Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Mercure dans l’Omble chevalier enclavé

Fédérale

Dans tout le nord du Canada, l’omble chevalier (Salvelinus alpinus) revêt une importance culturelle et est essentiel pour maintenir les modes de subsistance et assurer la sécurité alimentaire des Inuits. L’omble chevalier permet aussi d’appuyer les initiatives de développement économique dans de nombreuses collectivités de l’Arctique, notamment par l’établissement de pêches commerciales de l’omble dans les eaux côtières et intérieures. La rivière Halokvik, située près de la collectivité de Cambridge Bay, au Nunavut, fait l’objet d’une pêche commerciale de l’omble chevalier anadrome depuis la fin des années 1960. Toutefois, la gestion durable de cette pêche demeure un défi en raison de l’absence de données biologiques sur l’omble chevalier dans ce réseau, ainsi que des renseignements limités sur l’abondance et la biomasse nécessaires pour atteindre des taux d’exploitation viables.

Dernière mise à jour : 9 déc. 2020
Dossier publié : 25 août 2020
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: PDF CSV ESRI REST
Mots clés:  poissons, écosystèmes aquatiques, Océan Arctique, Poisson, Ressources halieutiques
Fédérale

Les tendances temporelles et les paramètres climatiques affectant le devenir des polluants organiques persistants (POPs) tels que les biphényles polychlorés (BPC) et les pesticides organochlorés (PCO) ont été examinés chez des ombles chevaliers de quatre lacs de l'Arctique canadien. Parmi les paramètres biologiques, la teneur en lipides était un facteur clé expliquant la concentration de la plupart des POPs chez l'omble chevalier. Les PCBs et les PCOs hérités ont généralement montré des tendances à la baisse des concentrations dans l'omble chevalier, compatibles avec les restrictions antérieures sur les utilisations et les émissions de POPs. Cependant, l'augmentation de la productivité primaire du lac (mesurée par la chlorophylle a) a eu un effet de dilution sur les concentrations de POPs chez l'omble chevalier.

Dernière mise à jour : 23 juill. 2021
Dossier publié : 19 juin 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (PLCN), Omble chevalier, poissons, polluants organiques persistants (POPs), Lac Char, L’île Cornwallis, L’île d’Ellesmere, Péninsule Kent, Lac Amituk
Fédérale

Cet ensemble de données contient la distribution du mercure total (THg), du mercure élémentaire gazeux (GEM), du mercure méthylé, et du mercure diméthylique (DMHg) dans l'ensemble de la colonne d'eau de l'Arctique canadien. Le mercure dans l'Arctique est un problème important pour l'environnement et la santé humaine. La dépendance des peuples du Nord aux aliments traditionnels, tels que les mammifères marins, pour leur subsistance signifie qu'ils sont particulièrement exposés à l'exposition au mercure. Les concentrations de mercure dans les organismes biologiques ont augmenté depuis le début de l'ère industrielle et sont contrôlées par une combinaison de facteurs abiotiques, dynamique et structure du réseau alimentaire et comportement animal.

Dernière mise à jour : 29 juill. 2021
Dossier publié : 28 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Arctique, Passage du Nord-Ouest, Polynie ouverte du nord, Détroit d'Hudson, Baie d'Hudson, mercure, Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (PLCN), Contaminants, Web de nourriture marine
Fédérale

Expérience récente et dépôts historiques de mercure (Hg) sont examinés sur une vaste zone géographique du sud-ouest des Territoires du Nord-Ouest jusqu’au Labrador et dans le nord-est des États-Unis dans le Nord de l’île d’Ellesmere au moyen de carottes de sédiments datées de 50 lacs (18 dans les latitudes moyennes (41 degrés nord), 14 subarctique (51-64 degrés nord) et 18 dans l’Arctique (65-83 degrés Nord)). Les objectifs ont été pour quantifier et longitudinales latitudinale les tendances des émissions anthropiques de mercure dans l’est et le Nord de l’Amérique du Nord, à enquêter sur les variations dans les dépôts de mercure, afin d’examiner les relations avec la région du lac, Lac / desservie par secteur du ratio et des taux de sédimentation, et de comparer les résultats avec les prévisions du modèle. Les augmentations distinctes de mercure au fil du temps ont été observées dans 76 % de l’Arctique, 86 % des subarctique et 100 % des carottes midlatitude. Le sous-sol maxima en flux sédimentaire de mercure ont été observées dans seulement 28 % des midlatitude lacs et 18 % des lacs de l’Arctique, en indiquant peu récente réduction des intrants.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 30 avr. 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (PLCN), mercure, contaminants, Carottes de sédiments, Initiative des écosystèmes du Nord (IEN), Initiative de recherche sur les substances toxiques (IRST), lacs de l’Arctique, lacs subarctique, lacs de latitudes moyennes
Fédérale

Les pêches commerciales et exploratoires de l’omble chevalier (Salvelinus alpinus) sont source d’importantes retombées économiques pour les Nunavummiuts dans plusieurs communautés du Nunavut. Il est important d’avoir une idée précise du poids de l’omble chevalier récolté afin de pouvoir suivre les prises et comprendre de quelle façon les paramètres biologiques peuvent évoluer dans le temps en raison de l’exploitation et des changements climatiques et environnementaux. Malheureusement, la plupart des poissons entrent dans les usines de transformation déjà apprêtés (branchies et viscères enlevés); des facteurs de conversion doivent donc être appliqués pour déterminer le poids entier (brut) d'après le poids apprêté. Ici, nous fournissons un facteur de conversion actualisé basé sur la régression linéaire pour l’omble chevalier de la rivière Halokvik (connue localement sous le nom de 30 Mile), près de la communauté de Cambridge Bay.

Dernière mise à jour : 9 déc. 2020
Dossier publié : 28 juill. 2020
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: PDF CSV ESRI REST
Mots clés:  poissons, sciences aquatiques, Salvelinus alpinus, Océan Arctique, Arctique, Pêcheries, Ressources halieutiques
Fédérale

Le but de cette étude est d’examiner les tendances au fil du temps de mercure et d’autres éléments traces, ainsi que des anciens et de nouveaux polluants organiques persistants (POP) dans l’Omble chevalier enclavé recueillies annuellement des lacs près de la collectivité de Resolute Bay, sur l’île Cornwallis (Amituk, chevalier, Nord, petites et Resolute) et dans le lac Hazen dans le parc national Quttinirpaaq sur l’île d’Ellesmere. Le projet est également examiner les liens entre le réchauffement climatique et augmentation ou diminution de mercure dans l’Omble chevalier enclavé. L’échantillonnage de l’eau et de l’Omble chevalier a été facilitée par la population locale entre 2005 et 2007. De nombreuses publications scientifiques ont été produits à partir de ce projet, et les résultats ont été abordés dans le Troisième rapport d'évaluation des contaminants dans l'Arctique canadien (2013): Polluants organiques persistants dans le Nord Canadien, Troisième rapport d’évaluation des contaminants dans l’Arctique canadien (2012): le mercure dans le Nord Canadien, et le Résumé de recherché effectuées en 2015–2016 et 2014-2015 dans le cadre du Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 8 avr. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (PLCN), Omble chevalier, poissons, mercure, contaminants, polluants organiques persistants (POP), Lac Char, L’île Cornwallis, L’île d’Ellesmere
Fédérale

Les phoques annelés (Phoca hispida) sont utilisés depuis les années 1970 comme bioindicateur de la contamination environnementale au Canada. Dans l'étude présente, les phoques ont été capturés lors de la chasse de subsistance dans quatre régions de l'Arctique canadien: la mer de Beaufort, l'archipel arctique, la baie d'Hudson et la côte du Labrador. Une large gamme de polluants organiques persistants (POPs) a été déterminée dans la graisse de phoque collectée pendant plusieurs années entre 1972 et 2016. Les résultats de cette étude à long terme indiquent des différences géographiques dans les concentrations de contaminants chez les phoques et une diminution générale significative de la plupart des POPs, notamment: biphényles polychlorés (BPC), dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT) et composés apparentés, chlordanes (CHL) et hexachlorocyclohexanes (HCH) en fonction du temps dans les phoques annelés.

Dernière mise à jour : 29 juill. 2021
Dossier publié : 4 juin 2019
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Territoire du Nord-Ouest, Inuvialuit, Nunavut, Nunavik, Nunatsiavut, Labrador, Extrême-Arctique canadien, Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (PLCN), surveillance communautaire
Fédérale

Des mesures du mercure élémentaire gazeux, du mercure oxydé gazeux et du mercure particulaire lié à des PM2,5 ont été recueillies par Environnement et Changement climatique Canada d’août à septembre 2013 à la SSPA 13 de la WBEA (Fort McKay Sud) et à la SSPA 4 de la WBEA (Buffalo Viewpoint). La surveillance a repris à la SSPA 13 de la WBEA en septembre 2014, avec deux instruments de mesure des espèces chimiques de mercure, et se poursuit. Un instrument de mesure des espèces chimiques de mercure surveille le mercure élémentaire gazeux, le mercure oxydé gazeux et le mercure particulaire lié à des PM2,5, tandis que le second mesure le mercure élémentaire gazeux, le mercure oxydé gazeux et le mercure lié à des PM10. Ces données constituent les premières mesures atmosphériques liées aux espèces chimiques de mercure à être communiquées dans la région des sables bitumineux.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 11 mars 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Sables bitumineux, Qualité de l'air, Air ambiant, mercure atmosphérique différencié par espèce, la composition des particules, matière particulaire, la composition de matière particulaire, RCEPA, échantillonnage actif
Fédérale

La fonderie cuivre–zinc de Flin Flon est un site de préoccupation, car il a été la source d'émissions la plus importante de mercure atmosphérique au Canada jusqu'a les opérations cesse le 1er juillet 2010. La fusion et les activités minières ont entraîné la contamination au mercure de l’environnement local. Des niveaux élevés de mercure et d’autres métaux en traces ont été trouvés dans le sol, la tourbe humus, des plantes, des poissons et des carottes de sédiments. La fonderie de Flin Flon de l’entreprise Hudson Bay Mining and Smelting est située près de la frontière Manitoba – Saskatchewan, 600 km north-ouest de Winnipeg et de plus de 400 km d’autres complexes industriels importants.

Dernière mise à jour : 23 juill. 2021
Dossier publié : 13 août 2018
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Lake sediment cores, Atmospheric deposition, Heavy metals, Climate change, Historic trends, Climate Change and Air Pollutants (CCAP), Mercury, Contaminants, Biochemicals
Fédérale

Des mesures du mercure élémentaire gazeux (MEG), du mercure oxydé gazeux (MOG) et du mercure particulaire lié à des PM2,5 sont actuellement recueillies par Environnement et Changement climatique Canada à une station de surveillance de la pollution atmosphérique (SSPA) de la Wood Buffalo Environmental Association (WBEA). Des données préliminaires basées sur les concentrations moyennes sur trois heures d’espèces chimiques de mercure provenant de la région des sables bitumineux sont disponibles pour la SSPA 13 de la WBEA – Fort McKay Sud, située près de Fort McKay, en Alberta. Concernant les mesures sur les espèces chimiques de mercure, il n’existe aucune recommandation sur la qualité de l’air formulée par Environnement et Changement climatique Canada et le CCME, ni d’objectifs de qualité de l’air ambiant de l’Alberta. La surveillance respecte les procédures normalisées d’exploitation établies du Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air (RCEPA).

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 20 oct. 2017
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air ambiant, mercure atmosphérique différencié par espèce, la composition des particules, matière particulaire, la composition de matière particulaire, RCEPA, échantillonnage actif, sables bitumineux, matière particulaire fine
Date de modification :