Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Productivité des milieux humides - Île-du-Prince-Édouard

Fédérale

Les entrées et les sorties hydrologiques déterminent la profondeur de l'eau, les modèles d'écoulement de l'eau ainsi que la durée et la fréquence des inondations. Le régime saisonnier des variations du niveau d'eau d'un milieu humide est connu sous le nom d'hydropériode. La variabilité de l'hydropériode d'une année ȧ l'autre est liée aux conditions précises du climat et d'un site. Les conditions hydrologiques influent principalement sur les facteurs abiotiques comme la disponibilité des nutriments, la chimie du sol et la chimie de l'eau, qui, ȧ leur tour, sont tous des facteurs qui déterminent les composantes biotiques (la composition en espèces, la richesse spécifique, la productivité primaire) des écosystèmes de milieux humides.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., hydrologie, niveau d'eau, indice du débit, débit, hydropériode, indice Richards-Baker (IRB), milieu humide, enregistreurs du niveau d'eau
Fédérale

Chaque année, en mai et en juin, le personnel du parc surveille les plantes envahissantes des milieux humides aux sites de surveillance des marais (huit parcelles par année). Dans chaque milieu humide, deux quadrats de 1 m sur 1 m et disposés à 2 m de distance l’un de l’autre sont échantillonnés le long de trois transects situés à 5 m et 15 m dans des zones de prairie mouillée et des zones de végétation émergente et submergée. Le couvert en pourcentage est enregistré dans chaque quadrat pour 10 espèces de plantes exotiques envahissantes, notamment le roseau commun européen, l’hydrocharis grenouillère et la salicaire pourpre.

Dernière mise à jour : 26 mars 2020
Dossier publié : 17 sept. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Espèces envahissantes, Phragmites australis, Hydrocharis grenouillère, Salicaire pourpre, Couvert en pourcentage, Plantes exotiques, Mille-Îles, Ontario
Fédérale

AttentionFlore est un programme national qui a été intégré aux activités de surveillance de l'intégrité écologique dans le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Ce programme améliore notre compréhension des effets des changements climatiques sur la phénologie des plantes communes. Le parc national de l'Î.-P.-É. fait le suivi de la date julienne de la première floraison de cinq espèces ȧ l'intérieur des écosystèmes de milieux humides et côtiers: le myrte bâtard (Myrica pensylvanica), le pois de mer (Lathyrus japonicus), le rosier de virginie (Rosa virginiana), le rhododendron du Canada (Rhododendron canadense) et le thé du Labrador (Ledum groenlandicum).

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., AttentionFlore, première floraison, cornouiller du Canada, Cornus Canadensis, trientale boréale, Trientalis borealis, érable rouge, Acer rubrum
Fédérale

Les changements dans la couverture de la végétation émergente [principalement quenouilles (Typha) – et Phragmites] et l’eau libre sont quantifiés au moyen de la classification de données de télédétection recueillies au printemps. Les Typha sont des plantes caractéristiques dominantes des marais de Pointe‑Pelée, et leur propagation a modifié la mosaïque d’habitats des terres humides. Au cours de la dernière décennie, le Phragmites s’est répandu dans le parc et a colonisé des aires dominées par Typha menaçant davantage la biodiversité, les fonctions et les habitats des espèces sauvages des marais.

Dernière mise à jour : 16 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  succession de l’habitat, dissémination ou juxtaposition de l’habitat, étendue spatiale, télédétection, photographies aériennes, Comté d’Essex, Ontario
Fédérale

La salicaire pourpre (Lythrum salicaria) est une plante exotique envahissante qui est considérée comme une menace pour la biodiversité de la communauté végétale des milieux humides. Le suivi annuel de cette espèce effectué dans le parc national de l’Î.-P.-É. met l'accent sur la répartition de la salicaire pourpre dans le parc et des milieux humides individuels et porte aussi sur la densité, une fois l'espèce détectée. Ce programme de suivi vise aussi à évaluer l'efficacité des mesures de gestion.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., milieux humides, espèces envahissantes, salicaire pourpre, Lythrum salicaria
Fédérale

Un programme de suivi des odonates est effectué dans quatre étangs d'eau peu profonde à l'intérieur des écosystèmes de milieux humides du parc national de l’Î.-P.-É. Le personnel du parc prélève des exuvies (dépouilles abandonnées de l'exosquelette du stade de mue de la larve aquatique) des larves métamorphosées de l'ordre des Odonates deux fois par année : au début de l'été (juin) et à la fin de l'été (août) durant les périodes d'émergence de forte intensité. L'objectif de la mesure est d'obtenir des données de référence sur la diversité et l'abondance relative des espèces de libellules et de demoiselles dans les milieux humides du parc national. Les données sur la diversité taxinomique et l'abondance sont comparées avec celles des mesures historiques pour évaluer l'intégrité écologique.

Dernière mise à jour : 8 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., milieux humides, odonates, libellules, biodiversité, exuvie
Municipal

Ensemble des milieux humides de la Ville de Rouyn-Noranda

Dernière mise à jour : 13 avr. 2022
Dossier publié : 22 mars 2019
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: ZIP KML GEOJSON HTML CSV ESRI REST
Mots clés:  Marais, Marécage, Milieu humide, Milieux humides normé v1, Information gouvernementale
Fédérale

La superficie des milieux humides peut être grandement influencée par le changement climatique, les changements dans l’utilisation des terres, ou les altérations aux régimes hydrologiques locaux et régionaux. La surveillance de leur superficie donne un aperçu grossier du changement écosystémique en réaction à des facteurs de stress potentiels dans la région. L'utilisation de photos aériennes numérisées permet de suivre les changements de la superficie des tourbières dénudés dans le temps. La superficie dénudée des milieux humides est délimitée tous les dix ans à l'aide de photographies aériennes.

Dernière mise à jour : 21 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Milieux humides, Superficie, Regime hydrologique, Photo aérienne, Nouvelle-Écosse
Provinciale

Milieux humides potentiels sur le territoire de la ville de Lévis

Dernière mise à jour : 31 mars 2022
Dossier publié : 8 oct. 2021
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: SHP HTML GEOJSON
Mots clés:  Eau, Environnement, Humide, Hydrique, Hydrographie, Marais, Marécage, Milieu, Protection
Fédérale

Chaque année, en mai et en juin, le personnel du parc national des Mille-Îles surveille la qualité de l’eau des milieux humides. Les échantillons sont analysés pour plusieurs paramètres, notamment : le phosphore total, l’ammonium, le nitrate, la turbidité et la conductivité spécifique.

Dernière mise à jour : 28 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Qualité de l’eau des milieux humides, Turbidité, Phosphore, Azote, Conductivité spécifique, Mille-Îles, Ontario
Date de modification :