Portail du gouvernement ouvert

Cartes ouvertes

Rechercher des données géospatiales ou cliquer sur Ajouter à la liste de cartes pour sélectionner de multiples jeux de données à tracer sur une seule carte. Ensuite, cliquez Afficher la carte pour visualiser et superposer les jeux de données à l'aide d'une visualisateur géospatiale.

5761 dossiers trouvés

Fédérale

Le Programme des espèces en péril consiste à réaliser le mandat du MPO en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) afin d’assurer la protection, le rétablissement et la conservation de toutes les espèces aquatiques en péril inscrites au Canada. On a déterminé l'habitat essentiel pour les espèces inscrites comme étant en voie de disparition ou menacées en vertu de la LEP. Selon la définition de l'article 2 de la LEP, l'habitat essentiel est en fait « l'habitat nécessaire à la survie ou au rétablissement d'une espèce sauvage inscrite, qui est désigné comme tel dans un programme de rétablissement ou un plan d'action élaboré à l'égard de l'espèce ». L'alinéa 49(1)a) de la LEP stipule que le plan d’action ou la stratégie de rétablissement comporte la désignation de l’habitat essentiel de l’espèce dans la mesure du possible, en se fondant sur la meilleure information accessible, notamment l’information fournie par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC).

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 26 sept. 2016
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: PDF FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  Espèces en péril, Canada, Les poissons diadromes, Les tortues marines, Poisson d'eau douce, Sciences, Poisson de mer, Gestion des pêches, Animal aquatique
Fédérale

Le Programme des espèces en péril est responsable du mandat du MPO issu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) afin d’assurer la protection, le rétablissement et la conservation de toutes les espèces aquatiques en péril inscrites au Canada. Cette base de données spatiales a été élaborée dans le cadre de ce mandat afin d’indiquer les zones où des espèces aquatiques inscrites en vertu de la LEP peuvent se trouver. Les zones de répartition sont désignées pour les espèces inscrites comme étant en voie de disparition, menacées ou préoccupantes en vertu de la LEP. Les polygones des différentes aires de répartition ont été établis par les biologistes régionaux à l’aide de la meilleure information disponible, notamment les rapports de situation du COSEPAC, les évaluations du potentiel de rétablissement, les ouvrages universitaires et les avis d’experts.

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 25 juill. 2017
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: PDF FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  Espèces en péril, Canada, mammifères marins, reptiles marines, Sciences, Espèce protégée, Gestion des pêches, Poisson de mer, Poisson d'eau douce
Fédérale

On a utilisé un poisson muni d'équipement vidéo et de balayage latéral, et unéchosondeur afin d'examiner le type de fond et la couverture de macrophytes dans lazone de deux sites marins côtiers d'aquaculture des poissons à nageoires, un au Nouveau-Brunswick (Welch Cove) et un en Nouvelle-Écosse (Jordan Bay). Les données obtenues par le poissonmuni de l'équipement vidéo et de l'échosondeur peuvent être utilisées indépendamment les unes des autres. Cependant, les données obtenues par le poisson muni de l'équipement vidéo étaient très utiles pour les classifications enfonction des vérifications sur terrain de l'échosondeur. Toutes les données d'enquêteont été saisies dans un système d'information géomatique, et on pourrait s'en servirpour répondre à des questions de gestion telles que l'emplacement des cages sur lessites, les incidences sur le milieu benthique et l'état de référence afin de déterminerles changements à long terme.

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 6 mai 2021
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: TIFF FGDB/GDB HTML ESRI REST CSV
Mots clés:  Océan
Fédérale

La Couverture Terrestre Harmonisée 2015 La carte de la couverture terrestre harmonisée (CTH) est produite à partir des données d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et du Service canadien des forêts (SCF). La CTH est exhaustive pour toutes les zones allant de la limite nord des écosystèmes forestiers canadiens à la frontière sud. Les données de la couverture terrestre suivent les catégories du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), représentent l’année 2015 et ont une résolution spatiale de 30 m. Cette carte de la couverture terrestre harmonisée combine deux produits sur la couverture terrestre axés sur le secteur : le Virtual Land Cover Engine ou VLCE du SCF (Hermosilla et al.

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 1 janv. 2018
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS PDF HTML ZIP
Mots clés:  Forêt
Fédérale

Les données de couverture terrestre sont nécessaires à un vaste éventail d’applications environnementales portant sur les effets du climat et l’adaptation à ces effets, les interventions d’urgence, l’habitat, etc. Au Canada, une enquête menée en 2008 auprès des utilisateurs a révélé que le format le plus pratique pour ces données est un format à résolution spatiale de 30 m, à l’échelle nationale, avec une fréquence de mise à jour de cinq ans. Pour répondre au besoin, le Centre canadien de télédétection (CCT) a créé une carte de la couverture terrestre du Canada d’une résolution de 30 m pour les années 2010, 2015, ainsi que cette carte pour l'année 2020. En outre, le jeu de données sur la couverture terrestre constitue la contribution canadienne à la carte de la couverture terrestre de l’Amérique du Nord à résolution de 30 m, qui est établie par des organismes gouvernementaux du Mexique, des États-Unis et du Canada qui forment le Système nord-américain de surveillance des changements dans la couverture terrestre (ou NALCMS, pour North American Land Change Monitoring System). Le jeu de données pour le Canada est produit au moyen des observations des capteurs Landsat Operational Land Imager (OLI).

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 1 août 2022
Organisation: Ressources naturelles Canada
Formats: WMS TIFF PDF
Mots clés:  Couverture terrestre, Télédétection, Landsat, Réflectance, Latitude moyenne, Hémisphère occidental, Hémisphère septentrional, Amérique du nord, Canada
Fédérale

Une nouvelle méthode de relevé, à l'échelle de la baie (c.-à-d. des dizaines de kilomètres), a été utilisée pour étudier les populations d'algues de la côte sud-ouest du Cap-Breton, au Canada, aux fins d'exploitation économique potentielle. Étant donné que les méthodes traditionnelles de télédétection étaient peu susceptibles de donner de bons résultats dans ces eaux, le relevé a été effectué en utilisant la vidéo et les méthodes acoustiques. Un poisson, positionné par transpondeur, et dans lequel avaient été placés une caméra vidéo et un sonar à balayage latéral, a été remorqué le long de transects prédéterminés, perpendiculaires au rivage, pour fournir des renseignements sur le type de fond et la couverture d'algues.

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 1 avr. 2017
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: TIFF FGDB/GDB HTML ESRI REST CSV
Mots clés:  Océan
Fédérale

La population de baleine à bec commune (Hyperoodon ampullatus) du plateau néo-écossais est inscrite sur la liste des espèces en voie de disparition de la Loi sur les espèces en péril du Canada (LEP). Une partie de l’habitat essentiel de cette population a été relevée dans le programme de rétablissement publié pour la première fois en 2010 (Pêches et Océans Canada 2016), et trois zones d’habitat essentiel ont été désignées le long du plateau néo-écossais, notamment dans le Gully et les canyons Shortland et Haldimand (fichier accessible en ligne). Toutefois, dans le programme de rétablissement, on reconnaissait que d’autres zones pourraient constituer un habitat essentiel pour la population, et on recommandait de réaliser d’autres études fondées sur la surveillance acoustique et visuelle afin d’évaluer l’importance des zones situées entre les canyons en tant qu’habitats d’alimentation et de corridors de déplacement pour la baleine à bec commune. Dans une étude subséquente portant sur la répartition, les mouvements et l’utilisation de l’habitat de la baleine à bec commune dans l’est du plateau néo-écossais (Stanistreet et al., sous presse), plusieurs sources de données ont été évaluées et d’autres zones d’habitat important ont été relevées entre le Gully et les canyons Shortland et Haldimand (MPO 2020).

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 7 mai 2021
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: PDF FGDB/GDB CSV ESRI REST
Mots clés:  Océan
Fédérale

L'apport excessif d'azote provenant des activités humaines d'utilisation des terres reste une cause majeure de l'eutrophisation des écosystèmes côtiers dans le monde. Cependant, il existe peu de données sur les taux de pollution par les nutriments ou ses impacts potentiels sur les écosystèmes côtiers du Canada atlantique. Pour combler cette lacune dans les connaissances, un cadre de modèle de charge d'azote (NLM) a été appliqué pour déterminer la charge d'azote totale (kg TN / an) à partir d'apports de sources ponctuelles et diffuses (eaux usées, dépôts atmosphériques, utilisation des terres, engrais applications et industries régionales) dans 109 bassins hydrographiques côtiers bordant la baie de Fundy et le plateau néo-écossais. Pour évaluer l'impact potentiel de la charge d'azote, deux indicateurs ont été calculés pour 40 baies côtières: (1) ∆N, une mesure de la résidence de l'azote qui prédit les problèmes d'oxygène dissous; et (2) le taux de charge de l'estuaire, un prédicteur du potentiel de perte de végétation aquatique submergée.

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 5 déc. 2021
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: FGDB/GDB CSV HTML ESRI REST
Mots clés:  Océan
Fédérale

En 2016-2017, la région des Maritimes du MPO a entrepris une analyse du réseau des zones de protection marine (ZPM) pour la biorégion du plateau néo-écossais et de la baie de Fundy. Les données disponibles sur l’utilisation écologique et humaine à l’échelle biorégionale ont été prises en compte dans le cadre de l’analyse afin de tracer l’ébauche d’un réseau de ZPM qui protégerait la biodiversité tout en minimisant les répercussions potentielles sur la pêche commerciale et les autres industries. Les couches de données utilisées pour la composante hauturière de l’analyse du réseau de ZPM sont fournies. Ces couches, qui ne sont pas présentées dans leur forme originale, ont été modifiées (c.-à-d.

Dernière mise à jour : 11 août 2022
Dossier publié : 12 mars 2021
Organisation: Pêches et Océans Canada
Formats: PDF FGDB/GDB CSV ESRI REST
Mots clés:  Océan
Fédérale

L'écoumène national agricole comprend toutes les aires de diffusion où règne une activité agricole « importante », qui est déterminée d'après des indicateurs agricoles tels que le rapport entre la superficie des terres agricoles des fermes de recensement et la superficie totale des terres, ainsi que la valeur économique totale de la production agricole. Les variations régionales sont également prises en considération. L'écoumène est généralisé en vue de la production de cartes à petite échelle. Une version de l'écoumène agricole est générée à toutes les années de recensement (en format vectoriel) depuis 1986.

Dernière mise à jour : 10 août 2022
Dossier publié : 1 janv. 2018
Organisation: Statistique Canada
Formats: WMS MXD FGDB/GDB ESRI REST
Mots clés:  Écoumène, Agriculture, Cultures, Limites
Date de modification :