Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Évaluations de l’état de santé des zones riveraines - Prairies

Fédérale

Le parc national des Prairies procède à des évaluations de l’état de santé des zones riveraines à 31 sites d’échantillonnage, le long de la rivière Frenchman et du ruisseau Rock. La mesure globale est fondée sur treize paramètres, évalués subjectivement en une évaluation rapide et semi-quantitative, incluant l’estimation en pourcentage de l’étendue couverte.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  santé des zones riveraines, ruisseaux, rivières, plaine alluviale, espèces envahissantes, étendue couverte, eau douce, Saskatchewan
Fédérale

Chaque année, de mars à août, le parc national des Prairies surveille quotidiennement les débits de pointe de la rivière Frenchman et du ruisseau Rock, dans le but de connaître l’intégrité des processus de perturbations naturelles en comparant les données sur la distribution actuelle des débits de pointe aux références historiques depuis le début des années 1900.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  débit de pointe, perturbation, érosion, dépôt, sédiments, précipitation, référence historique, zones riveraines, Saskatchewan
Municipal

Le Parcours riverain est formé des chemins anciens longeant le Saint-Laurent, le lac Saint-Louis, le lac des Deux Montagnes, la rivière des Prairies, le canal de Lachine et le canal de l’Aqueduc. Long de 180 kilomètres, il est ponctué de plus de 1000 éléments patrimoniaux qui évoquent les grandes pages de l’histoire de Montréal. Bâtiments et ensembles patrimoniaux, infrastructures maritimes, équipements nautiques, parcs et promenades en rive, vues sur des plans d’eau, paysages riverains, milieux naturels et sites archéologiques s’y succèdent. Chacun des éléments patrimoniaux est associé à un thème historique : * L'archipel montréalais et la présence amérindienne * Les cours d'eau pour commercer et s'établir * Les villages agricoles * L'eau, une ressource à exploiter et contrôler * Les villages ouvriers * Les rivages, espaces de bien-être et de loisirs * Les parcs en rive * L'eau, un obstacle à franchir par ponts et traverses * Les villages de transit * Autres éléments notables sans lien avec les thèmes historiques Une cartographie interactive cartographie interactive est disponible pour explorer les parcours riverains sur l'île de Montréal.

Dernière mise à jour : 30 nov. 2022
Dossier publié : 18 oct. 2013
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: KML CSV HTML GEOJSON
Mots clés:  Berge, Développement durable, Environnement, Histoire, Loisirs, Parc, Parcours riverain, Patrimoine, Rivage
Provinciale

L’indice de qualité de la bande riveraine (IQBR) sert à évaluer la condition écologique du milieu riverain. Il est construit à partir de neuf composantes qui ont été pondérées selon leur potentiel à remplir les fonctions écologiques en regard de la protection des écosystèmes aquatiques. Les données sur la qualité de la bande riveraine proviennent de stations de suivi du benthos échantillonnées entre 2003 et 2019.

Dernière mise à jour : 10 nov. 2022
Dossier publié : 8 nov. 2021
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: PDF FGDB/GDB HTML GEOJSON GPKG
Mots clés:  Bande riveraine, Benthos, HackQC22, IQBR, Milieu riverain, Rive, Information gouvernementale
Provinciale

La caractérisation des bandes riveraines a été réalisée sur 400 km de cours d’eau agricoles pour le territoire de 5 MRC de la Montérégie (Beauharnois-Salaberry, Haut-Richelieu, Jardins-de-Napierville, Marguerite-d’Youville, Vallée-du-Richelieu). Les résultats obtenus par photo-interprétation, basés sur la largeur des tronçons de bandes riveraines calculée à partir de la ligne des hautes eaux et du replat de talus, ont été agrégés pour produire des résultats globaux par municipalité. Le projet à été réalisé dans le cadre du Programme régional d’acquisition de données sur les milieux humides et hydriques (PRADMHH) et a fait l’objet d’un financement du Fonds régions et ruralité (FRR) de la direction régionale de la Montérégie du MAMH. Critères utilisés pour la caractérisation de la conformité des bandes riveraines.

Dernière mise à jour : 30 nov. 2022
Dossier publié : 24 nov. 2021
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: HTML GPKG
Mots clés:  Bandes Riveraines, Conformité, GéoMont, Montérégie, Information gouvernementale
Provinciale

Le lien : Accéder au répertoire de données est disponible à la section Fiches descriptives du jeu de données ; Informations complémentaires. La Direction des inventaires forestiers du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a commencé, en 2020, la production de couches vectorielles d’écotones riverains. Ce type de couche est produit à partir d’une série d’outils géomatiques qui utilisent le modèle de hauteur de canopée (MHC) et l’indice d’humidité topographique (TWI) produits à partir du LiDAR aérien, ainsi que des données provenant de la carte écoforestière du Québec méridional. L’élaboration des outils et leur paramétrage ont été réalisés en collaboration avec le laboratoire d’hydrologie forestière de l’Université Laval.

Dernière mise à jour : 28 sept. 2022
Dossier publié : 18 nov. 2021
Organisation: Gouvernement et municipalités du Québec
Formats: SHP FGDB/GDB GPKG HTML PDF CSV
Mots clés:  Cartographie, DIF, Forêts, Hydrographie, Hydrologie, Milieu aquatique, Milieux humides, Relief, Terrain
Fédérale

Les ensembles de données de la série « Paysages agricoles des Prairies (PAP) - Groupes de pratiques agricoles » décrivent les zones des portions agricoles des Prairies canadiennes qui présentent des ressources en sols et en eau, des utilisations des terres et des pratiques agricoles similaires. Ces zones sont représentées sous forme de polygones vectoriels. Sur la base d’attributs choisis tirés des Pédo-paysages du Canada (PPC) et du Recensement de l’agriculture de 1996, les Prairies ont été divisées en 13 (treize) classes ou groupes de pratiques agricoles, lesquels sont par ailleurs regroupés en cinq (5) grands groupes. Les attributs typiquement utilisés pour définir les groupes de pratiques agricoles sont les suivants : proportion de pâturage, proportion de jachère, diversité des cultures, taille des fermes, et niveau d’intrants (produits chimiques et engrais).

Dernière mise à jour : 27 juill. 2021
Dossier publié : 14 mai 2013
Organisation: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Formats: WMS PDF FGDB/GDB ESRI REST GML
Mots clés:  Agriculture, Terre agricole, Cultures, Écosystème terrestre, Couverture du sol
Fédérale

Le parc national des Prairies utilise la méthode « catégorie d’état de zones brûlées » (CEZB) pour évaluer l’intégrité écologique du feu comme étant un processus sur le paysage, ainsi que le succès lié à l’utilisation du feu pour maintenir une mosaïque de composition et de structure végétales, dans le but d’avoir des populations d’espèces indigènes plus saines.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  cycle de feu, variance des superficies brûlées, prairies, paysage, composition et structure végétales, sécurité publique, Saskatchewan
Fédérale

Le parc national des Prairies évalue l’habitat du Tétras des armoises sur une série de parcelles aléatoires, dans les écotypes des prairies en hautes terres et des prairies de vallées, dans un rayon de 8 kilomètres d’un lek actif. À toutes les parcelles, un transect de 100 m est établi, en 24 quadrats équidistants.

Dernière mise à jour : 9 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Tétras des armoises, évaluation de l’habitat, transects, quadrats, sites mésiques, Moqueur des armoises, pourcentage de couverture, habitat de nidification, habitat de l’élevage des nichées
Fédérale

Le parc national Elk Island a recours à la méthode de la classe d’état des zones brûlées (CEZB) pour évaluer les impacts écologiques du feu sur le paysage et l’efficacité du feu dans le maintien de communautés végétales de différentes compositions et de différentes structures pour améliorer l’état de santé des populations indigènes. La superficie des zones brûlées est déterminée à l’aide d’images Landsat, et les données sont actualisées selon les besoins. Cette mesure repose sur la même base de données que celle de la superficie des zones de forêt brûlées.

Dernière mise à jour : 7 août 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Prairie, télédétection
Date de modification :