Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique – le diquat

Fédérale

Le 1,4-dioxane est une substance chimique synthétique dont aucune source naturelle n’a été décelée dans l’environnement. Il est produit au Canada et importé d’autres pays, principalement pour être utilisé comme solvant commercial et industriel. Il peut aussi être présent sous forme de contaminant dans les cosmétiques, les additifs alimentaires, les matériaux d’emballage alimentaire ou dans les cultures vivrières traitées avec des pesticides contenant du 1,4-dioxane. Son rejet dans l’environnement est principalement dû aux pratiques d’élimination des déchets chimiques, aux fuites des sites d’enfouissement ou au rejet d’eaux usées.

Dernière mise à jour : 30 nov. 2021
Dossier publié : 17 févr. 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable, au Canada, document technique, dioxane, eau contenant du, dioxane, concentration maximale, acceptable, risques pour la santé
Fédérale

L'aluminium est un métal largement répandu dans la nature. Il peut être présent dans l'eau de sources naturelles ou à la suite d'activités humaines. Le présent document technique a été préparé en collaboration avec le Comité fédéral-provincial-territorial sur l'eau potable et comprend une évaluation de tous les renseignements existants sur l'aluminium.

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021
Dossier publié : 23 oct. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, aluminium, aluminium dans l'eau potable, risques pour la santé
Fédérale

Le benzène est un composé que l'on trouve dans la nature à de faibles concentrations. Cependant, sa présence dans l'environnement est en majeure partie due à l'activité humaine. L'essence en contient de faibles concentrations (moins de 1 %), mais les gaz d'échappement des véhicules constituent la principale source de benzène dans l'environnement. Le benzène peut être introduit dans l'eau par des effluents industriels et par la pollution atmosphérique.

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021
Dossier publié : 23 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, benzène, benzène dans l'eau potable, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

Le bore est un élément indispensable à la croissance des plantes et est directement appliqué au sol comme engrais. Le borate de soude et l'acide borique sont employés comme agents fongistatiques dans le traitement des légumes, des fruits et des arbres. La concentration maximale acceptable (CMA) de bore dans l'eau potable est de 5 mg/L (5 000 µg/L).

Dernière mise à jour : 1 déc. 2021
Dossier publié : 23 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, Bore, eau contenant du bore, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

Le carbofurane est dégradé dans le sol par hydrolyse, par action microbienne et, dans une moindre mesure, par photodécomposition. Sa persistence dépend du pH, du type de sol, de la température, de la teneur en eau et de la population microbienne. La concentration maximale acceptable de carbo-furane dans l'eau potable est de 0,09 mg/L (90 µg/L).

Dernière mise à jour : 1 déc. 2021
Dossier publié : 23 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, Carbofuran, eau contenant du carbofuran, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

On a fixé à ≤250 mg/L l'objectif esthétique pour la concentration de chlorure dans l'eau potable. À des concentrations supérieures, le chlorure donne un mauvais goût à l'eau et aux boissons préparées à partir de l'eau et risque par ailleurs de provoquer la corrosion du réseau de distribution.

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021
Dossier publié : 4 janv. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, chlorure, chlorure dans l'eau potable, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

Il n'est pas jugé nécessaire d'établir une concentration maximale acceptable pour les chloramines dans l'eau potable, compte tenu de la faible toxicité de la monochloramine aux concentrations présentes dans l'eau potable. Les mesures prises pour limiter la concentration des chloramines ou de leurs sous-produits dans l'eau potable ne devraient pas compromettre l'efficacité de la désinfection.

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021
Dossier publié : 23 oct. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, chloramines, chloramines dans l'eau potable, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

La plupart des sources d'eau potable au Canada contiennent de faibles concentrations naturelles de fluorure. Le fluorure peut être présent naturellement dans les eaux de surface à la suite du dépôt de particules provenant de l'atmosphère ou d'une altération atmosphérique de roches et de sols contenant du fluorure, ainsi que dans les eaux souterraines à la suite de la lixiviation provenant de formations rocheuses. La concentration maximale acceptable (CMA) pour le fluorure dans l'eau potable est de 1,5 mg/L.

Dernière mise à jour : 30 nov. 2021
Dossier publié : 23 oct. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, fluorure, fluorure dans l'eau potable, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

Rien n'indique que le calcium présent dans l'eau potable ait des effets nocifs pour la santé. Les données dont on dispose sont insuffisantes pour établir un objectif précis d'ordre esthétique ou organoleptique pour le calcium présent dans l'eau potable. On n'a donc pas formulé de recommandation pour le calcium.

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021
Dossier publié : 28 nov. 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, calcium, calcium dans l'eau potable, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Fédérale

Le dichlorométhane est un hydrocarbure aliphatique halogéné qui ne se retrouve pas naturellement dans l'environnement. Il n'est plus produit au Canada, mais il est encore importé, principalement pour servir de décapant à peinture, d'agent d'expansion pour la fabrication de mousse et de composant dans les aérosols. La concentration maximale acceptable (CMA) pour le dichlorométhane dans l'eau potable est de 0,05 mg/L (50 µg/L).

Dernière mise à jour : 1 déc. 2021
Dossier publié : 23 oct. 2016
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Qualité de l'eau potable au Canada, document technique, Dichlorométhane, eau contenant du dichlorométhane, concentration maximale acceptable, risques pour la santé
Date de modification :