Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Précipitations totales moyennes pour le mois d'octobre

Fédérale

La carte montre les précipitations moyennes annuelles totales. Pour la majeure partie des terres continentales intérieures du Canada, les précipitations atteignent leur maximum annuel au cours des mois de l’été et celles-ci tombent sous forme de pluie. Le mois d’octobre marque la transition des journées essentiellement pluvieuses aux journées enneigées pour l’ensemble du nord du Canada.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, précipitation
Fédérale

La 5e édition (1978 à 1995) de l'Atlas national du Canada contient une planche comprenant sept cartes sur les chutes de neige au Canada. La première carte illustre les chutes de neige moyennes annuelles. Quatre autres cartes indiquent l'épaisseur médiane de neige au sol pour quatre mois distincts. Les deux dernières cartes montrent la couverture neigeuse et l'épaisseur maximale de neige au sol.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 17 févr. 1991
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  climat, météorologie, neige, précipitation, temps - météorologie
Fédérale

La carte montre les précipitations totales moyennes pour le mois de janvier. Les précipitations qui tombent au mois de janvier sur l’ensemble du territoire canadien sont majoritairement sous forme de neige. Sur une bonne partie des terres intérieures et du nord, les quantités de précipitations sont normalement inférieures à 20 millimètres et, dans l’Extrême-Arctique, elles sont aussi peu que quelques millimètres. La côte ouest reçoit de fortes précipitations sous forme de pluie dans les régions peu élevées et essentiellement sous forme de neige dans les régions situées en plus haute altitude.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, précipitation
Fédérale

Le Nunavut s'étend pour l'essentiel dans l'Arctique où en raison des basses températures qui y règnent, des chutes de neige ont lieu toute l'année. Le sol est en général recouvert de neige de septembre à juin. La plus grande partie du Nunavut est soumise à un climat arctique sec où l'apport neigeux annuel est inférieur à 200 centimètres.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, carte demographique, neige
Fédérale

La carte montre les précipitations totales moyennes pour le mois d'avril. Avril constitue un mois transitoire pour la majeure partie du sud du Canada; des chutes de neige sont toujours possibles, mais les averses de pluie commencent à dominer le régime des précipitations. Les quantités de précipitations tombées sur l’ensemble de l’intérieur-sud du Canada sont sensiblement supérieures à celles reçues en janvier, en raison du réchauffement de la température de l’air en réponse à l’augmentation de la puissance et de la durée de l’ensoleillement. Les quantités de pluie sur les côtes le long de la côte ouest de la Colombie-Britannique se situent toujours entre 200 et 300 millimètres, soient quelque peu inférieures aux valeurs de janvier.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, précipitation
Fédérale

La carte montre les précipitations totales moyennes pour le mois de juillet. Pour la majeure partie des terres continentales intérieures du Canada, les précipitations atteignent leur maximum annuel au cours des mois de l’été et celles-ci tombent sous forme de pluie. Pour les Prairies, les précipitations mensuelles sont habituellement à leur maximum au cours des mois de juin ou juillet, mais pour les latitudes plus au nord ainsi que pour l’Ontario et le Québec, celles-ci ont plutôt lieu en août. Sur les côtes est et ouest, l’été constitue la période la plus sèche de l’année, notamment sur l’île de Vancouver et sur la « Sunshine Coast » au sud-ouest de la Colombie-Britannique.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, précipitation
Fédérale

Les tornades sont des colonnes d'air qui tournent sur elles-mêmes à grande vitesse. Elles sont de petite échelle, mais sont parfois très violentes. La zone touchée par leur passage mesure de 40 à 400 mètres de largeur et de 1,7 à 36 kilomètres de longueur. Les dégâts provoqués par le passage d'une tornade sont dus au vent ainsi qu'à la chute extrêmement rapide de la pression atmosphérique.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, tempêtes
Fédérale

La carte montre la quantité des chutes de neige annuelles (en centimètres) calculées sur une période de trente ans, de 1941 à 1970. On détermine la quantité de neige en insérant une règle en plusieurs endroits de la neige fraîchement tombée, pour en obtenir l’épaisseur et évaluer dans quelle mesure la neige a été chassée ou emportée. À la plupart des stations climatologiques, on estime l’équivalent en eau de la neige, en supposant simplement que la neige fraîchement tombée possède une densité de 0,10 gramme par centimètre cube. En moyenne, pour la plus grande partie du pays, cette approximation est acceptable, même si des variations de 0,05 à 0,15 d’une tempête à l’autre sont courantes.

Dernière mise à jour : 22 févr. 2022
Dossier publié : 1 janv. 1978
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  bilan hydrique, climat, hydrologie, précipitation
Fédérale

La carte montre les températures maximales quotidiennes moyennes pour le mois d’octobre. La majeure partie du territoire méridional du Canada connaît des températures maximales en octobre qui sont supérieures à 10 °C, alors que les températures maximales pour la quasi-totalité de l’ensemble des territoires nordiques se situent en-dessous de zéro. Seules les régions méridionales du sud du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest connaissent des températures maximales en octobre qui sont supérieures à 0 °C.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, température
Fédérale

La 3e édition de l’Atlas du Canada (1957) contient une planche composée de trois cartes représentant le nombre annuel moyen de jours de précipitations mesurables, le nombre annuel moyen de jours de chutes de neige mesurables et la variabilité des précipitations annuelles. Une journée avec des précipitations mesurables suffisantes (un jour de précipitation) est une journée pour laquelle la quantité de pluie enregistrée est égale à un centième de pouce (0,0254 cm) ou plus, ou à un dixième de pouce (0,254 cm) de neige ou plus. Les précipitations annuelles à un endroit donné peuvent varier considérablement d’une année à une autre. Cet écart des précipitations annuelles s’exprime en coefficient de variation, c’est-à-dire l’écart-type des précipitations annuelles divisé par les précipitations annuelles moyennes.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 1 janv. 1957
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: PDF JPG
Mots clés:  archives climatologiques, climat, données météorologiques, météorologie, neige, précipitation, temps - météorologie
Date de modification :