Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Indicateur agroenvironnemental (IAE) – Émissions d’origine agricole provenant des animaux d’élevage - 2011

Fédérale

Le Règlement du Pacifique sur l'aquaculture de Pêches et Océans Canada (MPO) et les conditions de permis aquacoles en Colombie-Britannique exigent des détenteurs qu'ils prennent différentes mesures pour prévenir les évasions, notamment qu'ils entretiennent les cages et les filets afin d'empêcher que les poissons d'élevage ne s'échappent dans l'océan, et qu'ils tentent de remédier à la cause des évasions dès que possible. Lorsqu'il y a des signes qu'une évasion s'est produite, les détenteurs de permis doivent le signaler au Ministère dans les 24 heures en téléphonant à la ligne Observez, notez et signalez (ONS) au 1-800-465-4336 ou en faisant parvenir un courriel à une adresse prévue à cet effet afin de fournir des détails sur la cause, l'heure et l'endroit de l'évasion ainsi que l'espèce, la taille et le nombre de poissons évadés. Ils doivent aussi fournir de l'information sur la santé des poissons et du stock, notamment indiquer s'ils ont été exposés à des agents thérapeutiques. Un rapport écrit plus détaillé doit ensuite être soumis au Ministère dans les sept jours.

Dernière mise à jour : 27 juill. 2022
Dossier publié : 22 juill. 2016
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: CSV TXT
Mots clés:  Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique, aquaculture, installations piscicoles, pisciculture, salmoniculture, évasion du poisson d'élevage, Colombie-Britannique, C.-B.
Fédérale

Enregistrements de bovins et de caprins laitiers (mâles et femelles) provenant de l’insémination artificielle et du transfert d’embryons.

Source de données:

Société canadienne d’enregistrement des animaux tel que compilé par Agriculture et Agroalimentaire Canada, Division de l’industrie animale.

Dernière mise à jour : 15 sept. 2022
Dossier publié : 30 janv. 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: XML CSV HTML
Mots clés:  espèces d’animaux, races d’animaux, produits de base, classifications, origines
Fédérale

La Division de la gestion des éclosions (DGE) est avisée d’éclosions et de grappes intergouvernementales de maladies d’origine alimentaire et zoonotique par divers partenaires englobant des organismes internationaux, fédéraux, provinciaux et territoriaux de santé publique et de salubrité des aliments. Une fois que la DGE est avisée, ces éclosions et grappes sont évaluées pour déterminer les mesures de suivi appropriées qui s’y rapportent. L’indicateur de rendement cible de ce travail est de s’assurer que 90 % des éclosions et des grappes intergouvernementales de maladies d’origine alimentaire et zoonotique signalées à la DGE sont évaluées dans un délai de 24 heures.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 18 sept. 2019
Organisation: Agence de la santé publique du Canada
Formats: CSV
Mots clés:  d’origine alimentaire, zoonotique, éclosion
Fédérale

Enregistrements et transferts d’animaux de race pure et d’animaux qui ne sont pas de race, incluant les espèces, les races, les sexes, les quantités et les origines de ces animaux.

Source de données:

Société canadienne d’enregistrement des animaux tel que compilé par Agriculture et Agroalimentaire Canada, Division de l’industrie animale.

Dernière mise à jour : 15 sept. 2022
Dossier publié : 1 févr. 2017
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: XML CSV HTML
Mots clés:  animaux, enregistrements, transferts, importations, exportations, produits de base, classifications, origines
Fédérale

Pour protéger la santé des humains et des animaux, l'ACIA effectue des inspections et dispose de programmes de surveillance et d'analyse visant à prévenir et à freiner la propagation des maladies aux secteurs de l'élevage et de l'aviculture. L'ACIA exécute des programmes dans les domaines de l'hygiène vétérinaire la santé des animaux et de l'élevage pour empêcher l'entrée d'agents pathogènes exotiques ainsi que la transmission de certaines maladies animales indigènes. Les propriétaires d'animaux, les médecins vétérinaires et les laboratoires doivent immédiatement signaler la présence d'un animal qui est atteint ou qui est soupçonné d'être atteint de l'une de ces maladies à un médecin vétérinaire de district de l'ACIA. L'ACIA continuera d'annoncer immédiatement toutes les détections de maladies à déclaration obligatoire qui posent un risque important pour la santé ou l'économie.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2022
Dossier publié : 4 déc. 2019
Organisation: Agence canadienne d'inspection des aliments
Formats: CSV
Mots clés:  animaux, santé animale, Réglement sur la santé des animaux, maladies déclaration obligatoire, maladie, troupeaux de cervidés, bétail, inspection, médecin vétérinaire
Fédérale

"Les toxi-infections ou blessures d’origine alimentaire sont la conséquence de la contamination naturelle, accidentelle ou délibérée d’aliments par des substances biologiques, chimiques ou physiques. Les effets de ces toxi-infections peuvent notamment comprendre des morbidités et des décès, l’accroissement des coûts de santé, la perte de la confiance des consommateurs, des pertes économiques et la baisse de la productivité industrielle. La mondialisation de notre approvisionnement alimentaire fait en sorte que de vastes quantités de denrées alimentaires brutes et transformées traversent tous les jours les frontières nationales et internationales. Par conséquent, les éclosions d’intoxications d’origine alimentaire associées à des aliments contaminés entraînent des maladies humaines largement réparties qui traversent les frontières à l’échelle locale, provinciale et nationale.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 1 janv. 2017
Organisation: Agence de la santé publique du Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  alimentaire, origine, santé, aliments, éclosion, maladie, salubrité, partenaires, Canada
Fédérale

La série d’ensembles de données sur l’indicateur agroenvironnemental (IAE) - 2011 fournit de l’information établie au moyen d’indicateurs qui évaluent l’impact environnemental des activités agricoles. Ces indicateurs agroenvironnementaux intègrent des données sur les sols, le climat et les caractéristiques de la surface émergée aux statistiques sur l’utilisation des terres et les pratiques de gestion des cultures et des animaux d’élevage. Les ensembles de données offrent de l’information précieuse, propre à chaque site, sur l’ensemble des conditions et des risques environnementaux en agriculture au Canada et leur évolution au fil du temps. La série d’ensembles de données regroupe les données de l’IAE qui sont liées à des caractéristiques géographiques et qui peuvent être représentées sur une carte.

Dernière mise à jour : 5 juill. 2021
Dossier publié : 11 juill. 2016
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF FGDB/GDB ESRI REST GML
Mots clés:  Sciences de la terre, Environnement
Fédérale

L’ensemble de données « Indicateur agroenvironnemental (IAE) – Risque de contamination de l’eau par les pesticides (IROWC-pesticides) - 2011» estime le niveau de risque des pesticides provenant de sources agricoles qui contaminent les eaux de surface et souterraines dans les régions agricoles des pédo-paysages du Canada pour les années de recensement 1981 à 2011.

Dernière mise à jour : 5 juill. 2021
Dossier publié : 11 juill. 2016
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF FGDB/GDB ESRI REST GML
Mots clés:  Indicateurs climatiques, Sciences de la terre, Environnement
Fédérale

L’ensemble de données sur la proportion des terres agricoles en pourcentage de la superficie des polygones des Pédo-paysages du Canada (PPC) indique les zones représentant plus de 2 % de l’agriculture à l’intérieur des étendues agricoles canadiennes.

Dernière mise à jour : 5 juill. 2021
Dossier publié : 11 juill. 2016
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF FGDB/GDB ESRI REST GML
Mots clés:  Environnement, Sciences de la terre
Fédérale

Compte tenu des connaissances scientifiques actuelles, les aliments dérivés d'animaux générés par des techniques de clonage qui utilisent des cellules embryonnaires, comme la segmentation d'embryons et le transfert de noyaux de cellules embryonnaires, ne soulèvent pas d'inquiétudes en matière de salubrité alimentaire. Il n'y a donc pas, en général, de restriction relative à la mise en marché des animaux obtenus par ces techniques ou de la progéniture de ces animaux ni à la mise en marché des produits et sous-produits dérivés de ces animaux, au Canada ou ailleurs.

Dernière mise à jour : 2 déc. 2022
Dossier publié : 18 mai 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  animaux clonés, politique provisoire sur les aliments provenant d'animaux clonés, techniques de clonage, cellules embryonnaires, division d'embryons, transfert nucléaire de cellules embryonnaires, ne pas poser de problème de sécurité alimentaire, aucune restriction
Date de modification :