Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Comprendre les rayonnements

Fédérale

Le rayonnement est de l'énergie qui provient d'une source et qui traverse la matière ou l'espace. À chaque jour, les Canadiens entrent en contact avec des rayonnements à leur travail comme à leur domicile et ailleurs.

Dernière mise à jour : 27 janv. 2021
Dossier publié : 24 mai 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  rayonnement, énergie, rayonnements au travail et au domicile
Fédérale

En tout temps nous sommes exposés à de petites quantités de rayonnement provenant de divers milieux. Ce rayonnement peut provenir du ciel, de la terre et de l'air que nous respirons. Il existe deux vastes catégories de rayonnement du milieu : naturel ou artificiel.

Dernière mise à jour : 14 févr. 2022
Dossier publié : 18 mai 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Rayonnement environnemental
Fédérale

Le rayonnement fait partie de l'environnement au Canada. Nous avons mis en place plusieurs programmes de mesure afin de protéger la santé des Canadiennes et des Canadiens en surveillant continuellement les niveaux de rayonnement naturel et artificiel dans l'ensemble du pays.

Dernière mise à jour : 15 févr. 2022
Dossier publié : 18 mai 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  rayonnement, surveillance radiologique, programme de surveillance radiologique, programmes de mesure, niveaux de rayonnement naturel, niveaux de rayonnement artificiel
Fédérale

Le rayonnement cosmique est constitué de particules énergétiques, par exemple des protons et des ions d'hélium, qui se déplacent dans l'espace. Ces particules proviennent de phénomènes qui surviennent au-delà de notre système solaire et du Soleil. Au moment où les rayons cosmiques atteignent le sol, leur intensité a considérablement diminué.

Dernière mise à jour : 27 janv. 2021
Dossier publié : 8 mai 2017
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  rayonnement, rayonnement des voyages aériens, particules énergétiques, protons, ions d'hélium
Fédérale

L’ensemble de données comprend de l’information sur les sources scellées et d’appareils à rayonnement assujettis au régime d’autorisation qui ont été perdus, volés et trouvés depuis 2008. Les titulaires de permis sont tenus de signaler ces situations. L’ensemble de données a été généré par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) à partir des événements déclarés à la CCSN par les titulaires de permis et les membres du public. Ces mêmes renseignements permettent de produire les Rapports sur la perte ou le vol de sources scellées et d’appareils à rayonnement affiché sur le site Web de la CCSN.

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022
Dossier publié : 19 déc. 2019
Organisation: Commission canadienne de sûreté nucléaire
Formats: CSV
Mots clés:  matières radioactives, Commission canadienne de sûreté nucléaire, CCSN, sources scellées, appareils à rayonnement, perdus, volés, trouvés
Fédérale

Le présent avis présente les grandes lignes des exigences en matière de sécurité et d’efficacité pour les dispositifs en système fermé qui servent à la décontamination d’instruments médicaux au moyen de rayonnement ultraviolet (UV). L’avis concerne les fabricants qui sont titulaires d’une autorisation au titre de l’arrêté d’urgence ou qui ont présenté une demande d’homologation.

Dernière mise à jour : 6 janv. 2021
Dossier publié : 6 nov. 2020
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  COVID-19, pandémie, UV, rayonnement ultraviolet, appareils de décontamination à rayonnement ultraviolet, décontamination d’instruments médicaux, dispositifs en système fermé, avis aux fabricants
Fédérale

L’Arrêté d’urgence pour réglementer certains dispositifs à rayonnement ultraviolet et générateurs d’ozone au titre de la Loi sur les produits antiparasitaires a été pris le 7 juin 2021. Il s’applique aux dispositifs qui servent à réduire la concentration, à contrôler, à détruire ou à rendre inactifs des virus, des bactéries ou d’autres micro-organismes qui constituent des agents pathogènes connus chez l’humain.

Dernière mise à jour : 29 juin 2021
Dossier publié : 7 juin 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Arrêté d'urgence concernant les dispositifs émettant des rayonnements ultraviolets, les dispositifs produisant de l'ozone ultraviolet, les UV, la Loi sur les produits antiparasitaires, les dispositifs utilisés pour lutter contre les bactéries, les virus et autres micro-organismes, les agents pathogènes humains
Provinciale
Les données représentent le rayonnement solaire annuel en Alberta au cours de la période de 30 ans allant de 1971 à 2000. Une période de 30 ans est utilisée pour décrire le climat actuel, car il suffit de temps pour filtrer les fluctuations à court terme car elles ne sont dominées par aucune tendance climatique à long terme. Le rayonnement solaire total quotidien est mesuré en mégajoules par mètre carré (MJ/m2). Le sud de l'Alberta reçoit la plus grande quantité de rayonnement solaire mondial annuel, cette quantité diminuant progressivement à mesure que vous vous déplacez vers le nord. Cependant, la culture est un succès dans la région nord (rivière de la Paix) de l'Alberta, car la durée plus longue des jours d'été permet de compenser le rayonnement solaire moins intense. La couverture nuageuse dans les montagnes réduira la quantité de rayonnement solaire reçue à la surface de la Terre. La quantité de rayonnement solaire reçue à la surface de la Terre varie en fonction de deux facteurs qui dépendent de la latitude : l'angle des rayons du soleil et les heures de lumière du jour. La distance par rapport à l'équateur, et donc l'intensité du rayonnement solaire, ont le plus d'effet sur le climat. La position du Canada dans la partie nord de l'hémisphère nord de la Terre signifie qu'il reçoit moins de rayonnement solaire que les pays situés près de l'équateur. La diminution du rayonnement solaire vers le nord est également perceptible en Alberta. Les températures sont généralement plus élevées dans le sud de l'Alberta que dans le nord de l'Alberta, car le sud reçoit plus de rayonnement solaire. Cette ressource a été créée à l'aide d'ArcGIS. ** Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).**
Dernière mise à jour : 27 sept. 2022
Dossier publié : 13 juill. 2016
Organisation: Gouvernement de l'Alberta
Formats: XML ZIP WMS HTML other ESRI REST
Mots clés:  ALBERTA, AGRICULTURE INTELLIGENTE FACE AU CLIMAT, CLIMATOLOGIE MÉTÉOROLOGIE ATMOSPHÈRE, SYSTÈMES DE CULTURE, DONNÉES-TÉLÉCHARGEABLES, AGRICULTURE, PRODUCTION VÉGÉTALE, LUMIÈRE SOLAIRE, MÉTÉO
Fédérale

Le Canadian Brewer Spectrophometer Network (CBSN) est responsable de la surveillance continue de la quantité totale d’ozone de colonne et du spectre de rayonnement ultraviolet. Les données sont utilisées aux fins de l’évaluation de l’état de la couche d’ozone, la validation des données satellites et de prévision de l’indice UV d’ECCC. Les valeurs de l’indice UV proviennent des mesures du spectre du rayonnement ultraviolet. Tous les sites utilisent des spectrophotomètres Brewer pour mesurer la quantité totale d’ozone de colonne et le spectre de rayonnement ultraviolet.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, étude de l’ozone, profils verticaux de l’ozone, Réseau canadien de mesure de l’ozone
Fédérale

Le réseau canadien de spectrophotomètres Brewer (CBSN) mesure l’épaisseur totale de la couche d’ozone (que l’on appelle colonne d’ozone total) et le rayonnement ultraviolet (UV) à des emplacements de surveillance choisis au Canada. Le réseau a été créé dans le but de fournir des données à long terme sur l’ozone stratosphérique aux fins des évaluations périodiques de l’état de la couche d’ozone. Ces données servent également à valider les données satellites sur l’ozone (ozone total et UV) et à constituer des enregistrements de données à long terme sur le rayonnement UV pour les études des effets biologiques (p. ex., production de vitamine D), les prévisions de l’indice UV d’Environnement et Changement climatique Canada et l’étude des enjeux actuels et émergents, tels que les changements climatiques (stratosphère).

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, étude de l’ozone, Le réseau canadien de spectrophotomètres Brewer, CBSN
Date de modification :