Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Densité du peuplement de sapin baumier - Terra-Nova

Fédérale

Le broutage excessif des gaules de sapin baumier par l’orignal, une espèce introduite, peut mener à la conversion d'un peuplement en milieu non-forestier. Le Parc mesure le taux de broutage des gaules de sapin baumier dans des peuplements forestiers matures, ce qui indiquera si la régénératrion préexistante non-broutée est suffisante pour permettre le remplacement du peuplement après perturbation. Les gaules broutées et non-broutées à l'intérieur de 6 bandes de transect de 20 x 1 m dans chacun des 15 peuplements matures sélectionnés aléatoirement sont comptées. Ces peuplements sont répartis entre les 3 écorégions du Parc (90 bandes de transect au total).

Dernière mise à jour : 26 juill. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Sapin baumier, régénération préexistante, orignal, broutage excessif, transects, Terre-Neuve
Fédérale

Le broutage intensif par l'orignal semble avoir réduit l'abondance et la diversité de plantes ligneuses dans les forêts matures du parc national du Gros-Morne. Cette mesure examine la biodiversité et l'abondance des plantes ligneuses et jeunes arbres natifs dans le sous-étage de peuplements matures de sapin baumier. Les tiges sont comptées par espèce dans 6 bandes de transect de 1x20 m dans chacun des 15 peuplements matures sélectionnés aléatoirement sont comptées. Ces peuplements sont répartis entre les 3 écorégions du Parc (90 bandes de transect au total).

Dernière mise à jour : 20 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Diversité des plantes de sous-étage, sapin baumier, if du Canada, orignal, broutage excessif, transects, Terre-Neuve
Fédérale

Nous avons mesuré la surface et le poids foliaire, ainsi que le nombre de bourgeons sur des sapins baumiers et des épinettes blanches jeunes ainsi que matures. Ces mesures permettent le calcul de la quantité totale de feuillage par arbre et par unité de surface de terrain forestier. Ces estimés peuvent servir à déterminer le nombre absolu d'insectes se nourrissant sur les arbres, nombre qui revêt un grande importance dans la compréhention des patrons et des fluctuations d'abondance des populations. Nous avons également découvert que la tordeuse des bourgeons de l'épinette se loge de préférence dans des bourgeons regroupés plutôt qu'isolés.

Dernière mise à jour : 16 déc. 2021
Dossier publié : 7 déc. 2021
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: XLSX
Mots clés:  Entomologie
Fédérale

Le broutage excessif d’une population très dense d’orignaux peut causer des dommages importants à la forêt en compromettant sa composition et la succession forestière. Un orignal peut consommer 30 kg de végétation par jour. Le parc national Fundy fait tous les cinq ans des relevés aériens de sa population d’orignaux.

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  orignal, Alces alces, broutage excessif, succession forestière, composition forestière, relevé démographique, relevé aérien, Nouveau-Brunswick
Fédérale

Le parc national Terra-Nova surveille le taux de décomposition annuel en mesurant la décomposition d’abaisse-langue enterrés dans des parcelles de sapins baumiers et d’épinettes noires choisies au hasard.

Dernière mise à jour : 17 janv. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  taux de décomposition annuel, abaisse-langue, épinette noire, sapin baumier, Terre-Neuve
Fédérale

Le parc national Terra-Nova surveille la pression exercée par le broutage des mammifères non indigènes sur les communautés végétales des forêts par transects et parcelles.

Dernière mise à jour : 12 déc. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  orignal, lièvre d'Amérique, broutage, mammifères non indigènes, sapin baumier, régénération de la forêt, Terre-Neuve
Fédérale

L'Inventaire forestier national (IFN) du Canada est un programme d'échantillonnage conçu pour appuyer la production de rapports sur les forêts á l'échelle nationale. D'autre part, les cartes continues d'attributs forestiers sont nécessaires pour appuyer les analyses stratégiques des problématiques régionales de politique et d'aménagement. Nous avons donc produit des cartes couvrant 4,03 × 106 km2 de surface forestiére inventorièe en 2001 à partir d'observations normalisées provenant des placettes photos de l'IFN utilisées comme données de référence. Nous avons utilisé la méthode des k plus proches voisins (kNN) avec 26 couches de données géospatiales, y compris les données spectrales MODIS et les variables climatiques et topographiques, pour produire les cartes de 127 attributs forestiers à une résolution de 250 × 250 m.

Dernière mise à jour : 2 juin 2021
Dossier publié : 13 mai 2016
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS HTML GeoTIF
Mots clés:  Forêt, Foresterie
Fédérale

Les cartes matricielles représentent une suite d’attributs forestiers en 2001* et 2011 à une résolution spatiale de 250 m x 250 m. Les cartes ont été produites à l’aide de la méthode des k plus proches voisins appliquée à de l’imagerie MODIS et entraînée par un jeu de placettes-photos de l’Inventaire forestier national. Pour plus d’information à propos de la méthode de production de ces cartes, se référer à Beaudoin et al. (2018) "Tracking forest attributes across Canada between 2001 and 2011 using the k nearest neighbours mapping approach applied to MODIS imagery."

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 22 nov. 2017
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS HTML GeoTIF
Mots clés:  Forêt, Foresterie
Fédérale

Au Canada, seulement 2,1 % de l’écorégion de la forêt parc des contreforts bénéficie de la protection que confère un parc fédéral ou provincial. Le parc national des Lacs Waterton (PNLW) est le seul parc national où cette écorégion pittoresque et diversifiée sur le plan biologique est protégée. La rareté des feux de forêt et l’absence de broutage par le bison ont contribué à l’empiètement de la forêt de trembles et à l’homogénéisation de la prairie de fétuques. Cette région est également le site de la plus importante concentration de plantes non indigènes envahissantes.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  forêt parc des contreforts, prairie de fétuques, plantes non indigènes envahissantes, pourcentage de couvert foliaire, couvert de plantes envahissantes, Alberta
Fédérale

L’orignal, une espèce introduite qui n’a pas de prédateur naturel au parc national du Gros‑Morne, cause des dommages à grande échelle dans les forêts du parc. La densité en orignaux sera surveillée à l’aide de relevés aériens et estimée selon la méthode de bloc stratifié aléatoire de Gasaway (1986). Les mâles, femelles, veaus et inconnus sont dénombrés dans des blocs sélectionnés aléatoirement et à densité d’orignaux présumément très élevée, élevée et faible. Le relevé a lieu à la fin du mois de février ou mars, quand le couvert neigeux est suffisant pour voir les traces.

Dernière mise à jour : 13 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Orignal, herbivore introduit, broutage excessif, relevé aérien, Terre-Neuve
Date de modification :