Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Distribution de la population et aires forestières

Fédérale

Cette carte montre la répartition de la population autochtone (incluant les Indiens, les Métis et les Inuits) par rapport à la distribution des forêts. Plus du quart de tous les Autochtones vivent en milieu urbain situé en dehors des forêts. Cependant, près de 80 % des collectivités autochtones sont situées dans les régions forestières. La forêt joue un rôle essentiel à tous les niveaux dans la vie des Autochtones.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, forêts, peuples autochtone, population
Fédérale

Cette carte montre la répartition de la population des Indiens de l'Amérique du Nord. C'est en Ontario que vit le plus grand nombre d'Indiens de l'Amérique du Nord (118 830) et ils forment 80 % de la population autochtone totale de cette province. Ils sont répartis dans les grandes agglomérations du sud, mais aussi au nord et à l'ouest de la province. En Colombie-Britannique, 77 % des Autochtones sont des Indiens (113 315).

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, carte demographique, indiens, population
Fédérale

Même si le Canada est le deuxième pays au monde en terme de superficie, il ne se classe qu'au trente troisième rang en terme de population. Presque toute la population du Canada est concentrée dans une bande étroite le long de la frontière méridionale du pays. Près de 80 % de la population vit dans les 25 grandes régions métropolitaines, qui ne représentent que 0,79 % de la superficie du pays.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, carte demographique, population
Fédérale

Le mot Métis est généralement utilisé au Canada pour désigner les personnes ayant des ancêtres d’origine européenne et autochtone. Les deux tiers de la population métisse du Canada (210 000 personnes) vit dans les Prairies. En 1996, on compte 51 000 Métis en Alberta, 46 000 au Manitoba et 36 600 en Saskatchewan ce qui représente plus du tiers de la population autochtone des Provinces des Prairies. Treize pour cent de la population métisse du Canada vit en Colombie-Britannique et un total de 18 % en Ontario et au Québec.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, carte demographique, métis, population
Fédérale

Le Programme de forêts modèles du Canada est une initiative visant à former des partenariats afin d'atteindre des pratiques d'aménagement forestier durable. Le réseau se compose de onze forêts modèles. Chaque forêt modèle peut faire office de laboratoire grandeur nature où l'on effectue des recherches, développe, applique et surveille des techniques de pointe. Ces forêts sont des exemples de pratiques d'aménagement forestier durable.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, forêts modèles
Fédérale

Un point chaud est un élément d’une image satellite infrarouge qui représente une source de chaleur, habituellement de la végétation en feu. Il peut représenter un feu, tandis que plusieurs points chauds peuvent représenter un feu plus important. Le Système de surveillance, de cartographie et de modélisation des feux de forêt (Fire M3) est une composante d’un système national d’information sur les feux de forêt qui détecte, surveille et cartographie les points chauds et, par le fait même, les feux de forêt. L’Atlas du Canada, en collaboration avec le Service canadien des forêts, a cartographié tous les points chauds pour les feux de forêt de 2001 à 2009.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  bassin versant, carte, environnement
Fédérale

Un point chaud est un élément d’une image satellite infrarouge qui représente une source de chaleur, habituellement de la végétation en feu. Il peut représenter un feu, tandis que plusieurs points chauds peuvent représenter un feu plus important. Le Système de surveillance, de cartographie et de modélisation des feux de forêt (Fire M3) est une composante d’un système national d’information sur les feux de forêt qui détecte, surveille et cartographie les points chauds et, par le fait même, les feux de forêt. L’Atlas du Canada, en collaboration avec le Service canadien des forêts, a cartographié tous les points chauds pour les feux de forêt de 2001 à 2009.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  bassin versant, carte, environnement
Fédérale

Pour évaluer les dangers d'incendie, on examine et on intègre systématiquement les facteurs qui déterminent les chances qu'un incendie se déclare et se propage, la difficulté de circonscrire cet incendie et les conséquences possibles. À cette fin, on évalue le risque d'allumage, l'environnement du feu (carburants, météo, topographie) et les valeurs en jeu.L’Atlas du Canada, en collaboration avec le Service canadien des forêts, a cartographié l'évaluation journalière des dangers d'incendie de forêt de 2001 à 2009. L’Atlas n’a archivé que l'évaluation des dangers d'incendie de forêt du dernier jour de la saison des incendies de forêt de 2009. Les données originales pour ces cartes de 2001 à 2009 sont disponibles sur le site du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  bassin versant, carte, environnement
Fédérale

Pour évaluer les dangers d'incendie, on examine et on intègre systématiquement les facteurs qui déterminent les chances qu'un incendie se déclare et se propage, la difficulté de circonscrire cet incendie et les conséquences possibles. À cette fin, on évalue le risque d'allumage, l'environnement du feu (carburants, météo, topographie) et les valeurs en jeu.L’Atlas du Canada, en collaboration avec le Service canadien des forêts, a cartographié l'évaluation journalière des dangers d'incendie de forêt de 2001 à 2009. L’Atlas n’a archivé que l'évaluation des dangers d'incendie de forêt du dernier jour de la saison des incendies de forêt de 2009. Les données originales pour ces cartes de 2001 à 2009 sont disponibles sur le site du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  bassin versant, carte, environnement
Fédérale

Chaque année au Canada, des milliers de personnes doivent évacuer leurs maisons et leurs lieux de travail en raison d’une menace d’incendie de forêt; et des milliers d’autres sont visées par une alerte d’évacuation. Le milieu périurbain renvoie à la région dotée de structures résidentielles, industrielles ou agricoles qui sont aménagées au sein ou tout près des régions boisées ou des prairies. Chaque année, de plus en plus de Canadiens vivent, travaillent et s’amusent à l’intérieur de ces régions boisées et sont, par le fait même, soumis à cette menace d’incendie de forêt. Les évacuations sont ordonnées pour plusieurs raisons : danger imminent pour la vie ou la propriété, risques pour la santé et mauvaise visibilité en raison de la fumée ainsi que fermeture des routes limitant l’accès à une communauté.

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
Dossier publié : 31 déc. 2010
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: JP2 other ZIP
Mots clés:  carte, environnement, feu de forêt
Date de modification :