Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Neige accumulée - Parc national Wapusk

Fédérale

Le parc national Wapusk (PNW) assure la protection d’un vaste territoire de marais salés côtiers, d’innombrables étangs et d’une diversité d’habitats à l’interface boréal-toundra, et sert de halte pour les oiseaux migrateurs et d’habitat pour une diversité d’espèces sauvages. Les lacs et les étangs peu profonds sont créés en partie par les processus thermokarstiques découlant de la fonte de la glace de sol dans les zones reposant sur du pergélisol. Dans les régions nordiques, les changements climatiques créent des fluctuations dans les températures, le pergélisol et les chutes de neige et le couvert nival, ce qui a un effet sur la dynamique des lacs, la composition de l’eau et les niveaux d’eau, et sur les végétaux et les animaux qui en sont tributaires. L’hydrologie des lacs est évaluée sur la base de méthodes hydroécologiques élaborées dans le parc national Vuntut dans le cadre de l’Année polaire internationale, et initiée à Wapusk en 2010 par l’équipe d’hydroécologie, un groupe de recherche multidisciplinaire de l’Université Wilfrid Laurier et de l’Université Waterloo, dirigé par Brent Wolfe (Ph .D.).

Dernière mise à jour : 11 juill. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Processus thermokarstiques, échantillons d’eau, isotope stable, hydrologie, parc national Wapusk, changements climatiques, rapport évaporation/apport, rapport E/A, milieux humides
Fédérale

Le parc national Wapusk (PNW) assure la protection d’un vaste territoire de marais salés côtiers, d’innombrables étangs et d’une diversité d’habitats à l’interface boréal-toundra, et sert de halte pour les oiseaux migrateurs, notamment la petite oie des neiges. Au cours des dernières décennies, les populations de petites oies des neiges ont augmenté de façon exponentielle en raison de multiples facteurs, et l’oiseau est maintenant considéré comme étant hyper abondant. Le broutage par la petite oie des neiges perturbe et dénude de grands espaces, ce qui modifie la végétation, les sols et les étangs et nuit à l’intégrité écologique des écosystèmes terrestres et aquatiques du parc. Pour évaluer l’étendue des effets des oies sur la végétation, des transects de grande échelle spatiale ont été créés en combinant des sites de surveillance du projet de la baie d’Hudson, dirigé par Robert Rockwell (Ph.

Dernière mise à jour : 7 sept. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Petite oie des neiges, parc national Wapusk, dommages causés par les oies, date d’éclosion moyenne, dégradation de l’habitat, végétation, surveillance de l’intégrité écologique, évaluation rapide de la végétation, projet de la baie d’Hudson
Fédérale

Le parc national Wapusk (PNW) assure la protection d’un vaste territoire de marais salés côtiers, d’innombrables étangs et d’une diversité d’habitats à l’interface boréal-toundra, et sert de halte pour les oiseaux migrateurs, notamment la petite oie des neiges. Au cours des dernières décennies, les populations de petites oies des neiges ont augmenté de façon exponentielle en raison de multiples facteurs, et l’oiseau est maintenant considéré comme étant hyper abondant. Le broutage par la petite oie des neiges perturbe et dénude de grands espaces, ce qui modifie la végétation, les sols et les étangs et nuit à l’intégrité écologique des écosystèmes terrestres et aquatiques du parc. Afin d’évaluer les impacts de l’oie et son expansion spatiale, trente (30) étangs ont été sélectionnés à partir d’une grille grossière qui couvre une zone au nord de la rivière Broad et à l’est du camp Nestor 2.

Dernière mise à jour : 11 juill. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Échantillons d’eau, isotope stable, hydroécologie, parc national Wapusk, changements climatiques, populations d’oies, conductivité, milieu humide, côtier
Fédérale

Le pergélisol et la neige sont essentiels à l’écologie de nombreux écosystèmes du nord. Ils influent sur l’hydrologie et la végétation et peuvent modifier considérablement la qualité de l’habitat faunique. Au cours des dernières décennies, la température du pergélisol en Amérique du Nord s’est accrue et les chutes de neige et la couverture neigeuse au printemps ont connu une baisse dans l’Arctique. On prévoit que ces tendances se poursuivront, quoiqu’elles varieront selon la région et la saison.

Dernière mise à jour : 30 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Vuntut, Plaine d’Old Crow, neige
Fédérale

Le pergélisol et la neige sont essentiels à l’écologie de nombreux écosystèmes du nord. Ils influent sur l’hydrologie et la végétation et peuvent modifier considérablement la qualité de l’habitat faunique. Au cours des dernières décennies, la température du pergélisol en Amérique du Nord s’est accrue et les chutes de neige et la couverture neigeuse au printemps ont connu une baisse dans l’Arctique. On prévoit que ces tendances se poursuivront, quoiqu’elles varieront selon la région et la saison.

Dernière mise à jour : 29 oct. 2019
Dossier publié : 28 oct. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Vuntut, Plaine d’Old Crow, neige
Fédérale

Les combes à neige à fonte tardive sont un habitat critique pour de nombreuses espèces de plantes arctiques et alpines dans le parc national du Gros‑Morne. Des enregistreurs de température sont installés au niveau du sol dans le périmètre de 14 combes à neige afin de déterminer la date de fonte à chaque point à chaque année.

Dernière mise à jour : 20 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Combe à neige, phénologie de la fonte, enregistreur de température, plantes arctiques, plantes alpines, Terre-Neuve
Fédérale

Ce jeu de données correspond au pourcentage de la couverture de neige quotidienne à une résolution de 1 km couvrant les terres du Canada de 2006 à 2010. Les données sont sous-échantillonnées aux 4 km afin de réduire le volume des données et de tenir compte de l’incertitude de la géolocalisation de l’imagerie satellite d’entrée. Les cartes quotidiennes sont produites en assimilant l’imagerie satellite AVHRR quotidienne de la NOAA avec filtrage des nuages et les champs de données sur l’épaisseur et la densité de la neige tirés de l’analyse du Centre météorologique canadien (CMC) dans une version hors ligne du modèle de l’épaisseur de neige quotidienne du CMC. Le modèle de l’épaisseur de la neige est modifié de façon à inclure le modèle de réflectance du manteau neigeux et un schéma de transfert radiatif de la surface qui met en relation la réflectance de la végétation et du manteau neigeux avec la réflectance bidirectionnelle du sommet du couvert forestier.

Dernière mise à jour : 2 mars 2022
Dossier publié : 19 mai 2015
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: ESRI REST
Mots clés:  couverture de neige, superficie de la couverture de neige, Canada, Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest
Fédérale

Le pergélisol et la neige sont essentiels à l’écologie de nombreux écosystèmes du nord. Ils influent sur l’hydrologie et la végétation et peuvent modifier considérablement la qualité de l’habitat faunique. Au cours des dernières décennies, la température du pergélisol en Amérique du Nord s’est accrue et les chutes de neige et la couverture neigeuse au printemps ont connu une baisse dans l’Arctique. On prévoit que ces tendances se poursuivront, quoiqu’elles varieront selon la région et la saison.

Dernière mise à jour : 30 oct. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Vuntut, Plaine d’Old Crow, pergélisol
Fédérale

Le pergélisol et la neige sont essentiels à l’écologie de nombreux écosystèmes du nord. Ils influent sur l’hydrologie et la végétation et peuvent modifier considérablement la qualité de l’habitat faunique. Au cours des dernières décennies, la température du pergélisol en Amérique du Nord s’est accrue et les chutes de neige et la couverture neigeuse au printemps ont connu une baisse dans l’Arctique. On prévoit que ces tendances se poursuivront, quoiqu’elles varieront selon la région et la saison.

Dernière mise à jour : 29 oct. 2019
Dossier publié : 28 oct. 2019
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Vuntut, Plaine d’Old Crow, pergélisol
Fédérale

Cette mesure repose sur les données de pistage dans la neige recueillies dans transects. Les tendances touchent principalement les carnivores furtifs (couguar, lynx du Canada, loup et carcajou) sur des transects situés dans un rayon de 5 km du lotissement urbain. Les données recueillies comprennent le lieu, les espèces présentes, le nombre d’animaux, le nombre des heurs depuis la dernière neige et l’épaisseur de la neige.

Dernière mise à jour : 31 mai 2022
Dossier publié : 10 févr. 2021
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  faune, pistage dans la neige, loup, couguar, lynx du Canada, carcajou, parc national Kootenay
Date de modification :