Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Hauteur, durée et fréquence des précipitations ponctuelles - intervalle de 10 minutes et périodes de récurcurrence de 2, 5, 10 et 25 ans.

Fédérale

La planche contient quatre cartes de pluviosité de 60 minutes (en millimètres) pour des périodes de récurrence de 2 ans, de 5 ans, de 10 ans et de 25 ans. Chaque carte montre un carton plus détaillé de la région de Vancouver. Ces quatre cartes n’ont pas été analysées pour le Yukon et les régions montagneuses de la Colombie-Britannique en raison du nombre limité de stations, du fait que les stations situées dans les vallées ne sont pas représentatives de la région et de la variabilité des précipitations causées par les facteurs orographiques. L’insuffisance des données rend impossible le tracé exact, sur des cartes dressées à l’échelle nationale, des isolignes indiquant des quantités de pluie correspondant à de courtes durées.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  bilan hydrique, climat, hydrologie, précipitation
Fédérale

La planche contient quatre cartes de pluviosité de 24 heures (en millimètres) pour des périodes de récurrence de 2 ans, de 5 ans, de 10 ans et de 25 ans. Chaque carte montre un carton plus détaillé de la région de Vancouver. Ces quatre cartes n’ont pas été analysées pour le Yukon et les régions montagneuses de la Colombie-Britannique en raison du nombre limité de stations, du fait que les stations situées dans les vallées ne sont pas représentatives de la région et de la variabilité des précipitations causées par les facteurs orographiques. L’insuffisance des données rend impossible le tracé exact, sur des cartes dressées à l’échelle nationale, des isolignes indiquant des quantités de pluie correspondant à de courtes durées.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  bilan hydrique, climat, hydrologie, précipitation
Fédérale

Les précipitations proviennent de la condensation ou sublimation de la vapeur d’eau contenue dans l’air et prennent diverses formes solides, liquides ou des mélanges de celles-ci, qu’on retrouve tombant à la surface de la terre. La condensation ou la sublimation de la vapeur d’eau engendre la formation de nuages, et les précipitations se produisent lorsque les gouttelettes ou les cristaux de glace croissants contiennent, finalement, une masse suffisante pour vaincre les forces verticales qui les soutenaient en suspension devant l’attraction gravitationnelle de la terre. L’eau atmosphérique transférée au sol au moyen des précipitations est retournée à l’atmosphère par l’évapotranspiration des végétaux et par l’évaporation provenant du sol et des nappes d’eau. Les océans qui couvrent 71 pour cent du globe sont la source principale de l’évaporation, quoique les grandes étendues d’eau douce puissent avoir une importance locale, particulièrement aux latitudes plus méridionales.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  bilan hydrique, climat, hydrologie, précipitation
Fédérale

La carte montre l’écoulement annuel en millimètres. L’écoulement annuel n’est pas le même d’une année à l’autre en raison des variations dans les précipitations, dans l’évaporation et dans l’emmagasinement naturel. La carte indique la moyenne à long terme de ces variations annuelles. L’écoulement annuel est le plus faible au sud de la Saskatchewan et dans le sud-est de l’Alberta, avec des valeurs plus basses que 25 millimètres.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  hydrologie, ruissellement, écoulement fluvial
Fédérale

La série d’ensembles de données « Ruissellement unitaire annuel au Canada selon AAC – 2013 » présente les tendances du ruissellement dans l’ensemble du pays au moyen d’isolignes du ruissellement unitaire annuel pour diverses probabilités de dépassement communément utilisées par les décideurs. Le ruissellement unitaire annuel est une mesure du volume d’eau de ruissellement par kilomètre carré. L’unité utilisée dans cette série d’ensembles de données est le décamètre cube (1000 m3) par kilomètre carré (dam3/km2), qui équivaut à une hauteur de précipitation de un millimètre sur le paysage. La série comprend un ensemble de données ponctuelles concernant les stations hydrométriques utilisées pour l’analyse du ruissellement unitaire, et sept ensembles de données présentant les isolignes ajustées pour les probabilités de dépassement de 10 %, 25 %, 50 %, 70 %, 75 %, 80 % et 90 %.

Dernière mise à jour : 27 juill. 2021
Dossier publié : 29 mai 2013
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF FGDB/GDB ESRI REST GML
Mots clés:  Gestion de l'eau, Eau, Approvisionnement en eau, Bassin hydrologique, Hydrologie
Fédérale

La 4e édition de l'Atlas national du Canada (1974) contient un jeu de deux cartes sur la radiodiffusion et la télédiffusion. La première carte montre l'emplacement des stations de radiodiffusion en décembre 1967. Les stations sont indiquées sur la carte selon les catégories suivantes : AM, FM ou ondes courtes, avec un contenu anglais, français ou bilingue. Les endroits comprenant plus d'une station sont indiqués par le nombre de stations présentes.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 14 janv. 1972
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  industrie de la radiodiffusion, radio, télévision
Fédérale

La carte montre 3172 stations hydrométriques, dont 1491 sont actives et 1681 inactives, situées sur des cours d’eau et des lacs d’un bout à l’autre du pays. Toutes les stations représentées sur la carte sont situées dans des aires de drainage d’une superficie de 200 kilomètres carrés ou plus. Pour 1200 des stations représentées sur la carte, les mesures du niveau de la surface de l’eau sont enregistrées en temps réel à toutes les trois heures chaque jour lorsqu’elles sont en exploitation, bien que le nombre des stations enregistrant des données varie au cours d’une année. Aux stations hydrométriques on enregistre des données sur le niveau de l’eau, la vitesse d’écoulement et le débit.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, eau, environnement
Fédérale

La planche contient quatre cartes : Dureté des eaux de surface, Matières dissoutes totales dans les eaux de surface, Turbidité des eaux de surface et Qualité chimique des eaux de surface typique au Canada. Ces cartes de la qualité des eaux ont été préparées à partir de données recueillies en 1970 et 1971 aux stations nationales d’observation de la qualité des cours d’eau. Seules les stations où l’on a effectué au moins cinq analyses pendant cette période ont été retenues. L’information indiquée aux stations ayant moins de cinq prélèvements et pour les régions pour lesquelles on ne disposait d’aucune donnée, a été déduite par extrapolation des résultats obtenus dans les régions avoisinantes.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  hydrologie, lacs, qualité de l'eau, rivières
Fédérale

La carte montre la distribution des stations de la division des relevés hydrologiques du Canada et des stations du ministère des richesses naturelles du Québec, ainsi que leur dossier du nombre d’années d’enregistrement de données. Presque 9 pour cent de toutes les eaux déversées dans les océans du monde proviennent du Canada. En raison de la grande valeur de l’eau en tant que ressource naturelle il est essentiel de jauger les cours d’eau du Canada afin d’évaluer d’une façon continue la répartition et la variabilité de leurs débits. La carte indique l’emplacement des stations où l’on mesure le niveau de l’eau, lequel est converti en débit (pieds cubes par seconde ou mètres cubes par seconde).

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  hydrologie, niveaux d'eau, stations hydrométriques, écoulement fluvial
Fédérale

La carte montre l’épaisseur maximale moyenne de neige en centimètres, l’écart type de l’épaisseur maximale moyenne de neige et la date moyenne de l’épaisseur maximale moyenne de neige. L’information illustrée sur la carte a été dressée à l’aide des données de cheminements nivométriques recueillies de 1961 à 1970 ainsi que des données de l’épaisseur de la neige pour la période allant de 1955 à 1972. Il est essentiel de connaître la quantité de neige accumulée sur un basin versant à la fin de l’hiver pour établir les prévisions des crues printanières et prendre des décisions plus rationnelles en ce qui concerne le transport routier et la protection de la faune. On a ainsi établi des lignes de prélèvement de neige pour évaluer les épaisseurs de neige régionales et leur équivalent en eau, par surcroît aux mesures effectuées aux stations météorologiques principales et à maintes stations climatologiques.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  bilan hydrique, climat, hydrologie, précipitation
Date de modification :