Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Colonie de sterne pierregarin - Kouchibouguac

Fédérale

Les harles huppés (Mergus serrator) sont des oiseaux coloniaux retrouvés sur les Ȋles-aux-Sternes, un ensemble de trois petites îles du cordon littoral séparées par l'eau à marée haute et situées dans le parc national Kouchibouguac. Ces canards marins piscivores sont des indicateurs pour l'état des îles de nidification et les écosystèmes marins ou estuaires associés, puisque la distribution et productivité des nids sont étroitement associées aux conditions de l'habitat telle que la présence de l'ammophile à ligule courte (Ammophila breviligulata) et parfois l’élyme des sables (Leymus mollis) ou l’achillée millefeuille (Achillea millefolium); tandis que l’occurrence de l'espèce est également liée à la répartition et l'abondance des ressources de poissons. Le programme de surveillance du harle huppé vise à déterminer le nombre de tentatives de nidification annuel et de mesurer le succès des nids, car ces paramètres sont importants pour la dynamique des populations reproductrices. Les méthodes pour cette mesure impliquent un recensement annuel à la mi-août où les nids (c.-à-d., un bol contenant au moins un œuf) sont localisés en cherchant systématiquement les régions couvertes de végétation sur les Ȋle-aux-Sternes immédiatement après la fin de la saison de reproduction.

Dernière mise à jour : 18 août 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  harle huppé, Mergus serrator, oiseaux coloniaux, piscivore, canard marin, espèce indicatrice, Ȋles-aux-Sternes, îles du cordon littoral, succès reproducteur
Fédérale

Suivi du nombre d'oeufs et de nids de sternes. Données de terrain de 1992 à 2019. Plusieurs îles de la RPNCAM sont utilisées par les sternes pour la
nidification. La présence et la grande abondance de cette espèce étant
caractéristiques de l'écologie insulaire du parc.

Dernière mise à jour : 28 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Sterne artic, Sterna paradisaea, Sterne pierregarin, Sterna hirundo, Lande, Œuf, Nid, Abondance, Intégrité écologique
Fédérale

Le parc national Terra-Nova recense les nids des sternes sur 23 petites îles dans le fjord Newman afin de surveiller la productivité des espèces et la dynamique des populations.

Dernière mise à jour : 12 déc. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Sterne pierregarin, Sterne arctique, colonie, recensement, dynamique des populations, fjord Newman, Terre-Neuve
Fédérale

La surveillance des contaminants dans les œufs de goélands et de sternes est une méthode utile pour mieux comprendre les conditions environnementales locales, car les goélands et les sternes intègrent les processus qui se déroulent à l’échelon inférieur du réseau alimentaire, et leurs œufs se forment généralement en utilisant les ressources alimentaires du milieu local. Par conséquent, la composition chimique de l’œuf reflétera les caractéristiques chimiques de la région avoisinant la colonie de nidification, y compris les concentrations de contaminants, comme le mercure. Les œufs sont recueillis à n’importe quel moment après la ponte, idéalement avant l’éclosion, mais après l’atteinte de la taille maximale de la couvée (3 œufs), généralement aux environs de la mi-juin. Le site de collecte est une colonie sur le lac Mamawi, dans le delta des rivières de la Paix et Athabasca; d’autres œufs sont recueillis à des sites de l’extérieur du parc.

Dernière mise à jour : 23 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Contaminants, composition chimique, niveau de mercure, goéland à bec cerclé, œufs d’oiseaux aquatiques, Alberta, Territoires du Nord-Ouest
Fédérale

Santé des oiseaux aquatiques nichant en colonie et contaminants

Ce jeu de données contient des métaux, dont les concentrations totales de mercure, les valeurs d’isotopes stables d’azote, les concentrations d’hydrocarbures aromatiques polycycliques, de dibenzodioxines polychlorées (PCDD) et de dibenzofuranes polychlorées (PCDF) dans les œufs de sept espèces d’oiseaux aquatiques (goéland de Californie, mouette de Franklin, goéland argenté, goéland à bec cerclé, sterne caspienne, sterne pierregarin, sterne de Forster). On dispose de données pour 1977, 2009 et 2011 à 2015 pour les sites situés dans le delta Paix-Athabasca et la partie ouest du lac Athabasca. On a élargi la couverture géographique en 2014 et en 2015 pour inclure des sites supplémentaires de collecte d’œufs en Alberta, en Saskatchewan et dans les Territoires du Nord-Ouest. Même s’il n’existe aucune ligne directrice qui s’applique à ces mesures, selon l’évaluation de nos experts, il est peu probable que les concentrations de mercure observées constituent un risque pour ces populations d’oiseaux.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2019
Dossier publié : 22 oct. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  sables bitumineux, surveillance, biodiversité, contaminants, oiseaux aquatiques nichant en colonie, hirondelles, Faune, Nature et biodiversité - contaminants
Fédérale

Des œufs d'oiseaux aquatiques sont recueillis aux fins d'analyse des contaminants. Les collectes d'œufs dans la région du delta des rivières de la Paix et Athabasca appuient les activités de Parcs Canada au parc national du Canada Wood Buffalo et le programme multilatéral de surveillance des écosystèmes Paix-Athabasca. Cette activité de surveillance a recours à des recensements répétés des populations d'oiseaux et s'appuie sur les collectes initiales d'œufs effectuées en 2009 à l'île Egg (lac Athabasca) et dans le parc national du Canada Wood Buffalo, dans le but d'évaluer les charges et les sources de contaminants ainsi que les changements survenant dans les sources au fil du temps. Les échantillons d'œufs d'oiseaux aquatiques nichant en colonie sont recueillis auprès de Goélands de Californie (Larus californicus), de Goélands argentés (Larus argentatus), de Goélands à bec cerclé (Larus delawarensis), de Sternes caspiennes (Hydroprogne caspia), de Sternes pierregarins (Sterna hirundo) et d'oiseaux insectivores, comme l'Hirondelle de rivage (Riparia riparia), l'Hirondelle à front blanc (Petrochelidon pyrrhonota) et l'Hirondelle bicolore (Tachycineta bicolor), afin de surveiller la santé et les concentrations de contaminants chez les oiseaux terrestres et aquatiques dans la région des sables bitumineux et dans les zones de référence.

Dernière mise à jour : 20 mai 2022
Dossier publié : 22 oct. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: WMS PDF CSV ESRI REST
Mots clés:  sables bitumineux; surveillance; biodiversité; contaminants; oiseaux aquatiques nichant en colonie; hirondelles, Nature et biodiversité - contaminants, Protéger le bien-être des espèces, Évaluer l'état des espèces, Prairies - Alberta (AB), Sables bitumineux, Gibier
Fédérale

Le pluvier siffleur (Charadrius melodus) est un petit oiseau de rivage en voie de disparition inscrit en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. Cette espèce utilise les rivages océaniques comme sites de reproduction et niche dans les zones sablonneuses douces à végétation clairsemée au-dessus de la ligne d’eau à marée haute. Ces oiseaux sont des indicateurs de la condition des écosystèmes côtiers en raison de leur statut critique, mais aussi puisque cette espèce est sensible aux perturbations humaines, perte ou altération d'habitat, prédation et aux intempéries liées à l'élévation du niveau de la mer ou les changements climatiques. Les vastes îles du cordon littoral au parc national Kouchibouguac sont les hôtes d’un pourcentage considérable de la population le long de la côte atlantique donc notre rôle est crucial pour le résultat de cette espèce à l'échelle continentale.

Dernière mise à jour : 18 août 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  pluvier siffleur, Charadrius melodus, espèce en péril, en voie de disparition, oiseau de rivage, espèce indicatrice, écosystèmes côtiers, dunes de sable, îles du cordon littoral
Fédérale

Cette classe d’entités concerne une espèce en péril terrestre, de la Sterne de Dougall (Sterna dougallii), sous la responsabilité d’Environnement et Changement climatique Canada. Elle présente les zones géographiques, au Québec, au sein desquelles l’habitat essentiel a été désigné en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP). Toutefois, l’ensemble d’une zone en particulier ne fait pas nécessairement partie de l’habitat essentiel. Afin de déterminer avec précision l’habitat essentiel d’une espèce donnée, il est crucial de considérer ces données géospatiales conjointement avec des renseignements supplémentaires contenus dans le document de planification du rétablissement (programme de rétablissement ou plan d’action) de l’espèce.

Dernière mise à jour : 18 déc. 2019
Dossier publié : 8 sept. 2010
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: SHP HTML
Mots clés:  Habitat essentiel, Espèces en péril, Sterne de Dougall, Sterna dougallii, Région du Québec, Faune
Fédérale

Depuis 1977, le Goéland argenté (Larus arentatus, HERG), le Grand héron (Ardea Herodias GBHE), le Cormoran à aigrettes (Phalacrocorax auritus, DCCO) et le Goéland à bec cerclé (Larus delawarensis, RBGU) font l’objet d’une surveillance dans le parc national Pukaskwa dans le cadre du programme de surveillance des oiseaux aquatiques coloniaux. Un dénombrement complet des nids actifs sur les îles situées le long de quelque 120 km du littoral du parc national Pukaskwa est effectué selon le protocole du Service canadien de la faune (SCF). Le dénombrement de nids est effectué durant le pic de la saison de reproduction sur une période de 2 à 3 semaines. De 1977 à 1981, des relevés ont été réalisés annuellement et ont utilisé un système de numérotation pour les îles (ancien numéro de la colonie dans la feuille de données).

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Oiseaux aquatiques coloniaux, Pukaskwa, Goéland argenté, Larus argentatus, Grand héron, Ardea Herodias, Cormoran à aigrettes, Phalacrocorax auritus, Goéland à bec cerclé
Fédérale

L'érosion côtière est un processus qui contribue ȧ l'enlèvement de matériel du littoral, entraînant le recul du trait de côte, soit un déplacement ȧ l'intérieur des terres. Il a été déterminé que le paysage littoral de l'Île du Prince-Édouard est une région sensible ȧ l'élévation du niveau de la mer. Des mesures systématiques de l'érosion côtière ont été prises entre 2007 et 2010, au moyen de levés au sol le long de transects de référence et des coordonnées du littoral. Les analyses les plus récentes de l'érosion côtière (2010-2012) ont été effectuées au moyen d'une approche de télédétection et de positions numérisées du littoral sur des ortho-photos et des images satellite ȧ haute résolution.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national de l’Î.-P.-É., littoral, érosion, changement climatique, processus littoraux
Date de modification :