jour : 21 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Forêt, Lichens, Pollution de l'air, Abondance, Qualité de l'air, Nouvelle-Écosse
Fédérale

Le régime hydrologique d’un cours d’eau joue un rôle crucial dans la détermination de la biodiversité et des processus écologiques des écosystèmes aquatiques, marécageux et riverains. Les caractéristiques hydrologiques fournissent donc des renseignements importants sur l’intégrité des systèmes d’eau douce et sur la façon dont ils peuvent changer avec le temps. Le programme de surveillance sert à déceler et à évaluer les changements dans un indice de débit des principales mesures hydrologiques dans les grands bassins versants transfrontaliers de Kejimkujik. Les niveaux d'eau sont enregistrés in-situ toutes les heures à l'aide de sondes déployées dans les cours d'eau.

Dernière mise à jour : 17 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Ean douce, cours d'eau, régime hydrologique, Nouvelle-Écosse
Fédérale

Le crabe vert européen est une espèce exotique envahissante pan-mondiale. Ses effets néfastes sont bien documentés, y compris les effets sur la zostère marine et les myes communes et ont défini l'espèce de crabe comme un «ingénieur d'écosystème». Un programme de contrôle de la population a été lancé en 2009, dans le cadre duquel des trappes modifiées sont utilisées pour retirer autant de crabes verts des estuaires de Kejimkujik que possible. Ces efforts de gestion sont évalués au moyen d'une surveillance normalisée par laquelle 14 trappes sont déployés chaque année pendant la même période de la saison et au même endroit.

Dernière mise à jour : 21 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Écosystème côtier, crabe vert, expèce exotique, Nouvelle-Écosse
Fédérale

Les effets du réchauffement climatiques, de l’eutrophisation et l’apport de polluants atmosphériques ainsi que l’activité forestière antérieure à la création du parc national de La Mauricie ont influencé et influencent encore aujourd’hui la qualité des eaux des lacs du parc. Ces facteurs de stress menacent l’évolution naturelle des écosystèmes aquatiques. Sur plusieurs petits lacs, la qualité de l’habitat n’a pas assuré le maintien de populations d’omble de fontaine et a affecté à la baisse la population de castors. Afin de faire le suivi des écosystèmes aquatiques, des échantillonnages de plusieurs lacs prédéterminés sont réalisés et la qualité de l’eau y est mesurée grâce à l’évaluation des paramètres liés à l’acidification, à l’eutrophisation, à la qualité générale de l’eau et aux conditions d’oxygène et de température.

Dernière mise à jour : 17 sept. 2019
Dossier publié : 17 sept. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Qualité de l'eau, Échantillonage, Lacs, Acidification, Eutrophisation, Taux d'oxygène dissous, pH, Température, Zone optimale
Fédérale

L'étude des lacs sensibles à l'acidification dans la région de l'Atlantique au Canada a été lancée en 1983 par Environnement et changement climatique Canada pour évaluer l'impact des polluants atmosphériques acidifiants sur les écosystèmes aquatiques. Initialement, l'étude mettait l'accent sur l'impact des précipitations acides sur les écosystèmes aquatiques et terrestres, or, maintenant, elle comprend également des recherches sur les effets des changements climatiques. Un total de 81 lacs dans les provinces de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve sont échantillonnés 1 fois par année au mois d'octobre (deux fois par année pour les lacs de Terre-Neuve). Des paramètres de la qualité de l'eau reliés à la problématique de l'acidification y sont analysés (pH, alcalinité, cations et anions, métaux, carbone organique, etc) afin de déterminer les changements chimiques au moyen d’analyses des tendances temporelles.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 12 févr. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML CSV TXT
Mots clés:  lacs, ruisseau, dépôt atmosphérique, acidification, métaux, nutriments, ions majeurs, contaminant, sensibilité à l’acidification
Fédérale

Le pluvier siffleur de la Nouvelle Écosse est inscrit sur la liste des espèces en voie de disparition du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Cet oiseau de rivage est sensible aux facteurs de stress comme l’activité humaine et la perte d’habitat. Des relevés de la population reproductrice de pluviers siffleurs sont effectués chaque année sur les plages côtières de Kejimkujik afin d’en surveiller la reproduction. Ce suivi est fait durant la période de nidification du pluvier (mai-août) avec trois à cinq visites par semaine à chacune des deux plages, soit St.Catherines et Little Port Joli.

Dernière mise à jour : 21 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Écosystème côtier, pluvier siffleur, dunes, Nouvelle-Écosse
Fédérale

Des nichoirs d'Hirondelle bicolore (Tachycineta bicolor) sont installés dans la région des sables bitumineux et dans des sites de référence pour surveiller les concentrations de contaminants et leurs incidences sur les oisillons de cette espèce. L'exposition des oisillons à des contaminants atmosphériques liés à l'exploitation des sables bitumineux, tels les hydrocarbures aromatiques polycycliques, est évaluée au moyen d'échantillonneurs d'air passifs. Les mesures de la santé aviaire sont examinées en lien avec le site d'échantillonnage et les contaminants mesurés.

Dernière mise à jour : 20 mai 2022
Dossier publié : 6 août 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS CSV ESRI REST
Mots clés:  sables bitumineux; surveillance; biodiversité; contaminants; hirondelles, Nature et biodiversité - contaminants, Observation et mesures, Évaluer l'état des espèces, Protéger le bien-être des espèces, Prairies - Alberta (AB), Sables bitumineux, Gibier
Date de modification :