Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Réchauffement climatique - Scénario de température mondiale hivernale : 2050

Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures annuelles moyennes de 1975 à 1995 jusqu’à la période de 2040 à 2060. Selon ces projections, l’Arctique connaîtrait le réchauffement annuel moyen le plus important, viendraient ensuite d’autres régions du nord du Canada, ainsi que du centre et du nord de l’Asie. L’élévation générale des températures serait due à un accroissement prévu des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre. Les résultats présentés ici sont issus des simulations de changements climatiques réalisées au moyen du modèle couplé du climat du globe, mis au point par Environnement Canada.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures annuelles moyennes, de 1975 à 1995 jusqu’à la période de 2080 à 2100. Ces changements présenteraient en outre des variantes sur le plan géographique. Selon ces projections, l’Arctique connaîtrait le réchauffement annuel moyen le plus important, viendraient ensuite d’autres régions septentrionales du Canada, ainsi que du centre et du nord de l’Asie. L’élévation générale des températures serait due à un accroissement prévu des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures moyennes de décembre à février, de 1975 à 1995 jusqu’à la période de 2080 à 2100. Le réchauffement serait généralement plus important au dessus des continents que des océans, aux latitudes élevées plutôt qu’aux latitudes basses, et en hiver davantage qu’en été. Selon ces projections, l’Arctique connaîtrait le réchauffement annuel moyen le plus important, viendraient ensuite d’autres régions septentrionales du Canada, ainsi que du centre et du nord de l’Asie. L’élévation générale des températures serait due à un accroissement prévu des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures moyennes, de juin à août, de 1975 à 1995 jusqu’à la période de 2040 à 2060. Selon ces projections, le réchauffement serait généralement plus important au dessus des continents que des océans, aux latitudes élevées plutôt qu’aux latitudes basses, et en hiver davantage qu’en été. L’élévation générale des températures serait due à un accroissement prévu des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre. Les résultats présentés ici sont issus des simulations de changements climatiques réalisées au moyen du modèle couplé du climat du globe, mis au point par Environnement Canada.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures moyennes de juin à août, de 1975 à 1995 jusqu’à la période de 2080 à 2100. Le réchauffement serait généralement plus important au dessus des continents que des océans, aux latitudes élevées plutôt qu’aux latitudes basses, mais plus faible en été qu’en hiver. L’élévation générale des températures serait due à un accroissement prévu des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre. Les résultats présentés sont issus des simulations de changements climatiques réalisées au moyen du modèle couplé du climat du globe, mis au point par Environnement Canada.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les précipitations annuelles moyennes de 1961 à 1990 jusqu’à la période de 2040 à 2060 pour les régions terrestres du Canada. De façon générale, les précipitations semblent augmenter à mesure que le siècle progresse et que le climat se réchauffe, ce que reflète le régime annuel moyen. De plus, les simulations montrent que certaines régions connaîtront à la fois une hausse et une baisse des précipitations. Le réchauffement des températures de surface aurait pour effet d’accélérer le cycle hydrologique, du moins en partie, ce qui entraînerait une évaporation plus rapide et davantage de précipitations.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures annuelles moyennes de 1961 à 1990 jusqu’à la période de 2040 à 2060 pour les régions terrestres du Canada. Les changements présenteraient toutefois des variantes sur le plan géographique. Le réchauffement le plus important est prévu pour les régions de l’intérieur et des portions du Nord canadien. De plus, on prévoit que les températures continueront de monter au fil du siècle.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures hivernales (décembre à février) de 1961 à 1990 jusqu’à la période de 2040 à 2060 pour les régions terrestres du Canada. Les changements présenteraient toutefois des variantes sur le plan géographique, et ce sont les régions de l’intérieur et des portions du Nord canadien qui connaîtraient le réchauffement le plus marqué. On prévoit en outre que les températures continueront de monter au fil du siècle. Cette élévation générale des températures serait due à un accroissement prévu des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les températures estivales (juin à août) de 1961 à 1990 jusqu’à la période de 2040 à 2060 pour les régions terrestres du Canada. Ces changements présenteraient toutefois des variantes sur le plan géographique. Le modèle montre un régime qui s’apparente globalement à celui de l’hiver, tout en étant moins intense et moins structuré sur le plan géographique. Les régions de l’intérieur et des portions du Nord canadien connaîtraient le réchauffement le plus marqué.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Fédérale

Voici une simulation des changements projetés pour les précipitations estivales (de juin à août), de 1961 à 1990 jusqu’à la période de 2040 à 2060 pour les régions terrestres du Canada. Les changements présenteraient toutefois des variantes sur le plan géographique. Les régimes en été montrent que certaines régions connaîtraient à la fois une hausse et une baisse des précipitations. Le réchauffement des températures de surface aurait pour effet d’accélérer le cycle hydrologique, du moins en partie, ce qui entraînerait une évaporation plus rapide et davantage de précipitations.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, changement climatique
Date de modification :