Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Présence de la grenouille des bois – Kluane

Fédérale

Les grenouilles et les crapauds ont été surveillés à l’aide de relevés visuels et audio lors de visites des milieux humides deux fois par année, en mai et en juin, entre 2006 et 2014. Le personnel du parc a évalué les grenouilles et les crapauds pour déterminer leurs difformités physiques, leur abondance et leur diversité.

Dernière mise à jour : 6 févr. 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Milieux humides, Grenouilles, Crapauds, Amphibiens, Mille-Îles, Ontario
Fédérale

L’abondance et la diversité des grenouilles et des crapauds sont deux bons indicateurs de l’intégrité écologique. Le parc effectue un dénombrement visuel des grenouilles et des crapauds adultes dans les terres humides côtières après la saison de la reproduction. Cette méthode ne permet pas d’évaluer les espèces à reproduction hâtive et peut surestimer l’abondance des grenouilles, car ces évaluations coïncident avec l’émergence de masse de nouvelles grenouilles, qui ont un taux de mortalité très élevé.

Dernière mise à jour : 10 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  terres humides, grenouilles, crapauds, abondance, baie Georgienne, Ontario
Fédérale

Les grenouilles comme tous les autres amphibiens sont en diminution partout sur la planète, et ce, autant dans les zones vierges, protégées, que dans les marais suburbains bordés d'autoroutes. Ce déclin est dû aux effets combinés de plusieurs facteurs comme l’augmentation des rayonnements ultraviolets, la pollution chimique, la destruction des habitats, la surexploitation, les changements climatiques, l’introduction d’espèces exotiques et la propagation de maladies ou de champignons. Le parc national de la Mauricie a comme mandat d’agir à titre de territoire témoin dans la protection et la compréhension des écosystèmes. Le suivi de la communauté de grenouilles aquatiques est réalisé à partir du dénombrement visuel et de la capture des grenouilles dans des transects.

Dernière mise à jour : 13 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Grenouille des marais, Grenouilles aquatiques, Amphibiens, Dénombrement visuel, Transects, Mauricie
Fédérale

Ce programme a pour but de dénombrer les masses d’œufs d’amphibiens afin de mesurer les tendances relatives à l’abondance et à la répartition des populations reproductrices de grenouilles à pattes rouges (Rana aurora) et de salamandres foncées (Ambystoma gracile) dans le secteur de la plage Long du parc. Il est présumé qu’une masse d’œufs équivaut à une femelle reproductrice. Le COSEPAC (2014) considère la grenouille à pattes rouges comme une espèce préoccupante. Les relevés représentent un recensement visuel complet de certains lacs et milieux humides représentatifs sélectionnés (qui illustrent différents types de milieux humides de différentes tailles à des distances variables de la route) et sont effectués chaque année au printemps.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  RPN Pacific Rim, grenouille à pattes rouges (Rana aurora), salamandre foncée (Ambystoma gracile), écosystème de milieu humide
Fédérale

Cette mesure sert à suivre les changements dans la présence et l’absence de trois espèces d’amphibiens dans 43 sites de reproduction potentiels. Chaque site est visité deux fois (si possible) pour estimer la probabilité de détection du crapaud de l’Ouest (Bufo boreas), de la grenouille maculée de Columbia (Rana luteiventris) et de la salamandre à longs doigts (Ambystoma macrodactylum). Les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers (PNMRG) surveilleront ces espèces d’amphibiens selon ce protocole une fois tous les trois ans.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  amphibiens, sites de reproduction, terres humides, crapauds de l’Ouest, Bufo boreas, grenouille maculée de Columbia, Rana luteiventris, salamandre à longs doigts, Ambystoma macrodactylum
Fédérale

Cette mesure sert à suivre les changements dans la présence et l’absence de trois espèces d’amphibiens dans 12 sites de reproduction potentiels. Chaque site est visité deux fois (si possible) pour estimer la probabilité de détection du crapaud de l’Ouest (Bufo boreas), de la grenouille maculée de Columbia (Rana luteiventris) et de la salamandre à longs doigts (Ambystoma macrodactylum). Les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers (PNMRG) surveilleront ces espèces d’amphibiens selon ce protocole une fois tous les trois ans.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  amphibiens, sites de reproduction, terres humides, crapauds de l’Ouest, Bufo boreas, grenouille maculée de Columbia, Rana luteiventris, salamandre à longs doigts, Ambystoma macrodactylum
Fédérale

Les coassements des grenouilles et crapauds font l’objet d’un relevé annuel dans des stations permanentes, trois fois au printemps et au début de l’été, à au moins 15 jours d’intervalle. Chaque relevé dure trois minutes. Ils sont réalisés par des employés du parc et des bénévoles.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  grenouilles, crapauds, relevés de coassements, comté d’Essex, Ontario
Fédérale

La plupart des oiseaux chanteurs du parc national et de la réserve de parc national Kluane parcourent des distances moyennes pendant leur migration et pourraient être menacés par la dégradation de l’habitat le long de leurs voies migratoires. Ces oiseaux peuvent également servir à indiquer si les composantes essentielles de l’habitat se sont régénérées dans les forêts du parc et de la réserve de parc après l’importante infestation de dendroctones de l’épinette à la fin des années 1990. Les points d’écoute des oiseaux chanteurs se fait deux fois l’an en juin dans une forêt dominée par l’épinette blanche, suivant le protocole de la stratégie de surveillance des oiseaux terrestres de l’Alaska. Les espèces sont identifiées, et les dénombrements se font au son et à la vue.

Dernière mise à jour : 13 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, oiseau nicheur, migrateur, oiseau migrateur, oiseau chanteur, points d’écoute
Fédérale

Il est prévu que les arbustes progresseront vers le haut des pentes et s’étendront jusque dans la toundra alpine sous l’effet du réchauffement climatique dans la région du parc national et de la réserve de parc national Kluane. Cette expansion créera un habitat pour certaines espèces, comme l’orignal, mais elle entraînera aussi une perte d’habitat pour des espèces telles que la marmotte des Rocheuses, le pica à collier et le lagopède. Parcs Canada se sert de parcelles de végétation alpine pour surveiller l’étendue des arbustes dans le parc et la réserve de parc. Il évalue les deux sous-mesures suivantes : 1) le pourcentage de couvert des arbustes; 2) la hauteur de l’arbuste le plus haut.

Dernière mise à jour : 15 févr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, changement climatique, expansion des arbustes, toundra alpine
Fédérale

Parcs Canada surveille les changements survenus dans la structure des forêts d’épinettes du parc national et de la réserve de parc national Kluane à la suite d’une infestation de dendroctones de l’épinette qui a débuté en 1994. Il faut à tout prix comprendre le mode de développement des peuplements au lendemain de cet épisode pour pouvoir évaluer la résilience de la forêt face à une perturbation d’une gravité sans précédent à l’échelle du paysage. L’acquisition de ce savoir facilitera également la surveillance des impacts de l’infestation sur l’habitat faunique ainsi que des effets des coupes de récupération à l’extérieur du parc sur le développement de la forêt. L’échantillonnage a lieu tous les cinq ans dans 50 parcelles permanentes choisies aléatoirement à l’intérieur de forêts matures dominées par l’épinette blanche.

Dernière mise à jour : 17 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, parcelle de forêt, dendroctone de l’épinette, Dendroctonus rufipennis
Date de modification :