Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Hirondelle de rivage – Île-du-Prince-Édouard

Fédérale

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a désigné l’Hirondelle de rivage (Riparia riparia) et l’Hirondelle rustique (Hirundo rustica) « espèces menacées ». Dans le parc national Jasper, le martinet sombre construit son nid dans une diversité de sites associés aux talus verticaux, y compris les berges de cours d’eau et les tranchées de route. L’Hirondelle rustique niche dans des sites divers associés à la végétation et à des structures artificielles, y compris les prés et les ponceaux. Les données sont recueillies par des observateurs expérimentés au cours de la saison de reproduction pour repérer les sites de nidification.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national Jasper, oiseaux, Hirondelle de rivage, Riparia riparia, Hirondelle rustique, Hirundo rustica
Fédérale

Le substratum rocheux de grès et les plages sablonneuses dynamiques (naturellement en mouvement) de l'Île du Prince-Édouard sont très sensibles aux effets de l'élévation du niveau de la mer. La côte nord du parc national de l’Î.-P.-É. est exposée au golfe du Saint-Laurent, ȧ de grosses vagues ainsi qu'aux marées de tempête. Au moyen du suivi de la glace littorale, il est possible d'évaluer le degré de protection des côtes du parc national de l’Î.-P.-É.

Dernière mise à jour : 12 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., littoral, glace, changement climatique, érosion, photographie à intervalle
Fédérale

Des échantillons de chlorophylle a sont prélevés dans le parc national de l'Î-P.-É. pour mesurer la productivité aquatique dans quatre étangs d'eau douce. Les échantillons sont prélevés sur une base horaire entre mai et octobre au moyen d'enregistreurs de données et d'une sonde YSI. Dans le parc national de l'Î-P.-É., tous les étangs d'eau douce sont peu profonds (profondeur maximale de 4,5 m) et non stratifiés.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., chlorophylle a, productivité, température, étang, productivité primaire, enregistreuse de données
Fédérale

AttentionFlore est un programme national qui a été intégré aux activités de surveillance de l'intégrité écologique dans le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Ce programme améliore notre compréhension des effets des changements climatiques sur la phénologie des plantes communes. Le parc national de l'Î.-P.-É. fait le suivi de la date julienne de la première floraison de cinq espèces ȧ l'intérieur des écosystèmes de milieux humides et côtiers: le myrte bâtard (Myrica pensylvanica), le pois de mer (Lathyrus japonicus), le rosier de virginie (Rosa virginiana), le rhododendron du Canada (Rhododendron canadense) et le thé du Labrador (Ledum groenlandicum).

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., AttentionFlore, première floraison, cornouiller du Canada, Cornus Canadensis, trientale boréale, Trientalis borealis, érable rouge, Acer rubrum
Fédérale

Le parc national des Prairies surveille les tentatives de nidification et de productivité de la Chevêche des terriers en mesurant le nombre de nids, le nombre de petits et le taux d’occupation.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Chevêche des terriers, espèces en péril, colonies de chiens de prairie, nidification, productivité, comptes des nichées, Saskatchewan
Fédérale

Les taux annuels de décomposition de l'humus dans le sol font l'objet d'un suivi dans 12 parcelles forestières permanentes ȧ l'intérieur du Parc national de l’Î.-P.-É. au moyen de l'utilisation des pertes de poids, d'une année ȧ l'autre, de morceaux de bois normalisés (abaisse-langue) servant d'indicateurs de la décomposition du sol. Les changements climatiques, la pollution, la végétation dominante et l'utilisation des terres sont tous des facteurs pouvant avoir des incidences considérables sur la décomposition du sol forestier.

Dernière mise à jour : 8 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., sol, forêt, taux de décomposition
Fédérale

AttentionFlore est un programme national qui a été intégré aux activités de surveillance de l'intégrité écologique dans le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Ce programme améliore notre compréhension des effets des changements climatiques sur la phénologie des plantes communes. Le parc national de l'Î.-P.-É. fait le suivi de la date julienne de la première floraison de quatre espèces de l'écosystème forestier : l'érable rouge (Acer rubrum), le mélèze laricin (Larix laricina), le cornouiller du Canada (Cornus canadensis) et la trientale boréale (Trientalis borealis).

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., AttentionFlore, première floraison, cornouiller du Canada, Cornus Canadensis, trientale boréale, Trientalis borealis, érable rouge, Acer rubrum
Fédérale

L'érosion côtière est un processus qui contribue ȧ l'enlèvement de matériel du littoral, entraînant le recul du trait de côte, soit un déplacement ȧ l'intérieur des terres. Il a été déterminé que le paysage littoral de l'Île du Prince-Édouard est une région sensible ȧ l'élévation du niveau de la mer. Des mesures systématiques de l'érosion côtière ont été prises entre 2007 et 2010, au moyen de levés au sol le long de transects de référence et des coordonnées du littoral. Les analyses les plus récentes de l'érosion côtière (2010-2012) ont été effectuées au moyen d'une approche de télédétection et de positions numérisées du littoral sur des ortho-photos et des images satellite ȧ haute résolution.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., littoral, érosion, changement climatique, processus littoraux
Fédérale

La salicaire pourpre (Lythrum salicaria) est une plante exotique envahissante qui est considérée comme une menace pour la biodiversité de la communauté végétale des milieux humides. Le suivi annuel de cette espèce effectué dans le parc national de l’Î.-P.-É. met l'accent sur la répartition de la salicaire pourpre dans le parc et des milieux humides individuels et porte aussi sur la densité, une fois l'espèce détectée. Ce programme de suivi vise aussi à évaluer l'efficacité des mesures de gestion.

Dernière mise à jour : 24 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., milieux humides, espèces envahissantes, salicaire pourpre, Lythrum salicaria
Fédérale

Ce plan donne un aperçu des soins virtuels à l'Î.-P.-É. et identifie les domaines prioritaires spécifiques de la province pour l'avenir.

Dernière mise à jour : 1 nov. 2021
Dossier publié : 29 avr. 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  soins virtuels, soins virtuels à l'Î.-P.-É., améliorer l'accès aux soins de santé, protéger la santé publique
Date de modification :