Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Habitats propices aux oiseaux migrateurs - lac Saint-François, lac Saint-Louis, rivière Richelieu (aval), fleuve Saint-Laurent (entre Pointe-aux-Trembles et le lac Saint-Pierre), lac Saint-Pierre, Gentilly, Île d'Orléans, Côte-de-Beaupré, Côte-du-Sud

Fédérale

Les changements temporels (1970-2016) dans les terres humides du Saint-Laurent ont été évalués entre Cornwall et Québec afin d'évaluer la réaction des terres humides aux pressions cumulatives anthropiques dans le bassin versant. Les zones humides émergentes et la biomasse de végétation aquatique submergée (VAS) ont été contrastées entre cinq régions soumises à des régimes de débits / débits d'eau (stabilisés, semi-naturels, marées) très différents, aux concentrations d'éléments nutritifs et à l'utilisation du rivage (zones rurales à urbaines). Entre 1970 et 2016, au cours de la saison de croissance, le niveau d'eau moyen du fleuve Saint-Laurent a baissé et la température moyenne de l'eau a augmenté. Des réductions des concentrations de phosphore ont été observées au fil du temps, à la fois dans l'eau et dans les tissus VAS, en phase avec l'amélioration du traitement des eaux usées urbaines et de la réduction du phosphore dans l'amont du lac Ontario.

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 26 mars 2019
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Fleuve Saint-Laurent, lac Saint-Pierre, lac Saint-Louis, végétation aquatique submergée (SAV), macrophytes, zones humides, épuisement de l'azote, phosphore, niveau d'eau
Fédérale

Couche regroupant l’information connue de la présence côtière pour la lompe (grosse poule de mer) dans le fleuve et l'estuaire du Saint-Laurent selon une revue de littérature de documents réalisés entre 1987 et 1999. Information additionnelle

La présence côtière de la lompe (grosse poule de mer) a été effectuée à partir d'une revue de littérature des documents suivants:

Association Québécoise des Techniciens(nes) en Aménagement Cynégétique et Halieutique (AQTACH). 1987. Suivi des captures de cinq pêches à fascines de la rive nord du Saint-Laurent.

Dernière mise à jour : 20 sept. 2019
Dossier publié : 1 janv. 2000
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: SHP CSV ESRI REST
Mots clés:  habitat, présence côtière, inventaire, lompe; grosse poule de mer, Cyclopterus lumpus, Fleuve Saint-Laurent, Estuaire du Saint-Laurent, Île d'Orléans, Sciences de la terre
Fédérale

Les observations sur les différents types de milieux humides et terrestres, de même qu'un relevé de la végétation vasculaire pour 102 sites visités en 2012 au lac Saint-Pierre sont regroupées dans ce jeu de données. Depuis les années 1990, Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) suit les changements dans les milieux humides du Saint-Laurent dans le cadre du programme Suivi de l'état du Saint-Laurent du Plan d’action Saint-Laurent.

Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 9 févr. 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  milieux humides, fleuve Saint-Laurent, lac Saint-Pierre
Fédérale

Inventaire des marais dans la Baie des Chaleurs, l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent selon une revue de littérature de documents réalisés entre 1985 et 2002. Information additionnelle

L'inventaire des marais a été produit à partir d'une revue de littérature des documents suivants:

Bolduc, F. et P. Kaltenback. 1995. Caractérisation de l'habitat du poisson du banc de Portneuf et avenues de mise en valeur.

Dernière mise à jour : 20 sept. 2019
Dossier publié : 1 janv. 2018
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: SHP CSV ESRI REST
Mots clés:  habitat côtier, marais, inventaire, milieux humides, Golfe du Saint-Laurent, Estuaire du Saint-Laurent, Baie des Sept Îles, Baie de Gaspé, Baie des Chaleurs
Fédérale

Les données de monitoring de la qualité de l'eau douce à long terme de plus de 40 sites dans le bassin du fleuve Saint-Laurent au cours des 15 dernières années ou plus pour les nutriments, les métaux, les ions majeurs, et les autres variables physico-chimiques sont incluses dans cet ensemble de données. Le monitoring est mené par Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) ainsi qu'à travers l'Accord entre le Canada et le Québec sur le contrôle de la qualité de l'eau et le Plan d'action Saint-Laurent afin d'évaluer l'état de la qualité de l'eau et les tendances à long terme, de détecter les problèmes émergents, d'établir les recommandations pour la qualité de l'eau et de suivre l'efficacité des mesures correctrices et des décisions réglementaires. Les données pour les sites opérés par la province sont disponibles auprès du Ministère du développement durable, de l'environnement et des parcs du Québec et du ministère de lutte contre le changement climatique

Renseignements supplémentaires
http://www.ec.gc.ca/eaudouce-freshwater/default.asp?lan
g=Fr&n=50947E1B-1

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 2 mai 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML TXT CSV
Mots clés:  Monitoring, Surveillance, L'état, Les nutriments, Les ions majeurs, Transfrontalier, Pesticides, Organiques, Plan d’action Saint-Laurent
Fédérale

Le Programme sur les données environnementales côtières de référence est une initiative pluriannuelle de Pêches et Océans Canada qui est conçue pour recueillir, en collaboration avec des collectivités autochtones, d’autres collectivités locales et d’autres intervenants clés, des données environnementales côtières dans six sites pilotes répartis aux quatre coins du Canada (port de Vancouver, port de Prince Rupert, estuaire maritime du Saint-Laurent, port de Saint John, baie de Plaisance et Iqaluit). Le but du programme est de recueillir des renseignements locaux dans ces zones en vue de permettre une meilleure compréhension des conditions écologiques marines. La région des Maritimes a mis sur pied un programme d’océanographie physique pour répondre aux intérêts océanographiques et aux besoins en données des collectivités et parties intéressées locales, dans le but de présenter ces renseignements sous forme de données ouvertes. Depuis 2019, différents paramètres océanographiques, notamment la température, la salinité, la profondeur, la turbidité et les courants, sont mesurés de manière continue dans une série d’endroits couvrant un large éventail de milieux dans le port de Saint John et ses approches, notamment le cours inférieur de la rivière Saint-Jean et de la rivière Kennebecasis, des marais et des échancrures du littoral, ainsi que la zone de protection marine (ZPM) de l’estuaire de la Musquash.

Dernière mise à jour : 13 avr. 2022
Dossier publié : 22 mars 2022
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: FGDB/GDB CSV ESRI REST
Mots clés:  La température de l'eau, Salinité, Fleuve Saint-Jean, CTD, Eaux côtières, Environnement, Eaux intérieures, Zone humide, Écosystème
Fédérale

Des observations sur les différents types de milieux humides et terrestres, de même qu'un relevé de la végétation vasculaire pour 864 sites d’échantillonnage visités en 2000 et 2001 le long du Saint-Laurent, de Cornwall à Trois-Pistoles sont regroupées dans ce jeu de données. Depuis les années 1990, Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) suit les changements dans les milieux humides du Saint-Laurent dans le cadre du programme Suivi de l'état du Saint-Laurent du Plan d’action Saint-Laurent.

Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 3 oct. 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  milieux humides, fleuve Saint-Laurent
Fédérale

La cyanobactérie épiphyte Gloeotrichia pisum forme des colonies sphériques incrustées dans une matrice gélatineuse attachée à la végétation aquatique submergée. Les relevés effectués en 2006-2007 sur deux lacs fluviaux du fleuve Saint-Laurent ont permis d'examiner les conditions de croissance et la capacité diazotrophique associées à la biomasse et à la condition de son macrophyte support, Vallisneria americana. G. pisum intègre des caractéristiques complexes et temporellement variables de qualité de l’eau qui dépendent de l’hydrologie et du temps de séjour de l’eau, servant ainsi d’indicateur précoce de la dégradation naissante de l’habitat pouvant entraîner la prolifération de cyanobactéries et la faible biomasse de macrophytes. Renseignements supplémentaires

Le plan d’action Saint-Laurent (PASL) 2011 à 2026 (voir http://planstlaurent.qc.ca/) est la plus récente entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent et s’appuie sur les quatre ententes précédentes mises en œuvre depuis 1988.

Dernière mise à jour : 29 juill. 2021
Dossier publié : 26 mars 2019
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: CSV HTML
Mots clés:  Fleuve Saint-Laurent, lac Saint-Pierre, lac Saint-Louis, cyanobactéries épiphytes, Gloeotichia pisum, Vallisneria americana, épuisement de l'azote, indicateur, Plan d'action Saint-Laurent (PASL)
Provinciale

Cette thématique représente la limite du territoire québécois de l’Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent. Elle a été générée à partir de regroupement de bassins versants à l’échelle cartographique 1 : 20 000. Pour plus d’information : http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/grandslacs/2005/index.htm

Dernière mise à jour : 30 mars 2022
Dossier publié : 8 nov. 2021
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: SHP PDF HTML GEOJSON
Mots clés:  Entente, Fleuve Saint-Laurent, Grands-Lacs, Information gouvernementale
Fédérale

Répartition des taux de captures (nombres / trait) de la lompe (poule de mer) lors des relevés de recherche du MPO réalisés annuellement au mois d’août, depuis 1990, afin d’évaluer l’état des stocks de poissons de fond et de crevette dans le nord du golfe du Saint-Laurent. La surface échantillonnée par un trait de chalut est le produit de la distance chalutée (durée de pêche multipliée par la vitesse du navire) et l’écartement entre les ailes du chalut (13,41 m pour le Alfred Needler (avant 2005) et 16,94 m pour le Teleost). Étant donné que cette surface peut varier d’un trait à l’autre, l’unité d’échantillonnage est standardisée et définie comme étant une station échantillonnée au moyen d’un trait de chalut parcourant une distance de 0.75 mille marin (1389 m) avec un écartement horizontal entre les ailes de 16,94 m. Les variables de captures ont été ramenées à la superficie d’un standard, soit 0,02353 km².

Dernière mise à jour : 6 mai 2021
Dossier publié : 1 janv. 2015
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: SHP CSV ESRI REST
Mots clés:  taux de captures, évaluation, lompe; grosse poule de mer, Cyclopterus lumpus, Golfe du Saint-Laurent, Estuaire du Saint-Laurent, Détroit de Cabot, Détroit de Belle Isle, Sciences de la terre
Date de modification :