Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Surveillance des gaz et particules atmosphériques combinés

Fédérale

Les données représentatives régionales du Canada et des États-Unis qui ont été recueillies par l’entremise des collecteurs de précipitations humides, y compris les réseaux fédéraux et provinciaux canadiens (passés et actuels) ainsi que les réseaux historiques américains (pour des données non disponibles ailleurs). Les catégories de produits de données comprennent les ions importants (aussi connus comme des pluies acides), le mercure (Hg), et des substances toxiques, comme les métaux, les composés organiques, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les biphényles polychlorés (BPC).

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, particules atmosphériques, chimie des précipitations atmosphériques, combinaison des gaz et des particules atmosphériques, réseaux et études, NAtChem
Fédérale

Le programme de contrôle et de surveillance du bassin des Grands Lacs à l’appui du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC) d’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) est exploité depuis 1990 conformément aux dispositions prévues à l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs entre le Canada et les États-Unis (AQEGL). La révision de 1987 exigeait la détermination des charges de contaminants toxiques dans les Grands Lacs. L’Accord renouvelé en 2012 exige l’évaluation des charges atmosphériques de produits chimiques sources de préoccupations mutuelles. Le programme du bassin des Grands Lacs est exploité en collaboration avec le réseau intégré de mesure des dépôts atmosphériques des États-Unis (US IADN) de l’EPA (Environmental Protection Agency) à des fins de surveillance des tendances atmosphériques spatiales et temporelles ainsi que des charges atmosphériques d’un certain nombre de produits chimiques sources de préoccupations mutuelles.

Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF CSV HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, particules atmosphériques, chimie des précipitations atmosphériques, combinaison des gaz et des particules atmosphériques, réseaux et études, NAtChem
Fédérale

Les données sur les particules des réseaux de surveillance au sol en territoire canadien et américain qui sont recueillies depuis 1982 incluent les :

  • profondeur optique des aérosols (AOD);
  • composition granulométrique des particules d’aérosols;
  • quantité d’aérosols;
  • composition chimique des aérosols;
  • masse de particules;
  • matière particulaire <= 2,5 microns (PM2.5);
  • particules ≤ 10 microns (PM10);
  • Métaux sous forme particulaire.

Pour de plus amples renseignements sur les données des particules atmosphériques , veuillez consulter le fichier Monitoring of Atmospheric Patricles_Metadata.pdf. Ces mesures aident les scientifiques à comprendre les liens entre la composition chimique des aérosols, des propriétés radiatives des aérosols, la formation des nuages et des précipitations.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, particules atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, spéciation, MP2.5, Spéciation de PM2.5
Fédérale

Les études spéciales présentées sont des campagnes spéciales de mesure (d'une durée variant de plusieurs semaines à plusieurs années) réalisées par la Division de la recherche sur la qualité de l'air d'Environnement Canada et ses collaborateurs d'autres services gouvernementaux, des universités et de l'industrie. Les ensembles de données de ces études spéciales comprennent des données à haute résolution spatiotemporelle sur la chimie de l'air ou des précipitations, qui ont été obtenues afin de caractériser les concentrations des substances chimiques et les processus chimiques dans l'atmosphère. Les fichiers de données d'études spéciales offerts en téléchargement ont été choisis en raison de leur intérêt potentiellement élevé pour la recherche atmosphérique en cours ou future. Les ensembles de données accessibles pour le téléchargement sont offerts en collaboration avec la Base de données nationales sur la chimie atmosphérique (NAtChem) et le centre d’analyse d’Environnement et Changement climatique Canada

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022
Dossier publié : 14 nov. 2014
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: PDF HTML
Mots clés:  Air, qualité, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, chimie des précipitations atmosphériques, dépôt sec, dépôt humide, concentrations ambiantes de particules, acidifiants
Fédérale

Les ensembles de données sur les gaz à l’état de trace recueillis depuis 1982 par des réseaux de surveillance au sol en territoire canadien et américain comprennent les données sur les hydrocarbures non méthaniques (HCNM), l’ozone (O3) et le mercure gazeux total (MGT). Les réseaux provinciaux et fédéraux (passés et présents) canadiens et les réseaux historiques américains (pour des données non disponibles ailleurs) sont fournis. Ces ensembles de données sont associés à divers réseaux qui surveillent une variété de gaz à l’état de trace et réactifs. Au Centre expérimental de recherche sur l’atmosphère (CERA), à Egbert, en Ontario, les hydrocarbures non méthaniques (HCNM) sont mesurés et surveillés dans le cadre d’une étude en cours.

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, RCEPA, réseau de surveillance des gaz à effet de serre, GGMN
Fédérale

Le Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations et de l'air (RCEPA), exploité par Environnement et Changement climatique Canada, est conçu pour l’étude des profils et des tendances régionaux des polluants atmosphériques, comme les pluies acides, le smog, les particules et le mercure, tant dans l’air que dans les précipitations. Le réseau a été mis en exploitation en 1983. Le RCEPA résulte de la mise à jour et du remplacement de deux autres réseaux : le Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations (RCEP) et le Réseau de surveillance de l'air et des précipitations (RSAP). L’intégration du RSAP au RCEPA a permis d’obtenir des enregistrements de données remontant à 1978.

Dernière mise à jour : 28 janv. 2023
Dossier publié : 10 juill. 2017
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, chimie des précipitations atmosphériques, réseaux et études, NAtChem, natchem, Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air, RCEPA
Fédérale

Les concentrations ambiantes de mercure (Hg) différencié par espèce ont été mesurées à de nombreux sites au Canada. Le mercure atmosphérique est mesuré sous trois formes définies du point de vue opérationnel : mercure élémentaire gazeux (MEG), mercure gazeux réactif (MGR) et mercure particulaire (PBM). Dans la plupart des conditions, le mercure élémentaire gazeux (ou Hg0) est l’espèce prédominante dans l’air (environ 95 à 99 %), tandis que les concentrations de mercure gazeux réactif et de mercure particulaire sont généralement de deux ordres de grandeur inférieurs, c’est-à-dire qu’elles sont inférieures à 5 % de la concentration totale de mercure atmosphérique (Schroeder et Munthe, 1998). On pense que le mercure gazeux réactif est constitué de composés tels que HgCl2, HgBr2, Hg(OH)2 (Lin et Pehkonen, 1999), bien que sa composition exacte soit inconnue.

Dernière mise à jour : 11 déc. 2019
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML CSV
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, particules atmosphériques, chimie des précipitations atmosphériques, combinaison des gaz et des particules atmosphériques, réseaux et études, NAtChem
Fédérale

En 2010, Santé Canada a mené une étude de la qualité de l’air intérieur résidentiel. Une série de paramètres de l’air généralement présents à l'intérieur et autour des habitations ont été mesurés pendant sept périodes consécutives de 24 heures en hiver et en été dans 50 habitations, dont 26 d’entre elles ont participé aux deux saisons. Parmi les différents polluants mesurés, des composés organiques volatils (COV) ont été prélevés à l’aide de bonbonnes SUMMAMC. Ces bonbonnes de prélèvement ont été analysées pour détecter la présence de 193 COV polaires et non polaires.

Dernière mise à jour : 27 avr. 2021
Dossier publié : 12 janv. 2021
Organisation: Santé Canada
Formats: XLSX CSV
Mots clés:  Composé organique volatil, qualité de l’air
Fédérale

Les composés organiques volatils (COV) regroupent divers produits chimiques présentant une pression de vapeur élevée leur permettant d’être émis sous forme de gaz par un solide ou un liquide à la température ambiante normale. Ils sont omniprésents, se retrouvant dans l’air ambiant et intérieur.

Dernière mise à jour : 5 oct. 2020
Dossier publié : 5 févr. 2018
Organisation: Santé Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Niveaux de référence dans l’air intérieur, exposition chronique, composés organiques volatils, divers produits chimiques, gaz par un solide ou un liquide
Fédérale

La mesure en continu d’hydrocarbures autres que le méthane (HCNM) est un programme d’échantillonnage permanent du Centre expérimental de recherche sur l’atmosphère à Egbert, en Ontario. Environ 30 hydrocarbures de C2 à C8 sont recueillis et analysés toutes les trois heures par un système automatisé de chromatographe en phase gazeuse sur place. Depuis mars 2001, des données sont recueillies continuellement. L’objectif du programme est de fournir des données sur les hydrocarbures différenciés par espèces en vue d’évaluer les masses d’air pur et pollué qui arrivent sur le site, de suivre de près les tendances à long terme des rapports de mélanges de HCNM dans cette région rurale qui se développe rapidement, de fournir des données pour les modélisateurs et les autres études spéciales réalisées sur place, et de fournir une série de données de comparaison corrélative à long terme à l’aide d’un échantillonnage de HCNM dans une boîte installée au même endroit, effectué tous les trois jours par le Réseau national de surveillance de la pollution atmosphérique.

Dernière mise à jour : 30 juill. 2021
Dossier publié : 10 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Air, qualité de l’air, surveillance atmosphérique, gaz atmosphériques, Egbert, Ontario, réseaux et études, NAtChem, Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air
Date de modification :