Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Composition de la forêt – Kluane

Fédérale

Parcs Canada surveille les changements survenus dans la structure des forêts d’épinettes du parc national et de la réserve de parc national Kluane à la suite d’une infestation de dendroctones de l’épinette qui a débuté en 1994. Il faut à tout prix comprendre le mode de développement des peuplements au lendemain de cet épisode pour pouvoir évaluer la résilience de la forêt face à une perturbation d’une gravité sans précédent à l’échelle du paysage. L’acquisition de ce savoir facilitera également la surveillance des impacts de l’infestation sur l’habitat faunique ainsi que des effets des coupes de récupération à l’extérieur du parc sur le développement de la forêt. L’échantillonnage a lieu tous les cinq ans dans 50 parcelles permanentes choisies aléatoirement à l’intérieur de forêts matures dominées par l’épinette blanche.

Dernière mise à jour : 17 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, parcelle de forêt, dendroctone de l’épinette, Dendroctonus rufipennis
Fédérale

La plupart des oiseaux chanteurs du parc national et de la réserve de parc national Kluane parcourent des distances moyennes pendant leur migration et pourraient être menacés par la dégradation de l’habitat le long de leurs voies migratoires. Ces oiseaux peuvent également servir à indiquer si les composantes essentielles de l’habitat se sont régénérées dans les forêts du parc et de la réserve de parc après l’importante infestation de dendroctones de l’épinette à la fin des années 1990. Les points d’écoute des oiseaux chanteurs se fait deux fois l’an en juin dans une forêt dominée par l’épinette blanche, suivant le protocole de la stratégie de surveillance des oiseaux terrestres de l’Alaska. Les espèces sont identifiées, et les dénombrements se font au son et à la vue.

Dernière mise à jour : 13 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, oiseau nicheur, migrateur, oiseau migrateur, oiseau chanteur, points d’écoute
Fédérale

Le parc national Terra-Nova surveille le taux de décomposition annuel en mesurant la décomposition d’abaisse-langue enterrés dans des parcelles de sapins baumiers et d’épinettes noires choisies au hasard.

Dernière mise à jour : 17 janv. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  taux de décomposition annuel, abaisse-langue, épinette noire, sapin baumier, Terre-Neuve
Fédérale

Les écosystèmes forestiers constituent une composante vitale de la réserve de parc national Nahanni et couvrent environ 80 % de la superficie du parc. L’état de la végétation forestière est déterminé par un groupe hétérogène de trois sous-mesures : 1) variation des taux de croissance des peuplements matures d’épinettes; 2) variation des taux de mortalité de peuplements matures d’épinettes; 3) variation de la composition des plantes vasculaires du sous‑étage. Les mesures mettent l’accent sur les peuplements dominés par les épinettes blanches et les épinettes noires dans la vallée fluviale. Les données sont recueillies dans des parcelles permanentes par des techniciens de terrain une fois tous les dix ans.

Dernière mise à jour : 6 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Végétation forestière, Nahanni, diversité, abondance, mortalité, Picea, épinettes, Territoires du Nord-Ouest
Fédérale

La canopée forestière, ou composition en espèces de l’étage supérieur de la forêt, fournit de l’information utile sur les espèces arboricoles forestières présentes à l’échelle du peuplement et du paysage. Une bonne partie des zones forestières du parc national de l’Île‑du‑Prince‑Édouard (IPE) ont été défrichées aux fins de colonisation et d’agriculture avant la création du parc, et se sont régénérées avec des essences résineuses de début de succession. Les types de forêts, la superficie des peuplements (ha), le pourcentage de couvert forestier (canopée) et la proportion (pourcentage) d’espèces d’arbres présentes dans les zones forestières du parc national sont déterminés par des spécialistes de la télédétection tous les dix ans. À cette occasion, la proportion des écosystèmes forestiers du parc national de l’IPE qui se composent d’essences résineuses est calculée.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  parc national de l’IPE, forêt, composition, espèces d’arbres, couvert
Fédérale

Il est prévu que les arbustes progresseront vers le haut des pentes et s’étendront jusque dans la toundra alpine sous l’effet du réchauffement climatique dans la région du parc national et de la réserve de parc national Kluane. Cette expansion créera un habitat pour certaines espèces, comme l’orignal, mais elle entraînera aussi une perte d’habitat pour des espèces telles que la marmotte des Rocheuses, le pica à collier et le lagopède. Parcs Canada se sert de parcelles de végétation alpine pour surveiller l’étendue des arbustes dans le parc et la réserve de parc. Il évalue les deux sous-mesures suivantes : 1) le pourcentage de couvert des arbustes; 2) la hauteur de l’arbuste le plus haut.

Dernière mise à jour : 15 févr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, changement climatique, expansion des arbustes, toundra alpine
Fédérale

Partout dans le monde, les amphibiens connaissent des déclins et sont menacés de disparition. La grenouille des bois (Lithobates sylvaticus) est la seule espèce d’amphibien du parc national et de la réserve de parc national Kluane. Elle joue un rôle important dans les milieux humides, et les Tutchones du Sud lui attribuent une grande valeur. La perte d’habitat attribuable au changement climatique et l’infection par des maladies comme le chytride sont les principales menaces à la survie de la grenouille des bois dans le parc et la réserve de parc.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, grenouille des bois, Lithobates sylvaticus, changement climatique, milieu humide, amphibien
Fédérale

Le touladi (Salvelinus namaycush) est un important indicateur de l’état de santé des écosystèmes aquatiques, et il est prisé tant par les Premières Nations que par les pêcheurs sportifs. Pour surveiller le touladi, Parcs Canada procède à une pêche indicatrice estivale au filet en eau profonde (méthode SPIN). Les moyennes des captures par unité d’effort pondérées en fonction de la superficie sont soumises à une surveillance dans trois bassins d’eau du parc national et de la réserve de parc national Kluane (lac Kathleen, lac Mush et lac Bates). L’échantillonnage se fait au filet maillant, avec des filets au maillage de différentes tailles.

Dernière mise à jour : 13 févr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, touladi, Salvelinus namaycush, pêche indicatrice estivale au filet en eau profonde, SPIN
Fédérale

L’orignal est le principal gros ongulé du parc national et de la réserve de parc national Kluane. Il représente une importante source de nourriture pour les gros carnivores et revêt aussi une importance culturelle particulière pour les Premières Nations. Parcs Canada procède au recensement aérien de l’effectif total (ensemble des adultes et des petits) de deux sous-populations d’orignaux depuis 1981. Ces dénombrements se font par hélicoptère en novembre, à des intervalles de un à trois ans

Dernière mise à jour : 21 avr. 2022
Dossier publié : 27 nov. 2020
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Kluane, Yukon, orignal, Alces alces, ongulé, gros mammifères, recensement aérien
Fédérale

Quoi? Des parcelles destinées à la surveillance de la santé des forêts font l’objet d’un suivi dans les régions forestières boréale et acadienne du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton dans le but de déterminer si des changements historiques se produisent. Quand? Dans les régions forestières boréale et acadienne, le suivi pour ce programme est effectué sur un cycle de cinq ans; l’échantillonnage a généralement lieu en juillet ou en août.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, Région forestière acadienne, Région forestière boréale, Vieux peuplements, Régénération, Santé des forêts, Perturbation
Date de modification :