Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Tétras des armoises - Prairies

Fédérale

Le parc national des Prairies évalue l’habitat du Tétras des armoises sur une série de parcelles aléatoires, dans les écotypes des prairies en hautes terres et des prairies de vallées, dans un rayon de 8 kilomètres d’un lek actif. À toutes les parcelles, un transect de 100 m est établi, en 24 quadrats équidistants.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Tétras des armoises, évaluation de l’habitat, transects, quadrats, sites mésiques, Moqueur des armoises, pourcentage de couverture, habitat de nidification, habitat de l’élevage des nichées
Fédérale

Afin de définir les caractéristiques de l’habitat essentiel du Moqueur des armoises, nous avons synthétisé 19 années d’observation d’occurrences et des données sur l’habitat à travers le nord de l’aire de répartition en Colombie-Britannique (C.-B.) et dans l’état de Washington (WA). Nous avons combiné dans des modèles de régression spatiale, ces données à l’échelle locale obtenues sur le terrain et des données à l’échelle du paysage obtenues par un SIG. Le modèle spatial de l’habitat convenable pour le Moqueur des armoises fournit les covariables à l’échelle du paysage, liées à son habitat de reproduction. Cet ensemble de données comprend les résultats du modèle de SIG dont on a tiré les covariables pour les modèles de régression spatiale.

Dernière mise à jour : 23 déc. 2020
Dossier publié : 6 nov. 2020
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: TXT CSV
Mots clés:  changement climatique, sauvetage des données, Oreoscoptes montanus, périphérie de l’aire de répartition, Moqueur des armoises, écosystème d’armoise, Oiseau, Biologie, faune et flore
Fédérale

Le parc national des Prairies surveille l’aire de répartition du chien de prairie à queue noire en mesurant la superficie des colonies actives, en hectares. La surveillance fournit des données sur l’expansion ou la contraction des colonies dans le parc. Les zones de colonies actives dans le parc et l’écosystème de la région (sud-ouest de la Saskatchewan) sont également surveillées, mais ces dernières données ne sont toutefois pas incluses.

Dernière mise à jour : 5 déc. 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  chien de prairie à queue noire, colonie, aire de répartition, espèces en péril, dynamique des colonies, Saskatchewan
Fédérale

Le parc national des Prairies mesure l’abondance du bison à l’intérieur d’un enclos par rapport aux objectifs fixés dans le plan de gestion du parc.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  abondance de bisons, enclos, réintroduction, herbivore, fluctuation de la population, taux de chargement, plan de gestion du parc, Saskatchewan
Fédérale

Le parc national des Prairies mesure l’abondance du Pipit de Sprague dans le cadre du recensement global des oiseaux des prairies.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Pipit de Sprague, abondance, espèces en péril, oiseau chanteur, hétérogénéité de l’habitat, prairies hautes-terres, perturbation, Saskatchewan
Fédérale

Le parc national des Prairies mesure l’abondance du Bruant à ventre noir dans le cadre du recensement global des oiseaux des prairies.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Bruant à ventre noir, abondance, espèces en péril, oiseau chanteur, hétérogénéité de l’habitat, densité, prairies hautes-terres, Saskatchewan
Fédérale

Le feu joue un rôle important dans le maintien de la santé des forêts et des prairies, et préserve la biodiversité en créant une mosaïque de diverses structures d’âge. Les prairies de fétuques de l’écorégion de la forêt parc des contreforts ont toujours été entretenues par le feu, tant de cause naturelle que provoqué par les Premières Nations. Plus d’un siècle d’extinction des feux a contribué au déclin des prairies ouvertes en raison de l’empiètement des arbustes et des trembles. La Catégorie d’état de zones brûlées (CEZB) est conçue pour être évaluée et présentée comme une mesure de surveillance de l’état dans le cadre du programme national de surveillance de l’intégrité écologique (IE) de l’Agence Parcs Canada dans tous les parcs nationaux renfermant des végétaux dépendants du feu.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  zone perturbée par le feu, différence des zones brûlées, brûlage dirigé, SIG, classe d’état des zones brûlées, ampleur de l’écart, prairies, Alberta
Fédérale

Le parc national Elk Island surveille la productivité primaire pour déterminer l’état de santé de la végétation de prairie partout dans le parc. Cette mesure repose sur une imagerie satellite multibande obtenue par télédétection, en particulier les bandes infrarouge ondes courtes et les bandes de proche infrarouge Landsat. L’analyse est effectuée à peu près tous les cinq ans, à l’aide d’images prises à la mi-juillet. La même base de données sert à l’évaluation de la productivité primaire des prairies et à celle de la productivité primaire des forêts.

Dernière mise à jour : 6 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Prairie, productivité primaire, pourcentage de changement, télédétection, imagerie satellite multispectrale, Landsat, projet cadre, croissance des végétaux, Alberta
Fédérale

Le parc national Elk Island a recours à la classification de la couverture du sol pour déterminer les changements spatiaux qui surviennent dans la végétation de la prairie partout dans le parc. Cette mesure est fondée sur une classification supervisée d’imagerie satellite multibande obtenue par télédétection (Landsat). L’analyse est effectuée à peu près tous les cinq ans, à l’aide d’images prises à la mi-juillet.

Dernière mise à jour : 6 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Prairie, télédétection, imagerie satellite multibande, Landsat, végétation, Alberta
Fédérale

Le parc national des Prairies mesure l’abondance du Pipit de Sprague dans le cadre du recensement global des oiseaux des prairies.

Dernière mise à jour : 16 janv. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Pipit de Sprague, abondance, espèces en péril, oiseau chanteur, hétérogénéité de l’habitat, prairies hautes-terres, perturbation, Saskatchewan
Date de modification :