Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Composantes d'un écosystème - Diversité de la couverture terrestre

Fédérale

Les plantes endémiques sont celles que l’on trouve uniquement au Canada. Les plantes se sont génétiquement adaptées aux conditions environnementales particulières de ces régions. Parce qu’elles ne se trouvent nulle part ailleurs, le Canada se doit de veiller tout spécialement à ce que ces plantes ne disparaissent pas. La carte montre le nombre de plantes endémiques par écorégion de 93 plantes vasculaires endémiques à l'échelle du pays, d'après leur présence établie à l'intérieur de chacune des 194 écorégions du Canada.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, plantes, écologie
Fédérale

On dit de certaines plantes qu’elles sont rares soit parce qu’elles poussent naturellement dans des habitats très spécifiques, soit parce qu’elles sont peu nombreuses, ou encore parce qu’elles ont été décimées par des processus naturels ou en raison de pressions exercées par les activités humaines. C’est dans le sud de l’Ontario, où l’activité humaine est répandue et intense, que l’on trouve le plus grand nombre d’espèces de plantes rares. L’agriculture, le déboisement, le drainage des milieux humides et l’épandage d’insecticides et d’herbicides ont entraîné une diminution des populations et des zones de distribution de nombreuses espèces. La carte montre le nombre de plantes rares par écorégion.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, plantes, écologie
Fédérale

La surface terrestre du Canada est divisée en quinze écozones, et le territoire maritime en cinq. Les écozones terrestres peuvent être subdivisées en 53 écoprovinces et ces dernières en 194 écorégions. Les écozones se prêtent facilement à la préparation de rapports généraux à l’échelle nationale et servent à situer la diversité des écosystèmes du Canada dans un contexte nord américain ou planétaire. Les écoprovinces sont des divisions utiles à une échelle intermédiaire aux fins de la planification et de l’établissement de rapports nationaux et régionaux.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, écosystèmes
Fédérale

Cette carte montre le nombre d'espèces d'arbres par écorégion. On compte environ 180 espèces d'arbres au Canada. C'est dans la région du Sud de l'Ontario et le long du fleuve Saint-Laurent que les espèces d'arbres sont les plus variées. Le plus grand nombre d'espèces d'arbres se trouve dans l'écorégion des basses-terres du lac Érié.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  arbres, carte, environnement, écosystèmes
Fédérale

Au Canada, les mines sont fortement concentrées dans les écozones des Plaines de forêts mixtes, du bouclier boréal, des Prairies et de la Cordillère montagnarde. Comme elles doivent être accessibles, elles sont étroitement liées au réseau routier. La plupart d'entre elles sont conçues comme des systèmes clos, mais il arrive à l'occasion que les mines polluent les eaux environnantes par des activités d'extraction ou de traitement qui peuvent affecter les écosystèmes aquatiques. La carte montre le nombre de mines par écorégion.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, mines, écologie
Fédérale

Les milieux humides se caractérisent par leur degré de saturation en eau. Ces milieux occupent près de 18 % de la superficie du Canada, qui renferme environ 25 % des milieux humides du monde. Les conditions ambiantes de ces milieux favorisent la croissance d’hydrophytes et d’autres activités biologiques telles que la subsistance d’un grand nombre d’espèces d’oiseaux aquatiques, le stockage et l’écoulement de grandes quantités d’eau et une production importante d’énergie à partir de la tourbe. Les milieux humides fournissent de la nourriture et un abri aux espèces sauvages, ralentissent l’érosion des sols et contribuent au processus naturel de purification de l’eau.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, terres humides, écologie
Fédérale

Le Canada a établi une classification hiérarchique des écosystèmes. En termes simples, il existe vingt écozones, quinze terrestres et cinq marines. Une écozone est un secteur de la surface terrestre qui représente une vaste zone écologique et qui se caractérise par son relief et son climat. Les écozones se distinguent entre elles par la mosaïque de plantes et d’espèces sauvages qu’elles renferment, ainsi que par leur climat, leur relief et les activités humaines qui s’y déroulent.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, écosystème terrestre
Fédérale

Les activités industrielles entraînent des rejets qui s’introduisent dans les plans d’eau et dans l’atmosphère ou encore qui aboutissent dans des sites d’enfouissement. C’est toutefois dans l’air que les émissions sont généralement libérées. L’ammoniac, le méthanol, le dioxyde de soufre et le dioxyde d’azote sont de loin les polluants industriels atmosphériques les plus courants au Canada. Les décharges industrielles sont concentrées dans le sud de l’Ontario et du Québec, et en périphérie de grandes villes en Colombie- Britannique et dans les Prairies.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, industrie, écologie
Fédérale

C’est dans le sud du pays, en particulier, où l’activité humaine est répandue et intense, que le nombre d’espèces en péril est le plus élevé. En mai 2002, on avait dénombré la disparition de trente espèces d’animaux et de plantes au Canada. Parmi ces espèces, onze ont complètement disparu de la surface de la Terre. La plus grande menace pour la plupart des espèces est l’altération de leur habitat ou des conditions de croissance essentielles.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, espèces en voie de disparition
Fédérale

Le mode de vie urbain entraîne des rejets qui sont généralement épurés dans une certaine mesure avant d’être rejetés dans les plans d’eau. Des quantités trop élevées de rejets peuvent poser des risques pour les écosystèmes et les espèces aquatiques. De plus, les polluants qui persistent dans l’environnement même après un traitement d’épuration conventionnel des eaux usées peuvent entraîner des dommages. Les eaux usées des municipalités, y compris celles des secteurs résidentiel, commercial et industriel, sont la principale source de contaminants dans l’environnement marin.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, gestion des déchets
Date de modification :