Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Phares et routes de navigation de la côte du Pacifique

Fédérale

La deuxième édition de l’Atlas du Canada (1915) comprend une carte qui représente les phares et les routes de navigation sur la côte du Pacifique. Chaque route de navigation comprend la distance entre les ports étrangers et les ports canadiens importants sur l’océan Pacifique. Un tableau indique les distances (en milles) de Vancouver et de Victoria vers d’autres ports importants. Les phares sont fixes, rotatifs ou des bateaux-phares.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1915
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  embarcation, industrie du transport maritime, installations maritimes, navigation, navire, phare, sécurité nautique, transport maritime, voie navigable
Fédérale

La première édition de l'Atlas du Canada (1906) comprend une carte qui représente les phares et les routes de navigation sur la côte de l'Atlantique. De plus, la carte montre les routes de navigation maritime et un tableau indique la distance, en milles, de Halifax, Montréal et Québec vers les ports principaux. Même si Terre-Neuve et le Labrador ne faisaient pas partie du Canada en 1906, certaines données sont fournies pour ces régions. Les phares sont divisés en trois catégories; fixes, rotatifs et bateaux-phares.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 30 juin 1906
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  embarcation, industrie du transport maritime, installations maritimes, navigation, navire, phare, sécurité nautique, transport maritime, voie navigable
Fédérale

La deuxième édition de l’Atlas du Canada (1915) comprend une carte qui représente les phares et les routes de navigation sur la côte de l’Atlantique. De plus, la carte montre les routes de navigation maritime et un tableau indique la distance, en milles, de Halifax, Montréal et Québec vers les ports principaux. Même si Terre-Neuve et le Labrador ne faisaient pas partie du Canada en 1915, certaines données sont fournies pour ces régions. Les phares sont divisés en trois catégories; fixes, rotatifs et bateaux-phares.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1915
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  embarcation, industrie du transport maritime, installations maritimes, navigation, navire, phare, sécurité nautique, transport maritime, voie navigable
Fédérale

La première édition de l'Atlas du Canada (1906) comprend une carte qui démontre les canaux de même que l'emplacement et les types de phares le long du St-Laurent et des Grands Lacs. De plus, la carte démontre les routes de navigation sur ces plans d'eau. Un tableau indique les distances de navigation, en mille géographique, entre les ports des États-Unis et du Canada (Grands Lacs et St-Laurent). À partir de 1903-1904, on peut voir sur la carte, les statistiques sur les cargaisons et le traffic passagers sur les canaux ainsi que les coûts totaux d'entretien et de construction.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 30 juin 1906
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  canal, embarcation, industrie du transport maritime, navigation, navire, phare, transport maritime, voie navigable
Fédérale

La deuxième édition de l’Atlas du Canada (1915) comprend une carte qui représente les canaux, les routes et les types de phares le long du St-Laurent et des Grands Lacs vers 1915. Un tableau indique les distances de navigation, en milles géographiques, entre les ports des États-Unis et du Canada (Grands Lacs et St-Laurent). À partir de 1910-1911, on peut voir sur la carte, les statistiques sur les cargaisons et le trafic passager sur les canaux ainsi que les coûts totaux d’entretien et de construction. On peut aussi y voir les routes de navigation des navires à vapeur à partir des ports canadiens à destination d’autres ports du Canada et des États-Unis.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1915
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  canal, embarcation, industrie du transport maritime, navigation, navire, phare, transport maritime, voie navigable, écluse
Fédérale

La deuxième édition de l’Atlas du Canada (1915) comprend une carte qui représente le monde, projection de Mercator, vers 1914. Cette carte politique du monde inclut les pays, le nom des îles, les principaux systèmes de chemins de fer et les distances des routes maritimes (en milles) de port en port. Le pays faisant preuve d’autorité pour les états non souverains est aussi indiqué. La carte du monde de 1915 a été créée afin d’illustrer les frontières internationales et les différentes méthodes de transportation terrestres et maritimes.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1915
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  embarcation, frontière, industrie du transport maritime, navire, transport maritime
Fédérale

La 3e édition de l’Atlas du Canada (1957) contient une planche composée de deux cartes montrant les ports douaniers ayant une manutention d’au moins 125 000 tonnes en 1955, soit tout port canadien où se trouve un bureau de douane du ministère du Revenu national. La carte dans la partie supérieure porte sur les navires étrangers tandis que l’autre carte porte sur le cabotage national. Les navires marchands étrangers comprennent ceux qui arrivent d’un port étranger, dit dernier port d’escale, ou qui partent d’un port étranger dit premier port d’escale, ceux qui prennent une cargaison destinée à un port étranger ou déchargent une cargaison provenant d’un port étranger, ceux qui sont immatriculés ailleurs qu’au Canada ou au Royaume-Uni, même s’ils sont arrivés à un port canadien en provenance d’un autre port canadien ou partis d’un port canadien à destination d’un autre port canadien. Les caboteurs canadiens comprennent les navires immatriculés au Canada ou au Royaume-Uni seulement, arrivant à un port canadien d’un autre port canadien ou partant d’un port canadien à destination d’un autre port canadien et qui ne prennent pas de cargaison destinée à un port étranger ou ne déchargent pas de marchandises provenant d’un port étranger.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1957
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  commerce extérieur, commerce intérieur, embarcation, industrie du transport, industrie du transport maritime, navire, transport maritime
Fédérale

Le Canada est un pays maritime doté d’un accès à trois océans (Atlantique, Pacifique et Arctique) et d’un accès partagé au plus long réseau de voies navigables intérieures au monde : le réseau Grands Lacs - Voie maritime du Saint-Laurent. La carte représente approximativement 590 grands ports, 700 ports pour petits bateaux, 1800 feux fixes, la Voie maritime (y compris les principales écluses) et les zones de services de trafic maritime. La Loi maritime du Canada régit les réseaux de ports et de havres. Les ports qui, ensemble, constituent le Réseau portuaire national, ont été classés suivant trois types principaux : les administrations portuaires canadiennes (APC), les ports régionaux et locaux, et les ports éloignés.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, transport maritime, transport par voies navigables, économie
Fédérale

Le Canada est un pays maritime doté d’un accès à trois océans (Atlantique, Pacifique et Arctique) et d’un accès partagé au plus long réseau de voies navigables intérieures au monde : le réseau Grands Lacs - Voie maritime du Saint-Laurent. La carte représente approximativement 700 ports pour petits bateaux, la Voie maritime (y compris les principales écluses) et les zones de services de trafic maritime. La Loi maritime du Canada régit les réseaux de ports et de havres. Les 700 ports pour petits bateaux (PPB) constituent le Réseau national des PPB et sont gérés par Pêches et Océans Canada, qui est chargé d’en assurer la sécurité et l’accessibilité pour la pêche commerciale et les plaisanciers.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, transport maritime, transport par voies navigables, économie
Fédérale

La 3e édition de l’Atlas du Canada (1957) contient une planche composée de trois cartes condensées, montrant les cours d’eau navigables à la fin des années 1950, ou qui l’étaient auparavant. Néanmoins, la carte n’indique pas forcément tous les cours d’eau navigables. La carte intitulée « Canaux actuels » représente tous les canaux en exploitation à la fin des années 1950. Leur essor est indiqué dans le diagramme intitulé « Expansion des canaux du Canada » qui fournit les dates de construction et la profondeur d’exploitation des canaux.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1957
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  canal, embarcation, industrie du transport maritime, navigation, navire, sécurité nautique, transport maritime, voie navigable, écluse
Date de modification :