Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Wapiti - Lacs-Waterton - prairies

Fédérale

Le parc national Elk Island effectue des inventaires aériens de la totalité du parc afin de recenser les populations de wapitis et d’orignaux. Les inventaires sont réalisés à la fin de l’automne ou en hiver. De plus, le personnel du parc procède à des dénombrements, lors d’opportunités, de wapitis et d’orignaux pendant l’été, et obtient des données démographiques lors de la manipulation des wapitis. Les données sur les populations de wapitis et d’orignaux se trouvent dans la même base que les données sur la population de bisons.

Dernière mise à jour : 25 mai 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Population d’ongulés, wapitis, orignaux, ongulés, recensements aériens, dénombrements opportunistes, profil démographique des ongulés, Alberta
Fédérale

L’abondance et la composition de la population de wapitis sont évaluées annuellement au cours d’un relevé aérien effectué entre la mi-janvier et la mi-février. La composition de la population de wapitis est mesurée chaque année au moyen d’un dénombrement aérien classifié qui a lieu au début de décembre.

Dernière mise à jour : 12 déc. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  wapiti, abondance, composition de la population, wapiti, relevé aérien, Manitoba
Provinciale

Ces donnees ventilent le nombre de recoltes de wapitis males, de wapitis femelles et totales par : * zone de recolte de wapiti * annee civile Le nombre de recoltes est fonde sur les rapports obligatoires reçus des titulaires de vignette de chasse au wapiti. Il s'agit d'un nombre absolu qui n'est pas projete statistiquement comme c'est le cas avec les estimations des recoltes et des activites de chasse a l'ours, au chevreuil et a l'orignal.

Dernière mise à jour : 14 sept. 2022
Dossier publié : 11 janv. 2020
Organisation: Gouvernement de l'Ontario
Formats: XLSX CSV HTML
Mots clés:  Économie et affaires, Environnement et richesses naturelles, Environnement et énergie
Fédérale

Le wapiti (Cervus canadensis) est généralement considéré comme une espèce clé dans divers paysages. Le wapiti (C. canandenis nelsoni) du parc national Jasper est l’une des quatre sous‑espèces de wapitis présentes en Amérique du Nord. Cet animal est un important élément faunique du parc en ce qui concerne la gestion des conflits humains-animaux sauvages et pour ce qui est de comprendre la dynamique de la population de caribous et de loups. Tous les cinq ans, des données sont recueillies au moyen de relevés aériens au‑dessus de transects établis dans l’ensemble du parc afin de déterminer la taille et la composition de la population et guider les activités de gestion.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national Jasper, wapati, Cervus canadensis nelsoni, relevés aériens, population
Fédérale

Le wapiti (Cervus canadensis) est généralement considéré comme une espèce clé dans divers paysages. Le wapiti (C. canandenis nelsoni) du parc national Jasper est l’une des quatre sous espèces de wapitis présentes en Amérique du Nord. Cet animal est un important élément faunique du parc en ce qui concerne la gestion des conflits humains-animaux sauvages et pour ce qui est de comprendre la dynamique de la population de caribous et de loups. Des données sont recueillies au moyen de relevés routiers dans l’ensemble du parc dans le but d’estimer le recrutement.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Parc national Jasper, wapati, Cervus canadensis nelsoni, enquête routière, recrutement
Fédérale

Le parc national des Lacs Waterton (PNLW) protège l’une des dernières étendues de prairies de fétuques indigènes dans le réseau de Parcs Canada. Les prairies de fétuques indigènes constituent un élément important de la biodiversité dans le parc et sont en voie de disparition au Canada. Il n’y a pas que l’empiètement par le tremble qui est en cause, mais également la densité croissante des peuplements de trembles existants. D’ici 2019, les jeunes trembles (trembles de moins de 2,5 m de hauteur) et les arbustes adjacents à la prairie seront enlevés grâce à des brûlages dirigés dans les zones de prairie, dans le but d’augmenter la superficie des prairies de fétuques dans les unités de brûlage dirigé de la zone visée par le projet, en éliminant 5 % du couvert d’arbustes et de jeunes trembles présent en 2014.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  prairies de fétuques, empiètement des plantes ligneuses, densité des peuplements, couvert de jeunes trembles, couvert d’arbustes, brûlage dirigé, SIG, Alberta
Fédérale

Le parc national Elk Island réalise chaque année un recensement aérien des populations de bisons du parc, ainsi que des relevés opportunistes de la composition des hardes. Les données sur les populations de bisons sont tirées de la même base que les données sur les populations de wapitis et d’orignaux.

Dernière mise à jour : 6 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Populations de bisons, bison des bois, bison des plaines, espèce en péril, inventaire aérien, dénombrements fortuits, composition des troupeaux, Alberta
Fédérale

L’appareil photo à détection de mouvement est un outil efficient et non invasif utilisé au parc national Lacs-Waterton pour échantillonner les populations de mammifères et estimer l’occurrence des espèces. La modélisation de l’occupation, établie grâce aux données de détection/non-détection obtenues des appareils photo, fournit un cadre utile et souple pour l’analyse des tendances des populations. Des données sont recueillies durant toute l’année un peu partout dans le parc national Lacs-Waterton afin de déceler les changements dans la répartition des principales populations animales, d’appuyer les prévisions démographiques et, par la même occasion, de mieux guider la gestion.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  présence de mammifères, espèces indigènes, cougar, lynx, grizzlis, renard roux, loup, loups, carcajou
Fédérale

Au Canada, seulement 2,1 % de l’écorégion de la forêt parc des contreforts bénéficie de la protection que confère un parc fédéral ou provincial. Le parc national des Lacs Waterton (PNLW) est le seul parc national où cette écorégion pittoresque et diversifiée sur le plan biologique est protégée. La rareté des feux de forêt et l’absence de broutage par le bison ont contribué à l’empiètement de la forêt de trembles et à l’homogénéisation de la prairie de fétuques. Cette région est également le site de la plus importante concentration de plantes non indigènes envahissantes.

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  forêt parc des contreforts, prairie de fétuques, plantes non indigènes envahissantes, pourcentage de couvert foliaire, couvert de plantes envahissantes, Alberta
Fédérale

Le feu joue un rôle important dans le maintien de la santé des forêts et des prairies, et préserve la biodiversité en créant une mosaïque de diverses structures d’âge. Les prairies de fétuques de l’écorégion de la forêt parc des contreforts ont toujours été entretenues par le feu, tant de cause naturelle que provoqué par les Premières Nations. Plus d’un siècle d’extinction des feux a contribué au déclin des prairies ouvertes en raison de l’empiètement des arbustes et des trembles. La Catégorie d’état de zones brûlées (CEZB) est conçue pour être évaluée et présentée comme une mesure de surveillance de l’efficacité de la gestion dans le cadre du projet de Conservation et de Restauration (CoRe) des Lacs Waterton (« À la rescousse de la fétuque »).

Dernière mise à jour : 17 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  zone perturbée par le feu, différence des zones brûlées, brûlage dirigé, SIG, classe d’état des zones brûlées, ampleur de l’écart, projet de Conservation et de Restauration, À la rescousse de la fétuque, Alberta
Date de modification :