Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Atlas D'utilisation des Terres pour les Bassins Versants Côtiers de la Région des Maritimes

Fédérale

L'apport excessif d'azote provenant des activités humaines d'utilisation des terres reste une cause majeure de l'eutrophisation des écosystèmes côtiers dans le monde. Cependant, il existe peu de données sur les taux de pollution par les nutriments ou ses impacts potentiels sur les écosystèmes côtiers du Canada atlantique. Pour combler cette lacune dans les connaissances, un cadre de modèle de charge d'azote (NLM) a été appliqué pour déterminer la charge d'azote totale (kg TN / an) à partir d'apports de sources ponctuelles et diffuses (eaux usées, dépôts atmosphériques, utilisation des terres, engrais applications et industries régionales) dans 109 bassins hydrographiques côtiers bordant la baie de Fundy et le plateau néo-écossais. Pour évaluer l'impact potentiel de la charge d'azote, deux indicateurs ont été calculés pour 40 baies côtières: (1) ∆N, une mesure de la résidence de l'azote qui prédit les problèmes d'oxygène dissous; et (2) le taux de charge de l'estuaire, un prédicteur du potentiel de perte de végétation aquatique submergée.

Dernière mise à jour : 25 août 2022
Dossier publié : 5 déc. 2021
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: FGDB/GDB CSV HTML ESRI REST
Mots clés:  Océan
Provinciale
Polygones délimitant la limite du groupe de bassin hydrographique, qui est un ensemble de zones de drainage. Les groupes terrestres contiendront un seul polygone, les groupes côtiers peuvent contenir plusieurs polygones (un pour chaque île) ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 18 mai 2021
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML PDF HTML WMS
Mots clés:  CWB, FWA, base des bassins versants, atlas d'eau douce, Information gouvernementale
Provinciale
Tous les polygones de bassin versant nommés ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 18 mai 2021
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML PDF HTML WMS
Mots clés:  CWB, base des bassins versants, atlas d'eau douce, Information gouvernementale
Provinciale
Tous les polygones de bassin versant fondamentaux générés à partir des limites des bassins versants, des bords de berge, des arêtes de délimiteur, des bords côtiers et des limites administratives ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 18 mai 2021
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML PDF FGDB/GDB HTML WMS
Mots clés:  CWB, FWA, base des bassins versants, atlas d'eau douce, Information gouvernementale
Provinciale
Toutes les limites principales et non principales du bassin versant. Ce sont les entités linéaires qui constituent les polygones des bassins versants ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 18 mai 2021
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML PDF FGDB/GDB HTML WMS
Mots clés:  CWB, FWA, base des bassins versants, atlas d'eau douce, Information gouvernementale
Provinciale
Évaluation Les bassins versants sont des unités aquatiques à échelle méso-conçues pour remplacer les bassins hydrographiques de 3e ordre 1:50 K. Évaluation Les bassins versants sont fondés sur des groupements de bassins hydrographiques fondamentaux à l'aide du code de bassin hydrographique et du code local de la FWA, avec une taille cible comprise entre 2 000 et 10 000 ha. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 10 déc. 2020
Dossier publié : 9 mars 2011
Organisation: Gouvernment de la Colombie-Britannique
Formats: KML PDF HTML WMS
Mots clés:  CWB, FWA, base des bassins versants, atlas d'eau douce, Information gouvernementale
Fédérale

Ce jeu de données contient les données de température et de salinité de surface du réseau élargi des thermographes côtiers du système du St-Laurent: fleuve, estuaire et golfe. Il inclut les données du réseau des niveaux d'eau du Service hydrographique du Canada (SINECO), du réseau des thermographes côtiers du programme de monitorage à long terme du Ministère des Pêches et Océans (MPO)-Québec et du réseau de bouées océanographiques. Chaque station est liée à un fichier .png qui affiche les graphiques de température et de salinité en fonction du temps et à un fichier .csv qui contient toutes les données de température et de salinité de surface (colonnes : Station,Latitude,Longitude,Date(UTC),Depth/Profondeur(m),Temperature/Température(ºC),Salinity/Salinité(psu)). Information additionnelle

Une description détaillée des différents réseaux (SINECO, bouées océanographiques et thermographes côtiers du MPO-Québec) est disponible sur le site de l’Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL) aux adresses suivantes :

SINECO : https://ogsl.ca/fr/conditions-maritimes-maregraphes-mpo-shc-a-propos/

Bouées océanographiques : https://ogsl.ca/fr/conditions-maritimes-bouees-mpo/

Thermographes côtiers: https://ogsl.ca/fr/conditions-maritimes-thermographes-mpo-contexte/

Rapports techniques associés aux thermographes côtiers (la publication de 2017 étant également disponible à l’adresse ci-haut mentionnée sur l’OGSL) :

Pettigrew, B., Gilbert, D. and Desmarais R. 2016.

Dernière mise à jour : 2 mai 2022
Dossier publié : 1 janv. 2018
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: CSV ESRI REST
Mots clés:  température océanique, température de l'eau, salinité, température de la surface de la mer, Estuaire du Saint-Laurent, Golfe du Saint-Laurent, Fleuve Saint-Laurent, Physique, Température
Provinciale
Le Land-use Framework (LUF) du gouvernement de l'Alberta définit une approche pour gérer les terres et les ressources naturelles de l'Alberta afin d'atteindre les objectifs économiques, environnementaux et sociaux à long terme de la province et fournit un plan directeur pour la gestion de l'utilisation des terres et la prise de décisions qui répond aux pressions de croissance de l'Alberta. Le LUF a été élaboré à la suite d'une vaste consultation du public, des intervenants et des Autochtones. Le cadre final a été publié par le gouvernement de l'Alberta en décembre 2008 et fournit la clarté et les orientations prospectives nécessaires en vertu desquelles l'élaboration de politiques spécifiques peut être orientée et les progrès peuvent être mesurés. Il fournit un cadre décisionnel qui reflète les objectifs, les principes et les priorités de la province. L'autorisation légale de mettre en œuvre le LUF a été obtenue le 1er octobre 2009, avec la promulgation de l'Alberta Land Stewardship Act (ALSA). La Loi, qui a établi dans le cadre de la fonction publique, mais non d'un ministère du gouvernement, le LUS dirigé par le commissaire à l'intendance, peut avoir une incidence sur toutes les activités sur le territoire et sur tous les Albertains. Ce fichier de formes polygonales contient les limites des sept régions de planification du cadre d'utilisation des terres qui sont basées sur des bassins versants et ajustées pour s'aligner sur les limites municipales. Les régions du Cadre d'utilisation des sols sont définies par des décrets en conseil qui servent de documents déterminants. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 12 sept. 2022
Dossier publié : 3 déc. 2014
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML HTML ESRI REST
Mots clés:  LOI SUR L'INTENDANCE DES TERRES DE L'ALBERTA, ÉCONOMIE, ENVIRONNEMENT, CADRE D'UTILISATION DES TERRES, BASSE-ATHABASCA, LOWER-PEACE, NORD DE LA SASKATCHEWAN, CERF ROUGE, SOCIÉTÉ
Provinciale
Le jeu de données PLUZ (Public Land Use Zone) comprend tous les polygones qui représentent les zones d'utilisation des terres publiques en Alberta. Une zone d'utilisation des terres publiques est une zone de terre à laquelle des contrôles législatifs sont appliqués pour atteindre des objectifs de gestion des terres particuliers identifiés dans un plan directeur des terres et des ressources. Ils peuvent être utilisés pour protéger des zones contenant des ressources sensibles telles que la faune et ses habitats, la végétation, les sols et les bassins versants, ainsi que pour séparer ou gérer des activités récréatives conflictuelles. Ces zones ont été désignées zones d'utilisation des terres publiques, en vertu des articles 178 et 208 du Public Lands Administration Regulation (PLAR) en vertu de la Public Lands Act. Les zones d'utilisation des terres publiques étaient auparavant appelées zones d'utilisation des terres forestières (FLUZ) qui ont été désignées en vertu de l'ancien Forest Recreation Regulation en vertu de la Forests Act. Le règlement sur l'administration des terres publiques est entré en vigueur le 12 septembre 2011. À cette époque, les zones d'utilisation des terres forestières relevant du Forest Recreation Regulation ont été intégrées à la Public Lands Act et au Public Lands Administration Regulation. En conséquence, la zone d'utilisation des terres forestières est devenue une zone d'utilisation des terres publiques. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 12 sept. 2022
Dossier publié : 3 déc. 2018
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML HTML ESRI REST
Mots clés:  LIMITES, ZONE D'UTILISATION DES SOLS, ZONES D'UTILISATION DES SOLS, UTILISATION PUBLIQUE DES TERRES, ZONE D'UTILISATION DES TERRES PUBLIQUES, ZONES PUBLIQUES D'UTILISATION DES TERRES, UTILISATIONS PUBLIQUES DES TERRES, Information gouvernementale
Fédérale

La Direction Vérification et évaluation de l'Agence spatiale canadienne (ASC) a procédé à l'évaluation du Programme d'utilisation des images et des données en observation de la Terre au cours des années fiscales 2010-2011 et 2011-2012. Ce projet d'évaluation a été sélectionné en raison de l'importance stratégique qu'il occupe dans la réalisation des priorités de l'ASC. Il porte sur la période s'échelonnant du 1er avril 2005 au 31 mars 2010.

Dernière mise à jour : 7 mai 2021
Dossier publié : 1 oct. 2011
Organisation: Agence spatiale canadienne
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Agence spatiale canadienne, ASC, Évaluation, Audit interne, Évaluation de programme, Programme spatial canadien, Observation de la Terre
Date de modification :